par Joest Jonathan Ouaknine

BharatBenz a vendu son 50 000e camion

En 2016, Daimler a écoulé 415 100 poids-lourd dans le monde. Les marchés russes et brésiliens, plutôt moroses, ont tiré le chiffre vers le bas. Dans ce contexte, l'appoint du marché indien est le bienvenue. BharatBenz vient justement de fêter sa 50 000e vente.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Depuis 2000, le marché indien du camion a plus que doublé, dépassant les 200 000 unités. De quoi aiguiser les appétits, alors qu'il est dominé par les acteurs locaux Tata et Ashok Leyland.

En 2011, Daimler lançait officiellement BharatBenz, sa marque destinée à l'Inde. "Bharat" signifie d'ailleurs "Inde" dans plusieurs dialectes indiens. En mars 2012, la gamme fut dévoilée. En fait, ce sont des Axor, des Fuso Canter et des Fuso Fighter rebadgés. Ils sont produit à Oragadam, près de Chennai. En septembre 2012, les livraisons débutèrent. L'avantage de BharatBenz, c'était une gamme entièrement aux normes antipollution BS IV. En 2016, le constructeur vendit 13 100 camions. De quoi faire entrer l'Inde dans le top 5 des marchés de Daimler. S'y ajoutèrent 4 000 unités exportées. Signalons que les véhicules exportés sont destinés à l'Asie du Sud-Est, au Moyen-Orient et à l'Afrique. De plus, ils retrouvent leurs badges initiaux.

Et donc, en juin 2017, après moins de cinq années de production, BharatBenz vient de vendre son 50 000e véhicule. Il dispose de 130 points de ventes. A l'avenir, la marque compte développer davantage son réseau, notamment dans les zones rurales. Autre bonne nouvelle : Oragadam a franchit la barre des 10 000 unités exportées.

Source :

Daimler

Pour résumer

En 2016, Daimler a écoulé 415 100 poids-lourd dans le monde. Les marchés russes et brésiliens, plutôt moroses, ont tiré le chiffre vers le bas. Dans ce contexte, l'appoint du marché indien est le bienvenue. BharatBenz vient justement de fêter sa 50 000e vente.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.