Accueil Salon de Genève Genève 2021 : un salon à « huis-clos » ?

Genève 2021 : un salon à « huis-clos » ?

0
4
PARTAGER
Salon de Genève

Officiellement, le salon de Genève 2021 est annulé. Mais un événement pourrait néanmoins avoir lieu pour le remplacer. Il s’agirait d’un salon d’un format assez inédit : clef en mains pour les constructeurs, réservé à la presse, et d’une durée réduite.

  • Prochain salon de Genève « officiel » : 2022
  • Édition 2021 pilotée par le Palexpo

L’annulation en dernière minute du salon de Genève 2020 (4 jours avant l’ouverture) n’a été que le début des tribulations liées à l’événement suisse. Dans les semaines suivantes, c’est l’existence à long-terme du salon qui était remise en cause en raison de la situation financière de la fondation chargée de l’organisation du salon. En juin, le couperet tombe : pas de salon de Genève 2021.

Du moins de salon « officiel » organisé par la fondation détentrice des droits sur cet événement. Mais les autres parties ne l’entendent pas vraiment de cette oreille. En particulier le canton de Genève qui voit s’évanouir les perspectives de retombées économiques sur la région en 2020 ET 2021. Le Palexpo, lieu où se passe le salon, détenu en majorité par le canton a donc rapidement indiqué son intention de maintenir un événement automobile en mars 2021. Il y a l’argument économique pour la région, mais aussi celui selon lequel un arrêt de deux ans rendrait la reprise encore plus compliquée. Il faut maintenir le lien…

Problème numéro 1, les constructeurs sont en crise, et accueillent plutôt favorablement l’idée d’une année 2021 sans salon de Genève. Problème numéro 2, personne ne sait quelle sera la situation sanitaire en mars prochain.

Salon clef-en mains

Pour répondre au premier problème, le Palexpo prépare donc une offre clef-en-mains pour les constructeurs. Pas de stand à construire, tout est pris en charge par le salon, les constructeurs amènent leurs voitures et leurs personnel, c’est tout. Trois offres seraient ainsi au programme, avec des stands permettant d’exposer de 1 à 4 voitures, et d’accueillir de 10 à 100 visiteurs simultanément. Les conférences de presse se tiendraient en un lieu central, avec 15 minutes de présentation, et 15 minutes de questions / réponses. Le tout pour 140 000 à 695 000 euros (150000 à 750000 CHF). Rien à voir donc avec le coût d’un salon classique qui se chiffre en millions d’euros pour les plus grands stands.

Salon à huis-clos

Concernant la seconde préoccupation, la situation sanitaire, on peut déjà constater que le salon aura une échelle plus réduite, et limité en capacité d’accueil. D’autant plus limitée que le grand public ne serait pas de la partie. Focus sur la presse, avec un salon réduit sur 3 jours, réservé aux médias. Plus une dimension de « salon virtuel » pour s’ouvrir au grand public.

Notre avis, par leblogauto.com

Il ne s’appellera sans doute pas Geneva International Motor Show, le nom étant propriété de la fondation en charge de son organisation, et non impliquée dans ce qui est préparé par le Palexpo. Mais on semble donc se diriger vers l’organisation d’un autre genre de salon de Genève en mars prochain.

Un salon qui fait le choix de la couverture médiatique avant le grand public en raison des contraintes sanitaires. Il est plus facile de gérer 3000 journalistes en 3 jours que 800000 visiteurs en une semaine… Et la réduction de durée associée au concept clef-en-mains permet de présenter une ardoise moins salée aux constructeurs. La décision finale revient à présent à ces derniers.

En attendant le verdict, le prochain salon international sera celui de Bruxelles en janvier 2021. Mais une décision à son sujet est attendue cette semaine…

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Genève 2021 : un salon à « huis-clos » ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
michouizi
Invité

De toute facons ce salon etait d’une nullité affigeante, au moins les salons en russie et en pologne, les jolies filles sont approchables, et le « plus si affinité » est encore totalement de rigueur… Pour le plus grand bonheur des gens entreprenants… dans le respect bien sur

Torvi
Invité

C’est malin, ils pourront même faire une journée VIP pour les clients jugés importants.

Par contre,petit détail, dans la région ont dit simplement Palexpo et pas « Le » Palexpo 😉

darkargos
Invité

Le milieu automobile va devenir un entre soi entre bobos sirupeux du service communication des marques et journalistes pigistes #okboomer à la Chapatte ou Melanie Priam, sans oublier les hipsters #millenial « influenceurs you tubers bloggers » qui reprendront aussi bien une petite coupette de Ruinard avant d’aller copier-coller le publi-communiqué de la nouvelle DS9 sinophile.

darkargos
Invité

Ruinart et non Ruinard, avec toutes ces contrefaçons du luxe à la française comme la bling bling DS9, même moi j’y perds mon latin

wpDiscuz