Accueil F3 Indycar 2016 : 500 miles d’Indianapolis

Indycar 2016 : 500 miles d’Indianapolis

98
2
PARTAGER

Cette centième édition des 500 miles d’Indianapolis a offert son lot de suspens. Avec un héros du jour, Alexander Rossi (Andretti), qui frôle la pane sèche pour s’imposer.

US F2000

Commençons par un détour au Lucas Oil Raceway, pour la traditionnelle Race before the 500. Sur l’unique ovale de la saison, Parker Thompson (Cape Motorsport) décroche la pole.

US F2000 1

D’emblée, Anthony Martin (Cape Motorsport), se colle à Thompson. Derrière eux, Jordan Lloyd cède la médaille de bronze à Victor Franzoni (ArmsUp.) En vue de l’arrivée, Thompson tombe sur Garth Rickards (Pabst), à un tour. Le débutant ne se laisse pas dépasser et Martin en profite. L’Australien double simultanément Rickards et Thompson.

Nouvelle victoire de Martin, sur Thompson et Franzoni.

US F2000 2

Thompson conserve néanmoins l’avantage au championnat, à 178 points. Martin suit à 152 points. Lloyd est 3e, à 133 points.

US F2000 3

Pro Mazda

On reste sur le Lucas Oil Raceway. Comme d’habitude, Pato O’Ward (Pelfrey) est en pole.

Pro Mazda 1

2e sur la grille, Nicolas Dapero (Juncos) ne résiste pas longtemps au harcèlement de Garett Grist (Juncos.) Le Canadien remonte ensuite sur O’Ward. Dapero laisse filer les deux furieux et il finit par avoir Jake Parsons (Juncos) dans ses rétroviseurs.

La hiérarchie reste néanmoins gelée jusqu’à l’arrivée. Nouveau succès d’O’Ward, devant cette fois-ci Grist et Dapero (dont c’est le premier podium en Pro Mazda.)

Pro Mazda 2

Avec 6 victoires en 7 courses, O’Ward prend le large, à 221 points. Aaron Telitz (Pelfrey) est 2e à 166 points. Grist passe 3e, à 133 points. Mais il a beaucoup de retard sur Telitz et l’on ne parle même pas d’O’Ward…

Pro Mazda 3

Indy Lights

Retour au « vrai » speedway d’Indianapolis avec l’Indy Lights. Comme chaque année, les Freedom 100 ont lieu la veille des « 500 ». Lors des qualifications, la pluie s’abat et la session est annulée. Ed Jones (Carlin), en tant que leader du championnat, hérite de la pole.

Indy Lights 1

Trop fébrile, Kyle Kaiser (Juncos) se paye le mur durant le tour de lancement.

Au drapeau vert, Dean Stoneman (Andretti) double Felix Serralles (Carlin) pour le gain de la 2e place. Puis il s’en prend à Jones, avec plusieurs passages à deux de front. Shelby Blackstock (Andretti) double également le porto-ricain. Plus loin, Santiago Urrutia (Sam Schmidt) effectue un tête-à-queue et il déclenche un premier drapeau jaune.
Peu après la reprise, Heamin Choi (Sam Schmidt) imite son équipier et les drapeaux jaunes ressortent.
Le peloton profite du regroupement. Juan Piedrahita (Pelfrey) tente sa chance, mais Stoneman lui ferme la porte et le Colombien frotte le mur. Dalton Kellett (Andretti) se contente de Blackstock. Lors du dernier tour, Jones profite de l’aspiration de Stoneman, alors en tête. Mais d’un aileron, l’Anglais conserve l’avantage au passage du starter.

Stoneman s’impose donc devant Jones et Kellett.

Indy Lights 2

Jones se maintien en tête, à 185 points. Stoneman passe 2e, à 156 points. Urrutia descend au 3e rang, à 146 points.

Indy Lights 3

Indycar

Pour rappel, James Hinchcliffe (Sam Schmidt) est en pole.

Honda Racing Indy 500

Au drapeau vert, Ryan Hunter-Reay (Andretti) prend la tête, puis Hinchcliffe se dédouble, puis « RHR » reprend son bien, puis « Hinchtown » repasse devant, etc. pendant 30 tours ! Hunter-Reay consolide alors son avance, mais il est mis sous pression par Carlos Muñoz (Andretti) et Townsend Bell (Andretti.) Lors des premiers arrêts aux stands, Will Power (Penske) et Oriol Servia (Sam Schmidt) sont accusés d’avoir été relâchés au mauvais moment. Ils doivent repartir en queue de peloton. Les ennuis de Penske continuent lorsque Juan Pablo Montoya, vainqueur sortant, tape le mur. Le pace car sort (avec Roger Penske au volant.)
Au restart, Hunter-Reay et Hinchcliffe recommencent leur « un coup à toi, un coup à moi ». Sage Karam (Dreyer & Reinbold) tente de doubler Bell. Déventé, Karam se paye le mur et le pace car sort.
Helio Castroneves a alors pour mission de sauver le bilan de Penske. Derrière, Conor Daly (Dale Coyne) perd le contrôle et finit dans le mur. Mikhail Aleshin (Sam Schmidt) perd lui aussi le contrôle et termine sa course dans la monoplace de l’ex-pilote de GP2. Pace car.
Castroneves profite de la neutralisation pour ravitailler. Bell et Hunter-Reay font de même. Puis Bell part à la faute et il peut éviter le Brésilien, puis il se paye son équipier. Les trois pilotes restent en course, mais leurs espoirs de podiums sont évanouis. Alors qu’on entre dans le dernier quart, Takuma Sato (Foyt) frotte le mur. Nouveau pace car. Certains pilotes (dont Simon Pagenaud -Penske-) se jettent dans l’allée des stands, alors qu’elle est encore fermée. Ils sont punis d’un passage en queue de peloton.
Il reste 44 tours ; c’est trop pour un « plein ». Alexander Rossi (Andretti) tente un pari fou. En vue de l’arrivée, il doit lever le pied. Muñoz -qui a ravitaillé- revient à grandes enjambées. Mais l’ex-pilote Manor F1 réussit à passer sous le damier en roues libres.

Rossi et Muñoz offrent un doublé à Honda et à Andretti. Josef Newgarden (Carpenter) sauve l’honneur du clan Chevrolet.

Indycar 2

Au classement, Pagenaud reste en tête avec 292 points. 8e  de la course, Scott Dixon (Ganassi) est le seul gros bras qui limite la casse. Il a désormais à 235 points au compteur. Castroneves est 3e à 224 points.

Indycar 3

Crédits photos : Honda (photos 1, 11 et 12), US F2000 (photos 2 à 4), Pro Mazda (photos 5 à 7), Indy Lights (photos 8 à 10) et GM (photos 13.)

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Indycar 2016 : 500 miles d’Indianapolis"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Isaac
Invité

Mon favori qui gagne, qu’es ce que j’ai pu être content ! Pas ridicule les commentateurs sur canal+ sport au passage

alfa155
Invité

Quoi de mieux qu’un américain pour dompter la 100ème.?
En effet, canal fait vraiment un excellent taf pour la retransmission du championnat, comme pour la F1 d’ailleurs, les 28€/mois ne sont pas du vol.

wpDiscuz