Accueil Ferrari Benedetto Vigna : saut de géant, des puces à DG de Ferrari

Benedetto Vigna : saut de géant, des puces à DG de Ferrari

0
6
PARTAGER

Beaucoup plus qu’un saut de puces pour Benedetto Vigna. Ferrari a annoncé mercredi avoir choisi cet expert du domaine des semi-conducteurs, pour diriger le groupe. Une nomination qui intervient alors que la planète automobile est confrontée à une vaste pénurie de puces électroniques.

Benedetto Vigna prend les rênes de Ferrari

Ferrari a indiqué dans un communiqué que Benedetto Vigna, âgé de 52 ans, allait succéder à John Elkann, comme directeur général, à compter du mois de septembre.

A l’heure actuelle, Benedetto Vigna est membre du comité exécutif du fabricant franco-italien de composants électroniques STMicroelectronics dont il dirige également la division Produits Analogiques, MEMS (microsystèmes électromécaniques) et Capteurs.

« Sa connaissance profonde des technologies qui sous-tendent l’essentiel des changements dans notre industrie, ses innovations reconnues, ainsi que ses talents en matière de direction et de développement d’activités vont renforcer Ferrari », a affirmé John Elkann à cette occasion.

John Elkann garde son poste de Président de Ferrari

John Elkann, héritier de la dynastie Agnelli, gardera son poste de Président de Ferrari.

Le constructeur est contrôlé par la famille Agnelli et John Elkann, 45 ans, est aussi président du conseil d’administration de Stellantis, né de la fusion de Fiat et Chrysler et PSA.

Carnet de commandes record en 2021

Alors que Ferrari avait été affectée par la pandémie en 2020, ses recettes ayant reculé de 8,1% à 3,46 milliards d’euros, le constructeur a démarré 2021 avec un carnet de commandes « record » au premier trimestre.

La prudence est toutefois de mise : début mai, le groupe a revu à la baisse ses prévisions pour 2022.

Malgré cette révision, « la robustesse de notre carnet de commandes et les nouveaux modèles exceptionnels que nous lancerons dans les prochaines années constituent une base solide » pour l’avenir, avait déclaré à cette occasion John Elkann.

Notre avis, par leblogauto.com

Ferrari se tourne donc désormais vers une personne issue du domaine des semi-conducteur assurer sa direction. La preuve s’il en était besoin que ce secteur constitue à l’heure actuelle un pivot de l’industrie automobile.

La nomination de Benedetto Vigna par le constructeur italien de véhicules premium montre le rôle croissant de la technologie numérique.
Le nouvel arrivant sera chargé de tracer la voie de Ferrari vers l’électrification. Si la transition est au cœur des préoccupations et des investissements de toute l’industrie, elle constitue un problème particulièrement urgent pour Ferrari, qui s’est longtemps distingué par ses moteurs puissants.

Ferrari doit encore démontrer qu’il peut passer avec succès à une nouvelle ère industrielle automobile, où les batteries et le code informatique supplantent le moteur à combustion interne.

De nombreux analystes s’attendaient toutefois à ce que le constructeur nomme un cadre ayant une expérience dans l’industrie des produits de luxe alors que Ferrari s’efforce d’étendre sa marque au-delà des voitures dans des produits tels que les vêtements et les accessoires en cuir.

Au cours de ses années à la tête de Ferrari, Sergio Marchionne l’a présentée avec succès aux investisseurs en tant qu’entreprise de produits de luxe qui devrait être évaluée de la même manière que des entreprises comme Hermès International et LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton . Cela a permis à Ferrari d’atteindre une capitalisation boursière de 35 milliards d’euros.

Sources : Ferrari, AFP, Wall Street Journal

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Benedetto Vigna : saut de géant, des puces à DG de Ferrari"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
DOMI
Invité

Benedetto Vigan ou Vigna !!

zafira500
Invité

Vigna

mich30
Invité

Un bon Style des années 90

zafira500
Invité

Pas assez Wesh-Wesh ? 😉

patdpau
Invité

Avec st electonics en tant que frs de stellantis, cest renault qui va tousser.
Et bosch qui va produire ses puces, va pouvoir laisser VAG se debrouillé avec Valeo.. ou bien Vag va quitter ptit a ptit Valeo.
Heureusement que siemens a filer sa techno hybride 300v a valeo dans la JV czr cest pas avec le stop$start et le 48v que valeo va s en sortir.

Stellantis a un reseau puissant de frs pour l etape qui arrive

zafira500
Invité

« Avec st electonics en tant que frs de stellantis »
C’est dit nulle part dans l’article que STMicroelectronics noue un partenariat avec Stellantis. Stellantis dont ne fait pas partie Ferrari qui plus est.

wpDiscuz