Alfa Romeo peut-elle sauver le plaisir de conduire en électrique ?
par Nicolas Anderbegani
Une "boîte de vitesses" pour véhicules électriques ?

Alfa Romeo peut-elle sauver le plaisir de conduire en électrique ?

Comment concilier l'électrification et la préservation d'un certain plaisir de a conduite ? équation complexe !

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Adieu plaisir de conduire ?

Si le virage électrique est inéluctable et que les sensations d’accélération des EV sont inégalables dans les modèles très haut de gamme, les amoureux de la conduite automobile ne se résignent pas à voir la voiture transformée en smartphone roulant. Outre le manque du bruit et du caractère si particulier d’une mécanique thermique noble, qui sont constitutifs de l’émotion que peuvent insuffler certaines voitures, la disparition des boîtes manuelles est un autre « drame » du puriste.

Certes, les boîtes automatiques se sont généralisées sur les modèles les plus récents, mais nous avons toujours la possibilité sur certains modèles de jouer de la palette au volant. Mais sur les EV, c’est terminé. Le système électrique fonctionne sur un rapport unique, et c’est le moteur qui fait varier la démultiplication, ce qui justement est à la source, pour les puristes, du « manque de plaisir » que donne la conduite électrique : linéaire et sans saveur, quand bien même « ça pousse fort ».

Une boîte manuelle qui ne ferait pas que simuler ?

Toyota a annoncé pour 2026 la mise en place d’un simulateur de changements de vitesses, mais qui semble s’apparenter à un « placebo » pour traditionnaliste de la boîte de vitesses. Alfa Romeo pourrait aller plus loin et ne pas se contenter d’un simulateur, surtout qu’il s’agit d’une marque dont l’ADN repose sur le caractère typé de ses voitures et donc pour lequel le virage de l’électrification est très périlleux. Selon des informations venant d’Outre-Atlantique, le Biscione a ainsi breveté un système qui simule la sensation de conduire une voiture électrique avec une boîte de vitesses manuelle. Le système, décrit dans un brevet américain, se compose d'un levier de vitesses et d'une pédale d'embrayage, reliés à une unité de commande électronique. Cette unité gère le flux de puissance entre la batterie et le moteur électrique, simulant les variations de couple et de régime typiques d'une boîte de vitesses manuelle. De cette façon, le conducteur peut choisir le rapport souhaité et ressentir la réponse du moteur. Le système se compose de plusieurs capteurs et d'un contrôleur pour le module d'entraînement électrique (EDM).

L'EDM dispose d'un système d'engrenage connecté à un moteur électrique, qui est ensuite configuré pour envoyer le couple d'entraînement à la transmission d'un véhicule électrique. Un ensemble de paramètres surveillés déterminera le couple moteur délivré, simulant ainsi les modèles de changement de vitesse conventionnels d'une transmission à quatre vitesses ou plus. Le système est également capable de s'adapter au type de conduite et aux conditions routières en modifiant les paramètres de la boîte de vitesses manuelle virtuelle.

Un gadget ?

De plus, le système peut être désactivé à tout moment, en passant à un mode automatique, qui exploite au maximum l'efficacité et les performances du moteur électrique. L'ensemble de capteurs surveillera les entrées du conducteur et réagira en conséquence. Plus simplement, le système peut être configuré pour passer automatiquement les vitesses comme une transmission automatique conventionnelle. Le brevet Stellantis qui pourrait trouver sa place sur les futures Alfa Romeo ne semble pas envisager l'expérience manuelle complète où le conducteur actionne un embrayage physique, mais les solutions qu'il a imaginées sont probablement plus réalistes.

Alfa Romeo n'a pas encore annoncé quand et sur quel modèle elle introduirait son faux système de boîte de vitesses manuelle, mais on suppose qu'il pourrait être appliqué à la future génération de la Giulia, qui sera entièrement électrique et qui devrait arriver sur le marché en 2025 ou 2026 ou encore au futur vaisseau amiral qui sera plutôt lancé courant 2027.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

Avec l'électrification, les sensations traditionnelles de la conduite automobile sont vouées à disparaître. Cela pose souci pour des marques dont l'idéntité repose vraiment sur la conduite et les sensations, comme Alfa Romeo. La marque travaille ainsi sur un système qui simulerait d'une certaine façon une boîte manuelle sur un véhicule électrique.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.