Accueil BMW Paris 2016 : chez BMW du rififi autour de la gamme i...

Paris 2016 : chez BMW du rififi autour de la gamme i et Ian Robertson au front

106
19
PARTAGER

La tension semble monter à Munich et cela chauffe entre les plus hauts membres du directoire BMW. Au cœur de ce conflit interne, une lettre : un i…

Le Mondial de l’Automobile de Paris est déjà boudé par de nombreux constructeurs. Alors si les plus hauts dirigeants se mettent à leur tour à bouder la grand messe parisienne afin de marquer (publiquement) un désaccord (interne)…

Dans les plus hautes sphères du constructeur à l’hélice, la tension monterait depuis quelques semaines. Les membres du directoire n’arrivent pas à accorder leur violon sur un point sensible : l’électromobilité et la gamme i.

Le projet engagé sous le houlette de Norbert Reithofer ne décolle pas. Les ventes du coupé hybride rechargeable i8 demeurent anecdotiques. Celles de la citadine électrique très confidentielles. Oui depuis l’arrivée de la déclinaison 33 kWh les commandes frémissent un peu c’est vrai. Ceci posé, la BMW i3 part en réalité d’assez bas…

BMW + électrique : l’addition ne tombe pas juste pour le moment. Norbert Reithofer, devenu depuis président du conseil de surveillance, continue de militer pour son projet, un projet dont on dit qu’il a déjà englouti quelques trois milliards d’euros (et qu’il continuera à coûter de l’argent si BMW insiste dans cette voie).

Harald Krüger le nouveau grand patron et d’autres dirigeants de tout premier plan estiment en revanche l’inverse. Stop. Aucun retour sur investissement. Aucune enveloppe supplémentaire à débloquer.

Alors la tension monte au sein du comité directeur dont les huit membres ont décidé de boycotter le Mondial de l’Automobile de Paris. Le directeur commercial Ian Robertson sera lui bien au front, au four et au moulin (et avec le sourire si possible comme sur la photo). A lui d’endosser toutes les casquettes et se retrouver aussi bien sous les feux des projecteurs que sous le feu des questions.

Quelle stratégie électrique à l’avenir chez BMW ? S’est on trompé dès le départ avec l’onéreuse i3 ? Vers l’électrification de modèles déjà au catalogue (comme la Série 3 et le X4) ce engendrant moins de frais ?

Comment pour le constructeur à l’hélice satisfaire aux normes environnementales prochaines de plus en plus drastiques à l’échelon mondial ?

On pourra rappeler en conclusion qu’on s’orientait déjà vers un coup de barre complet ces dernières semaines. Sous la bannière BMW i on parlait alors moins de mobilité électrique mais plus des véhicules autonomes.

Source : Reuters / Autonews Europe.

Crédit illustration : BMW.

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "Paris 2016 : chez BMW du rififi autour de la gamme i et Ian Robertson au front"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Ah la voiture électrique !
Le problème avec ce segment : « on a souvent tort d’avoir raison trop tôt »
Et pour BMW, la i3 est vraiment trop chères et l’Opel Ampera-e comme la Tesla Model 3 s’annonce un chant du cygne pour elle.

XXX
Invité

Cela laisse plus de place pour Nissan Renault, bonne nouvelle.

SGL
Invité

Oui, pour le moment, la Zoe est encore dans le coup.
Mais de remarquable en 2013, elle sera, elle aussi, totalement dépassé vers 2017-18.
Elle ne recharge qu’à 22 kW (contre 145 kW pour Tesla) et n’a que 22 kWh quand sa cousine Leaf à 30 kWh.
Donc une évolution est importante pour devenir pérenne.

