par Joest Jonathan Ouaknine

La Formule Ford de retour en France

Il y a un an, Le Blog Auto essayait la BMW 120d de Guillaume Bellanger, à Magny-Cours. Ensuite, malheureusement, il est lâché par son sponsor. Le pilote se met en quête d'une FF et de fil en aiguille, il ressuscite le championnat de France !La Grande époque de la Formule Ford tricolore remonte aux années 80-90. Elle révèle alors Christophe Bouchut, Eric Hélary, Jean-Christophe Bouillon, Soheil Ayari... Puis Ford se retire. Le championnat se tourne davantage vers les gentlemen-drivers, avant de disparaitre en 2010. Il reste toujours une coupe réservée aux propriétaires de FF Kent.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Il y a un an, Le Blog Auto essayait la BMW 120d de Guillaume Bellanger, à Magny-Cours. Ensuite, malheureusement, il est lâché par son sponsor. Le pilote se met en quête d'une FF et de fil en aiguille, il ressuscite le championnat de France !La Grande époque de la Formule Ford tricolore remonte aux années 80-90. Elle révèle alors Christophe Bouchut, Eric Hélary, Jean-Christophe Bouillon, Soheil Ayari... Puis Ford se retire. Le championnat se tourne davantage vers les gentlemen-drivers, avant de disparaitre en 2010. Il reste toujours une coupe réservée aux propriétaires de FF Kent.

Pour le retour, le championnat se limitera aux FF Zetec. Il s'agit de limiter les coûts, tout en garantissant le spectacle. L'objectif est de réunir amateurs et jeunes espoirs désargentés. Ces derniers devraient d'ailleurs disposer d'un classement séparé. Les pilotes sur le podium devraient recevoir des primes en nature (pneus, freins...) et le champion, une invitation au Formula Ford Festival.

Côté tarifs, une FF Zetec coute environ 10 000 €. En comptant large, une saison revient à 5 000€ (hors casse et extras, bien sur.) Des chiffres plutôt raisonnables en monoplace.

Du reste, en attendant de connaitre les engagés et de décrocher des sponsors, de nombreux détails restent flous. Néanmoins, on ne peut que se féliciter de cette renaissance. "Monoplace" ne sera plus forcément synonyme de "budgets astronomiques" et de "programme européen".

Source :

Sprint Motorsport

Pour résumer

Il y a un an, Le Blog Auto essayait la BMW 120d de Guillaume Bellanger, à Magny-Cours. Ensuite, malheureusement, il est lâché par son sponsor. Le pilote se met en quête d'une FF et de fil en aiguille, il ressuscite le championnat de France !La Grande époque de la Formule Ford tricolore remonte aux années 80-90. Elle révèle alors Christophe Bouchut, Eric Hélary, Jean-Christophe Bouillon, Soheil Ayari... Puis Ford se retire. Le championnat se tourne davantage vers les gentlemen-drivers, avant de disparaitre en 2010. Il reste toujours une coupe réservée aux propriétaires de FF Kent.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.