Bilan 2023 de la sécurité routière
par Thibaut Emme

Bilan 2023 de la sécurité routière

En pleine époque des bilans, voici celui de la Sécurité Routière pour l'année 2023. Pour le moment, c'est un bilan dit provisoire en attendant fin mai 2024 pour avoir le bilan définitif et les analyses de l'ONISR (Organisme National Interministériel à la Sécurité Routière).

Zapping Le Blogauto Essai Citroën e-C4X de 136ch
  • 3 402 personnes décédées en 2023 sur les routes de France métropolitaine et d’outre-mer
  • baisse de 4,2 % par rapport à 2022 et de 2,7 % par rapport à 2019
  • plus de 232 000 blessés sur 2023

Avec 3 402 tués sur les routes de France Métropolitaine et Outre-Mer, la Sécurité Routière affiche un bilan en léger recul par rapport à 2022. -4,2% selon les chiffres de la base BAAC (Bulletin d'Analyse des Accidents de la Circulation). Par rapport à 2019 dernière année pré-Covid et qui représentait le plus bas historique hors confinements, la baisse est plus faible avec -2,7% (3 498 contre 3402).

Concernant la Métropole, l'ONISR décompte 51 418 accidents corporels. Petite nouveauté, l'ONISR estime le nombre réel via la méthode de l'Université Gustave Eiffel. Cette méthode vise à estimer les accidents non déclarés et qui sont dont absents de la base BAAC remplie par les Force de l'Ordre. Et on est à plus de 3 fois plus en "réel" qu'avec la BAAC.

Ainsi, l'ONISR estime à 179 023 le nombre d'accidents corporels et à 232 278 le nombre de blessés, contre 64 494 recensés dans la base BAAC. C'est en petite baisse par rapport à 2022, et bien plus notable par rapport à 2019 : -8,2% sur les accidents corporels et -8,5% sur les blessés.

Des hommes jeunes, hors agglomération

Dans les premières analyses, on se tue toujours majoritairement hors agglomération (59% hors agglo + 9% sur autoroute). Les tués restent toujours à plus de 3/4 de proportion, des hommes (78%). Pire, cette sur-représentation s'accroît car le nombre de tués hommes ne baisse que de 1,6% contre 4,6% pour les femmes. Cette tendance est la même pour les blessés graves qui sont à 75% des hommes.

Les 18-24 ans restent sur-représentés aussi dans les tués avec 92 tués par million d'habitants de cette tranche d'âge. C'est largement au-dessus de la moyenne de 48 tués/1m :

  • 92 tués par million d’habitants pour les jeunes de 18-24 ans ;
  • 76 tués par million pour les séniors de 75 ans ou plus ;
  • 61 tués par million pour les 25-34 ans ;
  • 51 tués par million pour les 65-74 ans.

Alors que l'automobile représente 73% des déplacements, les tués en automobile représentent 48% du total. A l'inverse, 1% de déplacement se fait à motocyclette alors que les motards représentent 22% des tués et 34% des blessés graves. L'absence de carrosserie est évidemment l'une des raisons principales de cet état de fait. Il en va de même avec les vélos. 2% des déplacements se font à vélo (loisirs ou trajet domicile-travail), mais les cyclistes représentent 7% des tués et 16% des blessés graves. Et on ne parle pas des "EDPm" (engins de déplacement personnel motorisé) qui donnent tout de même 42 tués, en hausse constante depuis 2019.

Pour le moment, on n'a pas encore l'analyse plus fine de la BAAC qui doit permettre de voir qui a un accident avec qui. Mais, la tendance devrait être la même avec en gros la moitié des automobilistes qui se tuent sans autre tiers impliqué, ou 40% des cyclistes. Et toujours cette statistique effarante de 20% des automobilistes tués qui ne portent pas la ceinture ! Pour cela, rendez-vous fin mai 2024.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Les chiffres de la sécurité routière continuent de baisser comme depuis des années. Après les aberrations statistiques de 2020 et 2021 (confinements), 2023 reprend le rythme de 2 à 4% de baisse du nombre de tués.

Mais, il reste toujours les points noirs que sont les 18-24 ans, les hommes et les deux roues, motorisés ou non.

Fin mai 2024, on

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.