Accueil FCA FCA/ PSA : aval de l’UE pour fusion dans Stellantis dès 2020...

FCA/ PSA : aval de l’UE pour fusion dans Stellantis dès 2020 ?

0
21
PARTAGER

Selon des sources proches du dossier, FCA (Fiat Chrysler Automobiles) et PSA devraient obtenir prochainement l’approbation de l’UE pour réaliser leur fusion. L’opération valorisée à 32 milliards d’euros devrait donner naissance au 4e constructeur automobile mondial.

La Commission européenne devrait officialiser la création de Stellantis

Le feu vert de la Commission européenne officialiserait ainsi la création de Stellantis. La fusion qui s’opérera entièrement en actions a été annoncée à la fin de l’année dernière. Elle devrait unir des marques telles que Fiat, Jeep, Dodge, Ram et Maserati – appartenant à FCA – avec des marques telles que Peugeot, Citroën, Opel et DS – appartenant à PSA – tout en visant des réductions de coûts annuelles de 5 milliards d’euros, et sans fermeture d’usines.

La Commission européenne et FCA ont refusé de commenter l’information.

Une décision de l’UE avant la fin de l’année ?

Les entreprises n’ont pas eu à utiliser la pandémie COVID-19 pour plaider en faveur de la fusion, ont-déclaré par ailleurs les sources, ajoutant que la décision de l’UE pourrait intervenir d’ici la fin de l’année, avant la date limite officielle du 2 février 2021.

Pour rappel, FCA et PSA ont déclaré espérer achever l’opération au premier trimestre de l’année prochaine.

Mesures de réduction de coûts en hausse

Rappelons tout de même que le mois dernier encore, FCA et PSA ont restructuré les termes de leur accord dans un souci de conserver du cash et ont augmenté leurs politiques de réductions de coûts ciblés, en raison des retombées financières de la crise sanitaire.

Les entreprises ont déclaré qu’environ 40% des économies proviendraient des dépenses liées aux produits, 40% des achats et 20% d’autres domaines, tels que le marketing, l’informatique et la logistique.

Les titres de FCA et PSA en hausse suite aux informations

Les actions PSA et FCA ont annulé les pertes après la publication de l’article de Reuters. Peu après, le titre progressait de 3,4% à 17,06 euros, tandis que l’action FCA était en hausse de 3% à 11,43 euros.

Rassurer la Commission sur des préoccupations antitrust

Pour apaiser les préoccupations antitrust de l’UE, PSA a proposé de renforcer les activités de son rival japonais Toyota, avec lequel il a une coentreprise de vans, en augmentant la production de ces véhicules et en les vendant à un prix proche du coût de revient, si l’on en croit les sources.

FCA et PSA devraient également permettre à leurs concessionnaires présents dans certaines agglomérations de réparer des marques concurrentes.

Notre avis, par leblogauto.com

Selon Reuters US, l’union des deux constructeurs automobiles pourrait tirer grand avantage de la vente de camionnettes Ram et de SUV Jeep aux conducteurs américains, permettant ainsi de financer le développement coûteux de véhicules zéro émission destinés aux marchés chinois et européens.

Signifiant ainsi que l’intérêt pour PSA serait de bénéficier des retombées commerciales de la vente des modèles issus de FCA pour financer de couteux investissements en R & D.

Une vision anglo-saxonne peut-être un peu orientée alors que les media européens estiment que FCA pourrait être le grand gagnant de cette union.

Sources : Reuters

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "FCA/ PSA : aval de l’UE pour fusion dans Stellantis dès 2020 ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ale
Invité

Fca va manger tout cru le petit PSA avec ses 90% de ventes en Europe, c est une question de temps, laissons faire !!

timo
Invité

c’est assez marrant quand on parle à un français il dit que c’est tpsa qui se fait avoir alors que quand on parla à un italien c’est Fac qui se fait avoir, qui a raison qui a tort