Invité
La voiture électrique,l’arnaque du siècle,voulue par les incompétents de tout bords,politiques,associations écolos et gogos crédules. Une voiture,c’est la liberté de partir d’un point A à un point B,sans se soucier,ni comment ,ni ou se ravitailler,même sur un trajet de plus de 1000 km. Pour les quelques nantis,pour qui circuler en ville et qui n’aiment pas les transports en commun,cela peut être une solution,mais pour le commun des mortels,un véhicule plus polyvalent est et restera la seule solution. A moins d’une révolution,augmentant et raccourcissant de façon drastique,l’autonomie et la recharge,ce qui ne me semble pas être le cas dans un avenir… Lire la suite >>
SGL
Invité
À chacun son point de vue @tbi1750, mais je la trouve très Pompidolienne. 🙂 Pourquoi la voiture thermique n’est pas. ? Pour info : Une bonne Zoe se touche a 13k€ avec des aides, alors que les prix moyen des autos neuves sont à 25k€. Pourquoi Pour les quelques nantis ? Pourquoi Pour circuler en ville ? les VE sont parfaites pour 90 % des trajets quotidiens a la campagne, c’est mieux que le diesel ! C’est la solution idéale pour les banlieusards qui n’ont pas de transport en commun adapté pour aller à leur travail, là aussi, c’est mieux… Lire la suite >>
SGL
Invité

Pardon, il manquait la phrase la plus importante en préambule
« Pourquoi la voiture électrique est l’arnaque du siècle ? »

Invité
Parce que nos « électrophiles »essayent de nous faire croire que c’est écolo,mais ils n’acceptent pas,de voir la véritable empreinte écologique de ces voitures,beaucoup moins polyvalentes,comme spécifié dans mon post précédent. L’électricité,ne tombe pas du ciel et n’est pas produite avec de l’air pur et de l’eau claire,mais nucléaire,charbon fuel et gaz,parce que l’éolien et le solaire,bien trop aléatoires,ni les batteries sont produites et éventuellement recyclé,sans détruire des environnements,exploitation des mines de lithium et autres métaux et aucun recyclage n’est propre et efficace á 100%. Conclusion,on essaye de nous faire croire au miracle des lendemains,qui chantent,mais on en est et sera loin… Lire la suite >>
SGL
Invité
Bon Ok… déjà toute activité humaine pollue plus ou moins. L’activité pétrolière liée à l’automobile pollue à un niveau considérable depuis les années 50. Si on parle d’avenir, l’électricité a au moins le mérite de pouvoir se fabriquer sur la base des énergies renouvelables, moins les motorisations thermiques. En 1900, on fabriquait plus de véhicules électriques que de véhicules à essence aux USA, tout cela tué progressivement par les avantages non-négligeables des motorisations thermiques et le lobby progressif des compagnies pétrolières de plus en plus fortes. Alors que les autos électriques étaient parfaitement performantes dés les années 40 http://fr.ubergizmo.com/wp-content/uploads/2016/01/oeuf-electrique-voiture-electrique-1942.jpg «… Lire la suite >>
alfadoume
Invité

SGL tu dois quand même avoir un porte feuille bien garnie ou tu dois pas partir en vacances !!!
Soit la personne a 2 voitures et donc les moyens,
soit ce véhicule électrique ne te permettra pas de partir en vacances tranquille et il faudra loué un second véhicule ou prendre l’avion.
Donc je vous rejoints tous les 2 mais cela peut être une solution uniquement si tu possèdes un véhicule thermique qui permette des très longs trajets.

SGL
Invité
Euh sans faire des clichés @ alfadoume. « Soit la personne a 2 voitures et donc les moyens » a la campagne j’ai constaté que mes voisins qui travaillaient avaient tous une voiture pour aller à leur travaille… même payé au SMIC 8-O. Devant certaines maisons, je compte souvent 3 à 6 autos régulièrement. Avec les compagnies low-cost, parfois l’avion est le moyen le plus économique. La location d’une auto pendant ou pour les vacances n’est pas spécialement hors de prix. Mais vous avez raison dans sens, le manque de VE dans le parc automobile rend ce type de véhicule… Lire la suite >>
Psam
Invité

Tout électrique sans doute pas, mais une forte proportion de véhicules fiables, très agréables à conduire, adaptés au besoin de certains, citadins ou surtout ruraux qui ne font jamais plus de x km dans la même journée , limitant la pollution dans les centres urbains, limitant le bruit dans les villes …

Mais sinon, c’est l’arnaque du siècle (comme la voiture en général ..) !

