Accueil FCA Mike Manley favori pour diriger Ferrari ?

Mike Manley favori pour diriger Ferrari ?

0
15
PARTAGER
Manley

Le PDG de Fiat Chrysler, Mike Manley, serait en pole position pour prendre la direction de Ferrari, selon certaines sources italiennes. Ferrari et Fiat n’ont évidemment pas voulu commenter cette indiscrétion.

Qui à la place de Louis Camilleri?

A la surprise générale, Louis Camilleri a pris sa retraite avec effet immédiat en tant que PDG de Ferrari jeudi soir pour des raisons personnelles, après avoir occupé ce poste pendant près de deux ans et demi. Depuis lors, les journaux italiens ont spéculé sur un certain nombre de successeurs possibles. Selon le média transalpin Il Messaggero, une réunion du conseil d’administration de Ferrari la semaine prochaine pourrait nommer un nouveau PDG, alors que John Elkann assure la transition.

Ferrari tiendra une réunion du conseil mardi. Rappelons que le groupe Fiat Chrysler fusionnera avec le constructeur automobile français PSA d’ici la fin du premier trimestre de l’année prochaine et que le poste principal du nouveau groupe, Stellantis, sera occupé par le PDG de PSA, Carlos Tavares. Mike Manley, qui a dirigé avec succès Jeep avant de prendre la tête du groupe FCA après le décès de Sergio Marchionne,  serait donc un candidat idéal pour prendre les rênes du cheval cabré, alors que se pose justement la question de sa place dans le futur organigramme du groupe issu de la fusion.

D’autres candidats ?

Les prétendants pourraient être nombreux, car la mariée est belle. Malgré la crise du Covid-19, Ferrari se sort plutôt bien de l’exercice 2020 en dépit de revenus en baisse, mais avec une action RACE au plus haut et des finances saines. Par contre, il faudra tabler sur des pertes de revenus en F1 suite au très mauvais classement de la Scuderia, 6e de la saison, avec comme corollaire une redistribution bien moindre des recettes du sport. Le plafond budgétaire tombe bien finalement !

D’autres noms ont également fuité. Selon Automotive News, le directeur général de Maserati, Davide Grasso, aurait été considéré comme un candidat possible, tout comme l’ancien PDG de Vodafone, Vittorio Colao. D’autres médias ont aussi fait circuler les noms de Luca Maestri, directeur financier d’Apple ainsi que de l’ancien directeur du design d’Apple, Jony Ive, actuellement chancelier du Royal College of Art de Londres. Une solution interne au groupe FCA, avec lequel Ferrari garde bien évidemment de puissants liens en dépit de son indépendance, semble néanmoins tenir la corde.

 

Image : FCA

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Mike Manley favori pour diriger Ferrari ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Ce serait pour celà que l’on n’entend plus parler de Mike depuis que Stellantis approche à grand pas sa création officielle ??? 😮

zafira500
Invité

@Thomas.
Je ne pense pas que chez FCA il avaient anticipé la démission du patron du « cousin » Ferrari.

wizz
Membre

Je pense que chez FCA, il avaient anticipé la « démission » du patron du cousin Ferrari.

zafira500
Invité

@wizz.
Roh, il faut arrêter avec le conspi. 😉
Je ne vois pas pourquoi ils auraient poussé Camilleri vers la sortie tout en gardant Binotto. Surtout que Camilleri a aussi démissionné des ses fonctions chez Philip Morris.

wizz
Membre

Mike Manley diriger l’équipe F1?

donc la « démission » de Camilleri suffit….

zafira500
Invité

On ne sait pas si Manley dirigera la « Gestione Sportiva » de Ferrari s’il est nommé à la tête de la marque.

wizz
Membre

Mike Manley a encore des problèmes financiers…

François
Invité

Au moins une marque américaine ne sera pas privilégier comme cela semble le cas avec FCA où les marques italiennes n’ont pas accès aux mêmes évolutions, comme les motorisations hybride et hybride rechargeables don’t bénéficient Jeep.

zafira500
Invité

C’est surtout Jeep et RAM qui sont privilégiés du côté américain (Dodge et surtout Chrysler sont carrément mis de côté).
Quand à parler de privilèges des marques américaines, je n’irai pas jusque là. Après tout, le premier modèle de série 100% électrique du groupe est sorti en Europe (et la gamme s’hybride aussi).

mich
Invité

Un quadra blanc hetero et une marque de voitures sportive de l ancien monde? Quelle honte.

Scal
Invité

Un non-italien à la tête de Ferrari, un SUV, une 6ème place en F1 … Mama mia … Le Commandatore doit verser une larme de là-haut.

Thibaut Emme
Admin
Louis Camilleri est Maltais et a aussi sauf erreur la nationalité américaine. Donc le « non Italien » c’était déjà le cas 🙂 En 1980, la Scuderia Ferrari termine 10e du championnat, le pire résultat depuis 1958 et la création du classement constructeurs en F1. 1962, 1969 et 1973. Par trois fois déjà la Scuderia Ferrari a été 6e du championnat. Le tout sous la période d’Enzo Ferrari. D’ailleurs 69 c’est l’année d’arrivée de Fiat dans le capital de Ferrari à cause des non succès en compet. A chaque fois les années suivantes étaient largement meilleures et par deux fois en 2… Lire la suite >>
Scal
Invité

Merci pour toutes ces précisions.
Croisons les doigts pour une belle bagarre Ferrari / Mercedes / Renault dans les années à venir.

zafira500
Invité

« Louis Camilleri est Maltais et a aussi sauf erreur la nationalité américaine. »
Je crois qu’il a la nationalité maltaise et égyptienne.

zafira500
Invité

« Un non-italien à la tête de Ferrari »
Euh… Malgré la consonance de son nom, Camilleri n’est pas italien, donc Manley ne serait pas le premier.

wpDiscuz