Accueil BMW BMW i4 Concept : le futur de l’électrique bavarois

BMW i4 Concept : le futur de l’électrique bavarois

1000
20
PARTAGER
BMW i4

A l’instar de ses rivaux premium, 2020 est une année charnière dans la stratégie d’électrification de BMW. La firme bavaroise dévoile le concept i4, qui préfigure une grande berline 100% électrique à l’horizon 2021.

Pionnier avec la i3 et la supercar i8, BMW entre cette année dans la « phase 2 » de son plan d’électrification, avec la mise en production d’ici la fin de l’année du ix3 et l’approche d’une berline i4. Le concept ici dévoilé, hormis quelques éléments de design audacieux typiques des showcars, comme les rétroviseurs ou les boucliers, préfigure en grande partie la version de production finale.

Un nez, une péninsule !

Avec 4,80 mètres de long mais un profil fastback, un empattement long, des optiques très effilés, des prises d’air généreuses et des flancs creusés, la silhouette générale s’apparente à celle d’un grand coupé sportif et ne manque pas de dynamisme. Il reprend dans les grandes lignes ce que nous avait proposé le Concept 4 de Francfort en 2019. Le design se veut annonciateur de la tendance stylistique des futurs modèles 100% électriques BMW, et pas seulement de la i4.

Ce qui attire (ou écorche, c’est selon) le regard, c’est évidemment la proéminente et ostentatoire calandre à double haricot, dont les formes anguleuses, et les proportions massives choqueront les adeptes des sobres haricots des années 80. Certes, c’est un clin d’œil aux calandres des modèles d’avant-guerre, mais le design se veut moderne avec un graphisme en relief et même de l’éclairage. Sa vocation n’est plus évidemment de refroidir le moteur, mais d’être, selon les dires de la marque, un « smart panel » (panneau d’intelligence) qui rassemble les nombreux capteurs permettant à cette BMW d’offrir au conducteur toute une panoplie d’informations et d’aides à la conduite.

Autre changement de « style »…le logo ! Destiné sans doute à badger la gamme électrique, il substitue au fameux cercle noir entourant l’hélice un cercle désormais tirant vers le gris/glacé, ou plutôt « Frozen Light Cooper » pour reprendre les termes de la marque.

Statutaire dehors, épuré dedans

L’arrière est imposant, avec une vitre custode s’étirant énormément vers la poupe en fastback et une ligne de capot en bec de canard que l’on retrouve sur les GT. Les feux semblent très hauts par rapport au bouclier et donnent de la verticalité à l’ensemble. En lieu et place des échappements, on trouve deux diffuseurs et des aérations situées derrière les passages de roues qui donnent là aussi une certaine sportivité à l’ensemble. La tradition est quand même respectée avec le fameux pli Hofmeister sur les vitres arrière.

A l’intérieur, ambiance « Reine des neiges » avec des teintes blanc et or pale. Le nouvel écran incurvé BMW, qui regroupe sur une seule dalle l’affichage des informations et les fonctions de contrôle, est incliné vers le conducteur comme le veut la tradition maison. Ce regroupement se veut plus plus intuitif. La technologie d’affichage avancée avec verre non réfléchissant supprime également la nécessité d’un carénage pour ombrer les écrans et contribue donc à un cockpit extrêmement épuré et aéré. Le design global de l’habitacle est à la fois très moderne et sobre, dans le respect des canons actuels, avec des bandes contrastantes en bronze doré se mélangeant au chrome qui confèrent à l’intérieur une touche haut de gamme. Les éléments tels que le contrôleur iDrive et les boutons de mémoire du siège dans les portes sont finis dans un verre cristal élégant.

Le son du futur

On le sait, qu’il s’agisse de la sécurité ou des sensations fortes, le bruit des voitures électriques n’est pas vraiment la panacée. Qu’à cela ne tienne, des solutions existent ! La BMW Concept i4 se caractérise par un son « personnalisé »,  qui a été développé sous la marque BMW IconicSounds Electric par le compositeur de renommée mondiale Hans Zimmer, bien connu des génériques de blockbustrs hollywoodiens. BMW annonce un son « multiple », « surprenant » procurant « légèreté et de transparence ». A quand le synthé embarqué ?

Des performances prometteuses

Les batteries logées sous le plancher, permettant un vaste espace à l’arrière, alimentent deux moteurs électriques – un par essieu – faisant de la i4 un véhicule quatre roues motrices. La i4 annonce 530 chevaux et les 100 km/h atteints en 4 secondes, avec une vitesse de pointe  bridée à 200 km/h. Grâce à sa batterie d’une capacité d’au moins 80 kWh, la i4 revendique une autonomie supérieure à 600 km selon le cycle WLTP. De quoi faire trembler Tesla ? La production en série de la nouvelle BMW i4 débutera en 2021 dans l’usine principale de BMW Group à Munich. Cela signifie qu’à l’avenir, les véhicules à moteur à combustion, les hybrides rechargeables et les véhicules tout électriques seront fabriqués sur la même chaîne de montage à Munich.

Notre avis, par leblogauto.com

BMW veut mettre tous les atouts dans sa manche pour s’attaquer à Tesla, empêcheuse de tourner en rond du premium électrique germanique. Par contre, les aficionados des youngtimers et E30 auront sans doute du mal à s’effaroucher pour ces nouvelles BMW à la calandre botox et aux vocalises numériques. Les temps changent, c’est ainsi !

Source et image : BMW

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "BMW i4 Concept : le futur de l’électrique bavarois"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

J’aime beaucoup ; le style de BMW se renouvelle et c’est une bonne chose. Pour moi le « nez » a un coté rétro pas désagréable, très années 30 :=)
Enfin une concurrente digne de la Tesla 3 ?

Jdg
Invité

Merci ils ont pas juste mis un pauvre écran géant au milieu. Par contre le style extérieur alors là je comprends vraiment pas, ça donne pas envie et même je trouve que ça fait « m’as tu vu » de mauvais goût

Nico
Invité

Non, ils en ont mis 2 . Intégration magnifique de dernière minute

AXSPORT
Invité

C’est carrément dégueulasse !!!!
😱😱😱😱😱

lataupe2B
Invité

Faut juste éviter de la regarder de face !

Rsao2
Invité

Non ! Une planche de bord Mercedes! C’est naze cet écran large et agressif visuellement.
Par contre, je commence à l’y faire à l’avant. A voir en vrai…La une à quand même un sale groin

wpDiscuz