Accueil BMW BMW en termine avec la production de la BMW i8

BMW en termine avec la production de la BMW i8

505
34
PARTAGER
essai bmw i8

C’était annoncé depuis l’automne 2019. C’est maintenant effectif. BMW achève la production de sa sportive hybride, la BMW i8.

La BMW i8 est, avec la BMW i3, le symbole d’un BMW qui n’a pas forcément osé franchir totalement le pas de l’électrique. Présentée sous forme de concept en 2009 au Salon de Francfort, le BMW Vision Efficient Dynamics, la BMW i8 sort finalement en 2014. Après donc seulement 6 années, 2 ans après un restylage, elle est poussée vers la sortie.

Sur le papier, la i8 a tout pour elle : PRFC (polymère renforcé de fibres de carbone) pour la « légèreté » (moins de 1500 kg), petit moteur essence 1,5 litre accouplé à un moteur électrique pour 374 ch et 570 Nm de couple. La BMW i8 allie les performances à la sobriété. Mais, elle ne trouve pas vraiment son public. Environ 20 000 unités du coupé et du roadster.

La i8 doit céder la place à des véhicules 100% électriques. Aucune super sportive comme cette i8 dans un premier temps, mais une berline i4 ainsi qu’un crossover qui doivent arriver à partir de la mi-2021.

Notre avis, par leblogauto.com

La BMW i8 est techniquement un bon produit. Mais, elle a été un peu mal aimée par les acheteurs potentiels. Son 3 cylindres 1499 cm3 est souvent jugé trop roturier. Elle est hybride alors que d’autres comme Tesla avec sa Model S font le pari du 100% électrique sportif. Sans parler de son prix, au-delà de 140 000 € soit 30% de plus qu’une Tesla Model S Performance (pas directement comparable car berline mais au positionnement similaire).

On ne saura jamais ce qu’aurait pu donner cette BMW i8 avec un V6 thermique par exemple. Dommage non ? Le constructeur envisagerait de rendre sa BMW i8 100% électrique…de quoi relancer une carrière ?

Poster un Commentaire

34 Commentaires sur "BMW en termine avec la production de la BMW i8"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Crouton
Invité

Je ne connais pas les chiffres de production de la concurrence, mais 20000 unités en 6 ans pour un véhicule strict 2 places coûtant plus de 140000€ je trouve ça pas si mal…
Sur ce segment, l’aspect nouveauté et exclusivité joue pleinement, malgré cela je ne crois pas que BMW ait joué à fond la valse des séries limitées façon Bugatti qui a eu énormément de mal à écouler sa Chiron (certes beaucoup plus cher) dont seulement 450 exemplaires ont été produits

Seb
Invité
A sa sortie , BMW faisait patienter plusieurs mois sa clientelle car ils n’arrivaient plus à répondre a la forte demande , plusieurs sites de news auto en avait fait des articles … Evidemment Thibaut Emme oubliera surement de preciser que la Tesla est une voiture 100% electrique , une grosse routiere et une 5 places bien plus pratique a l’usage quotidien … Et que la 911 est une référence en « sportive d’entrée de gamme » , un modele historique , avec une énorme communauté de passionnés et que les gens sont bien moins enclin à passer sur quelque chose qu’ils… Lire la suite >>
Mwouais
Invité
La i8 devait elle être considérée comme supersportive justement ? Je ne crois pas. Son positionnement est assez insolite et plus genre GT coupé sport, ce qui en limite dans l’inconscient de plusieurs acheteurs potentiels l’éventualité d’achat (c’est ma théorie). J’aime beaucoup la i8 encore plus en roadster et seul son tableau de bord qui n’est plus d’actualité fait tache. Le 3 cylindres n’était sans doute pas la meilleure idée mais faire un petit 6 devait être plus complexe, un rotatif incertain… Dommage qu’elle quitte le paysage automobile sans avoir jusqu’à présent l’aura d’une M1 et en étant bien loin… Lire la suite >>
MINI_Stig
Invité
Les préjugés sur les 3 cylindres n’ont pas aidé sa carrière. Pourtant, si vous écoutez la sonorité de l’i8 par rapport à une M4, vous verrez que c’est du pareil au même (mais je trouve que la M4 sonne mal pour un 6L BMW…). Cette i8 était un produit fantastique et au design atypique… trop atypique justement. C’est dommage de voir que les produits qui sortent de l’ordinaire ne se vendent pas… Elle n’a aujourd’hui pas pris une ride et est encore (plus que jamais ?) dans le coup avec ses prestations. Je trouve ça un peu regrettable que BMW… Lire la suite >>
MINI_Stig
Invité

@Thibaut Emme, le fait d’être assis « au sol », je connais bien (et le fait d’avoir un 3 cylindres aussi, en fait ^^), mais l’effet est toujours accentué quand il y a un ponton bien gros à enjamber.
La McLaren 650S pour ça c’est fou en terme d’ambiance, avant même d’avoir démarré ou d’avoir fini de s’y installer.
Le côté électrique, je sais pas pour l’i8, mais la NSX II peut aussi le faire et il est vrai que c’est perturbant vu la voiture.
Je trouve l’i8 plus pertinente en tout cas.

