Accueil Essence ou Diesel Les villes allemandes pourront légalement bannir le diesel

Les villes allemandes pourront légalement bannir le diesel

782
44
PARTAGER
Monkeygate VW Beetle diesel smokes

La Cour administrative fédérale de Leipzig confirme la possibilité pour les villes qui le souhaitent de bannir le diesel.

C’était une décision attendue dans les deux camps. La cour de Leipzig a été saisie par le Bade-Wurtemberg et la Rhénanie du Nord-Westphalie qui contestaient les interdictions de circulation à Düsseldorf et à Stuttgart.

Une décision de justice très attendue

Donc, la Cour administrative fédérale de Leipzig leur a donné tord. Ainsi, elle confirme que les municipalités peuvent interdire la circulation de certaines catégories de véhicules. Bien entendu, sont visés, les diesel. Et ce, pour des raisons de pollution.

L’Europe a édicté des normes de NOx (oxydes d’azote) à 40 µg de NOx/m3 d’air. Mais, 70 villes allemandes ne respectent pas les-dites normes. La palme étant à Stuttgart et Münich avec près du double. La DUH (Deutsche Umwelthilfe) est une association qui a attaqué Düsseldorf et de Stuttgart pour ne pas respecter les normes européennes.

Pour éviter cela, les municipalités doivent montrer qu’elles agissent contre la pollution aux NOx. D’où les interdictions des diesel. Cependant, ici on ne parle pas des véhicules d’avant 1997, ou d’avant Euro 3. Non, c’est carrément la possibilité d’interdire tout diesel d’avant euro 6 dont il est question. Et ce genre de véhicule a été vendu majoritairement il y a encore 2/3 ans.

L’automobile allemande en perte d’influence

Cette confirmation montre l’énorme perte d’influence des constructeurs automobiles et de leur lobby, la VDA (Verband der Automobilindustrie). Il faut dire que le dieselgate est passé par là. Les autorités n’ont plus confiance en leur industrie automobile pour améliorer d’elles-mêmes les choses et elles s’emparent (enfin) du sujet.

Stuttgart est même un symbole fort de cette perte d’influence. Siège de plusieurs gros acteurs automobiles allemands, la ville veut restreindre la circulation. Avec de possibles disparités de circulation sur le territoire, on pourrait même voir l’Etat s’en mêler pour homogénéiser tout cela. Le plus probable pourrait être une généralisation de l’interdiction des véhicules les plus anciens dans toutes les villes au-delà d’une certaine taille.

En France, c’est le système Crit’Air, mis en place sous la précédente législature, qui autorise les villes qui le souhaitent à restreindre l’accès d’une zone à une certaine catégorie de véhicules en fonction des pastilles.

Dernièrement, Rennes a rejoint Grenoble, Paris, Lille, Lyon, Toulouse et Strasbourg. A partir d’octobre 2018, en cas de pic de pollution, la circulation différenciée pourra être appliquée. L’Ille-et-Vilaine (35) pourrait même être bientôt le premier département à mettre en place la circulation différenciée en cas de pic prolongé. Le préfet dit étudier la question.

Le marché de l’occasion pourrait s’effondrer

En Allemagne, le marché de l’occasion diesel, déjà plus bas qu’en France, pourrait prendre un sérieux coup de froid en Allemagne. Bien entendu, il y a la possibilité de faire du « retro fit » (ie. installer un dispositif dépolluant pour passer en euro 6) mais, ce genre d’installation coûte de 1500 à 3000 euros. A la charge de qui ? Le consommateur a acheté un véhicule homologué il y a encore à peine quelques années. L’Etat allemand ? Cela représente plusieurs milliards d’euros à sortir.

L’impact sera dépendant des réelles interdictions de circulation qui seront prises. Hyper-centre ? Quelques artères principales ?  Toute la commune ? La zone urbaine ? Certaines villes n’attendaient que la décision de la Cour de Leipzig pour se lancer. Cela devrait bouger dans les semaines qui viennent. A Stuttgart par exemple, cela ne devrait pas entrer en vigueur avant septembre 2019. Et des exceptions sont déjà prévues pour les artisans (pourquoi eux seulement ?).