Tesla
Invité
@timo Ca prouve bien le malaise de cette fusion qui est déjà minée par cette absence de clarification : qui est réellement l’acheteur (en sachant qu’une fusion entre égaux n’est qu’un mirage) ? Beaucoup d’italiens considèrent les Agnelli comme des exilés (fiscaux) SUISSES. C’est l’une des raisons pour laquelle ils se sentent trahis (ils estiment que les Agnelli jouent avant tout pour eux, au détriment de l’intérêt national). Donc même si les Agnellis deviennent l’actionnaire principal, les italiens ne les considèrent plus vraiment comme étant des compatriotes. Les français, les italiens et les américains avaient des groupes nationaux qui faisaient… Lire la suite >>
zeboss
Invité

@tesla : le jour ou un français comprendra l’économie mondiale n’est pas encore arrivé.
Agnelli suisse ?
bien va voir où se niche la famille Peugeot…

Tesla
Invité

@zeboss
Ai-je dit le contraire ?
Je parle d’exilés fiscaux et je résume le sentiment de beaucoup d’italiens.

darkargos
Invité

La famille Peugeot est aussi exilée en Suisse. Avec un siège social aux Pays Bas loin du fisc français ou italien, ça promet dans la répartition des profits (si profit il y aura quand on voit la deliquescence de PSA partout ailleurs qu’en Europe du Sud, d’Opel en Europe…) entre salariés et actionnaires.

Béret vert
Invité

Entre les exilés fiscaux de Fiat et l’exilé fiscal de Renault on devrait arriver à s’entendre, pourvu que les casseroles soient rangées au placard.

Bizaro
Invité

tpsa et Fac… à partir de là STELLANTIS ne semble pas concerné.

Si on leur parle de PSA et FCA parcontre…

Bizaro
Invité

Les pays-bas vont avoir l’un des plus gros groupe automobile européen sous leur giron. Libre à eux de l’organiser comme il leur sera le plus profitable.

MAX
Invité
Ce sont les Agnellis les gagnants: dans cette fusion ne figurent pas Ferrari et ni Fiât industrial !! Les Agnellis seront dans l industrie actionnaire majoritaire de Ferrari, Fiat Industrial et de tant autres sctes financières, média. Dès qu ils voudront ils passeront à la vitesse supérieure. Malgré ce qu on pense en France, PSA est gagnant mais ce n est pas du tout vrai. La famille Peugeot a besoin des Agnellis pour s élargir à l international, fca de Peugeot pour ses châssis quant à l électrique on a bien que fiat est capable de faire qqle de fantastique… Lire la suite >>
MAX
Invité

Actionnaire majoritaire de Stellantis.

zafira500
Invité

« : dans cette fusion ne figurent pas Ferrari et ni Fiât industrial !! »
Normal, Ferrari S. p. a. est filiale de Ferrari N. V. alors que Fiat Industrial est devenu CNH Industrial. Les deux ne faisant pas partie de FCA.
Mais clairement, les Agnelli sont les grands gagnants dans l’histoire.

Thomas
Invité

Rien que pour les économies d’échelle à réaliser pour ce nouveau groupe, je trouve que PSA s’en sort très bien aussi(rentabilité des plateformes et moteurs grâce au nombre d’utilisateurs) 🙄

AXSPORT
Invité

Il ne reste que des petits moteurs (rip le 2.0 hdi) et pas les meilleurs…..

😢

georges
Invité

En diesel de 2 litres en 2020 !!!!
Alors en 2021 ?

SGL
Invité

Le nerf de la guerre pour les GMP du futur sera pour les PHEV et VE.
Bientôt un 1,2 litre sera largement suffisant pour un SUV même de 2,5 tonnes… et que cela plaise ou non !
Si ce n’est pas encore vrai en 2020… en 2025 ça sera d’une évidence !

SGL
Invité

…Bah oui ça ne plaît pas, forcément sur un blog automobile… mais entre mettre 1 milliard pour un nouveau V6 ou un nouveau GMP PHEV, en 2020 la messe est dite !
Mais ça ne changera pas pour autant.

bzep
Invité

… « Et sans fermeture d’usine » … POUR l’instant ! Mais tout va bien; les titres ont augmenté. Et c’est souvent un mauvais signe annonciateur.

bzep
Invité

J’ai lu quelque part que FCA risque une amende de 5 millards… ?

Thomas
Invité

En UK je crois ???

wpDiscuz