wizz
Membre
Nous sommes dans un pays démocratique, de droit et de liberté. La liberté d’aller du point A au point B, c’est acquis En revanche, POUVOIR aller du point A au point B, tout le monde n’en est pas capable d’en faire autant. Pour certains, le point B est très proche du point A, pouvoir d’achat oblige. Actuellement, le pétrole n’est pas cher, et se déplacer à l’autre bout du pays est si naturel qu’on pense que les choses ne peuvent pas en être autrement. Mais il suffit que le pétrole augmente pour que ça soit tout autrement. Un pétrole cher,… Lire la suite >>
wizz
Membre

erratum
60 Mds, et pas 6 milliards

wizz
Membre

http://www.lesechos.fr/25/03/2016/lesechos.fr/021793971261_le-deficit-public-meilleur-que-prevu–a-3-5–du-pib-en-2015.htm
70 milliards de dette l’année dernière

http://www.lesechos.fr/12/05/2015/lesechos.fr/02164644026_moins-d-un-menage-sur-deux-paie-l-impot-sur-le-revenu.htm
Environ la moitié des foyers français ne paie pas l’impôt sur le revenu. Mais cela m’étonnerait que cette moitié ne parte pas en vacances. Et si à ces foyers, on ponctionne 4000€ sur leur pouvoir d’achat, combien pourront partir en vacances? Environ…..0

Quant à l’autre moitié, concernant ceux qui sont à la limite, ce sera peu ou prou pareil

Bref, on vient de résoudre le problème des longs déplacement….

Kaizer Sauzée
Invité

J »me marreeuuuu !
Quelle est cette manie qu’ont les constructeurs de mettre de telles innovations dans des tombereaux pareils ? Surtout pour une clientèle BMW qui est ultra-classique !
Depuis le début je me demande ce qu’a fait BMW avec cette i3 hideuse. Il y a encore peu je demandais les chiffres de vente et on ne voyait rien venir. Ben ouais y’avait rien à dire…
Qu’ils greffent cette technique dans une série 1,2 ou 3 et ils en vendront !

mirak
Invité
Il n’y a que des bof sur ce blog? Qui assènent leurs vérités pensant qu’ils ont l’omniscience! Ceux qui parlent sont souvent ceux qui n’ont jamais conduit de voiture électrique. Eh bien messieurs sachez que c’est fort agréable et très reposant. Et cela sans argument écolo. Pour ma part je fais de petits trajets quotidiens et cela me convient parfaitement. Je comprends que pour des trajets plus longs cela ne soit pas adapté (encore). Alors comprenez que cela puisse convenir pour d’autres usages que les vôtres. Et que cela correspond à une autre façon de vivre l’automobile. Cela doit vous… Lire la suite >>
zeboss
Invité
c’est vrai que le passage aux véhicules électriques devraient se confondre avec une nouvelle façon de vivre le voyage. notre grande SNCF supprime les trains de nuits et a fait fondre les trains auto-couchette, pourtant la combinaison d’une variante moderne de la mobilité associée. Même plus besoin d’auto pilote pour faire 1000 km. Ça roule tout seul, enfin dans un train, et en plus pas de risque de PV, pas de risque d’accident… Vouloir poursuivre la logique de remplacer les carburants fossiles liquides par l’électrique, tels quels, sans repenser à la mobilité en elle même est vouée à l’échec… La… Lire la suite >>
SGL
Invité

@ zeboss pardon, mais passez-vous que nous avons absolument besoin d’un véhicule thermique pour faire entre 17 à 25 km en moyenne a 13 km/h en IDF quotidiennement (contre 15 km/h pour un vélo et 18 km/h pour un vélo à assistance électrique (source ADEME)).
L’aberration est qu’il a 99% de voiture thermique dans le parc automobile Français… mais dans 20 ans ? plus que 66% !? 🙂

Invité

Vous êtes tous cons,ou quoi.
Pour moi la liberté,est:je pars quand je veux,á l’heure de mon choix,avec le nombre de passagers et de bagages de mon choix,pour la distance de mon choix,sans être dépendant des horaires des restrictions de poids,d’autonomie,du bien vouloir des syndicats et autres nuisibles qui nous pourrissent la vie.
Ce n’est quand même pas dur á comprendre!

wpDiscuz