En France, le marché du diesel « s’effondre » et tous les acteurs veulent préparer l’après-diesel. Déjà trop tard ?

Illustration : VW modifié par Leblogauto.com

Poster un Commentaire

44 Commentaires sur "Les villes allemandes pourront légalement bannir le diesel"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Tortor
Invité

Cool, on pourra trouver des occaz à super bon prix bientôt !

Basiquement, si ton diesel n’a pas un filtre à NOX performant (dans 90% avec injection d’Adblue), tu ne pourras plus rouler dans les grandes villes.

Est-ce vraiment un problème, surtout en Allemagne où les transports publics de ces grandes villes sont performants ?

SGL
Invité

Le terrain devient de plus en plus propice pour la VE, et cela, dans toutes les catégories.

gigi4lm
Invité

Ou plus simplement l’essence ou l’E85.

Christophe
Invité

http://www.airparif.fr/calculateur-emissions/
Pour 100 km (pour avoir des valeurs significatives) :
– VE : 2,69 g de PM10, CRIT’AIR 0
– Hy essence Euro 5 ou 6 : 2,69 g de PM10, CRIT’AIR 1
– GO Euro 5 et 6 (FAP) : 2,86 g de PM10, CRIT’AIR 2
– GO Hy Euro 5 et 6 (FAP) : 2,76 g de PM10, CRIT’AIR 2
Soit entre 27 et 29 mg/km PM10 pour tout le monde.

Et la circulation différenciée est basée sur les certificats CRIT’AIR qui manifestement ne sont pas pertinents pour la pollution aux particules fines.
Par contre pour la pollution aux NOx ils sont pertinents.

Thomas
Invité

J’aime bien la photo: c’est la Cox qui a servi pour gazer les singes ??? 😀

Panama
Invité

On fait ça quand en France ? Et surtout sur les camions, bus etc

Jdg
Invité

Pourquoi t’as déjà vu des camions essence?

SGL
Invité

Au Japon oui, et jadis aussi, mais cela n’est pas une bonne solution.
Maintenant les camions électriques existent largement !

Jdg
Invité

Largement ? D’où ça ?
Le camion tesla est pas encore en vente quand au petits camions ça n’a pas d’autonomie et ne peut desservir que sur de petites distances. Et je parle pas du fait qu’il y en a bien peu.
Bref ça devient un peu hors sujet

SGL
Invité

Hors sujet, parce que cela fait 10 ans que l’on n’essaye pas vraiment !
Les utilitaires électriques existent depuis plus de 100 ans et les camions électriques depuis 75 ans
http://www.lesrendezvousdelareine.com/article-camion-benne-ordure-menagere-sovel-106851733.html

AXSPORT
Invité

Je ne vois plus aucun camion poubelle electrique dans le 92…….

Ou sont-ils passés ?

Christophe
Invité

http://www.airparif.fr/calculateur-emissions/
Pour 100 km (pour avoir des valeurs significatives) et par personne effectivement constatée dans les véhicules :
– VE : 2,69 g de PM10,
– bus (parc moyen) : 0,43 g de PM10.

Tu vises la bonne cible ?
Non c’est juste que tu as peur de devoir prendre un bus un jour alors tu fais des écrans de fumée.

Béret vert
Invité

Vous avez lu ? Les villes allemandes « pourraient ». Le feu vert juridique est accordé aux écolos mais mis à part les bobos berlinois, pas certain que les électeurs apprécient.

Sigma
Invité

C’est sûr que les électeurs qui ont une voiture Euro 5 de 2014 ou 2015 ( des véhicules abominablement polluants bien sûr !) vont faire une sale tronche.
Pour une fois le système français des pastilles est un peu plus intelligent.

amiral_sub
Invité

si on veut reellement améliorer la qualité de l’air, le système des villes Allemandes est plus efficace. En effet le système de vignettes ne limite la pollution qu’en cas de pic de pollution. Le système dont cet article parle limite la pollution tous les jours

Uberalles
Invité

Rome c est pour 2024 l interdiction des mazouts

wpDiscuz