MINI_Stig
Invité

@Thibaut Emme, je trouve le design de la NSX II totalement insignifiant, surtout après la première, on en oublie qu’elle est hybride.
Et j’adore le design de l’i8…

Alain Audon
Invité

J’en suis à ma deuxième I8 quel régal pour les yeux

SAM
Invité

@Seb. Alors on peut aussi comparer face à la concurrence. Que propose Acura, Lexus, Infiniti, Cadillac, Volvo, Jaguar, Lincoln, Genesis, DS (pour faire plaisir à SGL)… ben une NSX pour Acura, une R8 pour Audi, une Corvette pour Chevrolet, une Mercedes AMG GT … Bon Maserati, Aston et Porsche sont hors concours car ils vendent. En fait plus Porsche. Donc la R8 deux d’Audi ne se vend pas tellement, la NSX aussi … reste la nouvelle Corvette. Donc oui BMW n’a pas à rougir des ventes de l’i8 au final.

SGL
Invité

Cette auto était trop en avance sur son temps… c’est souvent synonyme d’échec commercial.

SGL
Invité

Tout démontre que l’automobile se dirige vers les PHEV.
…Les faits me donne raison et les abrutis anonyme dislikes comme des cons…. 😉 😛 :p

wizz
Membre

si on impose une homologation inférieure à 3 litres, alors oui, pas autre choix que d’y mettre un PHEV, afin de bénéficier du mode de calcul favorable à ce type de motorisation, avec un cycle en mode élect, c’est à dire 0g. Autrement dit, diviser la conso officielle par deux

la direction vers le PHEV:
-c’est un contexte particulier
-c’est une CONSEQUENCE des normes que l’on impose aux constructeurs, et non une évolution naturelle (dans 5 ans, ou 10 ans, ou 20 ans, tôt ou tard, lorsque le pétrole se fera rare et/ou cher, ce sera une autre histoire)

SGL
Invité

Mais les conséquences des normes sont des évolutions naturelles !
Et cela, bientôt sur toute la planète…

SGL
Invité

C’est le darwinisme de l’automobile.

Invité
J’ai un ami qui vient d’acheter une version roadster. Je l’ai essayé et pour moi il y a deux problèmes avec l’i8 : le manque de couple à bas régime et une impression de lourdeur, sauf en mode sport, mais surtout, il n’y a absolument pas de coffre. Même quand on peut se payer une voiture qui vaut 180 000 $ (aux États-Unis), on veut quand même s’en servir pour partir en week-end, or il n’y a ni coffre, ni banquette arrière pour pouvoir mettre des sacs. Par contre, les concessionnaires BMW étant désespérés de s’en débarrasser, il a pu… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

@Didier, merci pour l’info coffre, je pensais les espaces suffisants de ce que j’avais compris à l’époque. Ma description GT sportive prend l’eau sur le terme GT et se densifie sur la notion sportive ou spartiate 😉

Invité

Rien malheureusement devant, pas de « frunk » comme on dit ici !
Et au-delà des chiffres on a l’impression qu’on peut à peine y mettre ses courses !

Invité

Je pense que pour la version coupé tu as raison, je crois qu’il y’a un petit coffre plus la banquette arrière. Par contre sur le roadster c’est la cata.
C’est pour cette raison que la nouvelle Corvette a été allongée d’ailleurs. Il fallait pouvoir loger au moins un sac de golf. Du coup j’ai des voisins and une Corvette du modèle précédent et ils n’aiment pas du tout la longueur exagérée du nouveau modèle… on ne peut pas faire plaisir à tout le monde !!!

wizz
Membre
https://st.motortrend.ca/uploads/sites/5/2019/07/2020-Chevrolet-Corvette-engine-7.jpg C’est vrai que la nouvelle Corvette a l’arrière rallongée où se trouve un coffre. MAIS on n’a pas rallongé l’arrière dans le but de créer un grand coffre. La nouvelle Corvette a désormais le moteur en position central arrière, la meilleure position pour….faire des courses, à l’instar des Ferrari F355, F430 ou tout simplement le voisin Ford GT. Sur ces voitures, leur arrières ne s’arrêtent pas au niveau des roues arrières. C’est rallongé aussi, pour améliorer l’écoulement de l’air (les berlines compactes 5p ont un Cx moindre que les berlines 4p), pour l’intégration de l’aileron arrière ainsi que l’extracteur… Lire la suite >>
Balkany
Invité

Elle a bien marché au Lux. J en voit souvent , noire, rouge , bleue.

Et en occaz ça vaux rien , 60-70 k€

carlito
Invité

Rien? 60-70K…hum vous portez bien votre pseudo!!!! 🙂

Franck Boizard
Invité

100 % électrique ?

Toujours l’impasse de la voiture à batteries (je ne veux pas faire le lourd, mais le coronavirus prouve que, oui, les erreurs collectives catastrophiques sont possibles).

amiral_sub
Invité

là on est sur de l’hybride, pas 100% électrique. L’hybride rechageable est un non sens : le moteur thermique est en trop

Invité

Les erreurs individuelles sont encore plus pénibles : vouloir comparer la bonne idée (mais pour le moment imparfaite) de la voiture électrique à une pandémie pour justifier son aversion de ce mode de propulsion, voilà qui est est bien maladroit (on va rester poli). Ne faites pas comme ces politiciens d’oppositions qui veulent profiter du coronavirus pour montrer qu’ils sont atteints du conarovirus et faire de la récupération sur le dos des personnes atteintes (et décédées), SVP

Franck Boizard
Invité

Ce n’est pas une question personnelle.

A chaque fois que je dis « La voiture à batteries est une impasse », on me répond « Tant de gens peuvent-ils se tromper ? », le coronavirus répond « oui ».

wpDiscuz