2000 km sans recharge ni plein : BYD s'attaque aux PHEV
par Thibaut Emme

2000 km sans recharge ni plein : BYD s'attaque aux PHEV

Le Chinois BYD (Build Your Dreams) a présenté une motorisation hybride rechargeable capable de parcourir 2000 km sur une charge et un plein. Surtout, le prix du véhicule promet d'être ridiculement bas !

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

On les attend sur l'électrique, et les revoilà sur l'hybride rechargeable ! Décidément, les constructeurs Chinois sont partout et menaçant pour notre industrie automobile. Lors d'un événement en Chine mardi soir, BYD a donc dévoilé une nouvelle génération de PHEV, la cinquième pour eux, qui cumule à la fois une excellente partie électrique, mais aussi un bloc thermique avec une efficience annoncé de 46,06 %. Cela donnerait donc un bloc essence à 2,9 l/100 km quand la partie thermique serait à 10,7 kWh/100 km.

Ce sont des consommations que l'on ne trouve pas en pur thermique ou pur électrique, à moins d'aller voir du côté des "vieux" VE légers comme la MIA par exemple. Attention, ce sont des valeurs en NEDC (version Chine) et CLTC qui ont tendance à surestimer les autonomies. Au final, les deux véhicules prévus pour inaugurer cette motorisation pourraient théoriquement effectuer entre 2000 et 2100 km sans avoir besoin ni de charger la batterie, ni de faire le plein d'essence. BYD aurait même atteint 2500 km mais on ne sait rien des conditions de réalisation (vitesse, route, météo, etc.).

Là où cela devient "questionnable", c'est quand on sait que la batterie ne ferait que 10,08 kWh ou 15,874 kWh de capacité. Cela donne 80 à 120 km en tout électrique CLTC et on voit mal comment on atteint 2000 km, sauf à avoir un réservoir de 70 litres. L'exploit est déjà moins impressionnant s'il est fait sur le thermique.

Le gros point fort des Qin L DM-i et Seal 06 DM-i qui seront les premières à avoir la motorisation hybride rechargeable présentée, c'est qu'elles devraient être vendues en Chine à partir de 99 800 yuans (environ 12 750 €).

Notre avis, par leblogauto.com

Cette information est reprise par bon nombre de médias qui ne parlent que du chiffre de 2000 km d'autonomie. Sauf qu'à bien y regarder, c'est plus sur l'efficience théorique du moteur thermique et de la partie électrique qu'il faut se concentrer. On verra "en vrai" si cela peut être atteint ou non (et si BYD les importera en Europe).

Car faire 2000 km, même en thermique ou en PHEV c'est réalisable avec un réservoir suffisant. Par contre, si BYD débarque en Europe avec un PHEV à 20 ou 25 000 € par exemple, cela pourrait faire mal. Allier, dans une grande berline, un VE pour tous les jours et un véhicule capable de rouler "sans s'arrêter" sur 1000 km pour le prix d'une Clio équipée, cela pourrait attirer du monde.

A noter qu'en Europe, et à fortiori en France, le PHEV stagne et doit son succès aux flottes d'entreprises (pour 70% environ en France) qui y trouvent un avantage fiscal. Les particuliers sont repoussés par des prix exorbitants, le PHEV étant souvent réservé aux véhicules chers et aux finitions hautes.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

BYD a dévoilé une motorisation PHEV (hybride rechargeable) capable selon eux de parcourir 2000 km sans s'arrêter. Sauf qu'à y regarder de plus près, cela semble surtout du à un gros réservoir à essence.

Mais reste un prix d'attaque démentiel. Ce n'est peut-être pas avec le véhicule électrique que les Chinois vont enfin pénétrer le marché européen mais avec les PHEV.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.