Accueil Coupés Shanghai 2015 : Volkswagen Scirocco GTS

Shanghai 2015 : Volkswagen Scirocco GTS

202
8
PARTAGER

Apprécié dans sa mouture revisitée lors du dernier salon de Genève, le coupé Scirocco est mis en avant par Volkswagen dans les allées du salon de Shanghai où est dévoilé le Scirocco GTS.

Alors que le premier Scirocco GTS du nom avait été introduit en 1982, cette année à Shanghai Volkswagen en dévoile une nouvelle interprétation. Côté mécanique, il reprend le même moteur que celui animant la Golf GTI à savoir donc le quatre cylindres développant 220 ch et 350 Nm (pas 230 ch et 350 Nm comme la GTI Performance) couplé à la boîte manuelle ou à la boîte DSG à 6 vitesses.

Ce Scirocco GTS réclame 6,5 s dans le 0 à 100 km/h pour une vitesse de pointe de 246 km/h ou 244 km/h (DSG) annonçant une consommation moyenne respective de 6,1 l/100 km ou 6,4 l/100 km en boîte manuelle et DSG.

De série, le Scirocco GTS reprend les équipements du pack R-Line. Il hérite également de jantes Norwich de 18″ (Lugano de 19″ en option), étriers de freins ton rouge, stickers GTS en option (bandes rouges ou noires du centre du capot au toit et jusqu’au coffre), badges GTS à bord, volant harmonie intérieure mariant rouge et noire, volant sport, pédalier acier inoxydable, pack chrome, pack GTS ou encore inserts décoratifs laqués « Piano Black » ou encore un clin d’œil au Scirocco GTS de 1982 avec le pommeau de levier de vitesse et sa forme distinctive balle de golf, etc, etc. Lancement dans les prochaines semaines à un tarif demeurant à la discrétion de Volkswagen.

Source : Volkswagen.

Crédit illustration : Volkswagen.

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Shanghai 2015 : Volkswagen Scirocco GTS"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
leelabradaauto
Invité

Elle est pataude cette voiture. Comme toutes les autos actuelles, elle est trop large d’au moins 11 cm. La législatation qui se généralise impose des vitesses de croisières basses. Un coupé qui a un passé engagé en compétition devrait conserver de par sa maniabilité les critères initiaux qu’avait la 1ère mouture très légère de la voiture, agilité .
C’est je crois la concurrence , l’observation de ce que fait l’autre qui nous fait dévoiler des autos actuelles monstrueuses. Pire , ça a commencé il y une vingtaine d’années, et ça continue.

bobby
Invité

tout à fait d’accord

CDA
Membre

C’est dommage de pas avoir le prix, c’est justement un point très important par rapport à cette proposition de modèle sportif mais pas trop.

Uberalles
Invité

L’ancienne coutait 30K€ avec le tsi 210 ps et 32k€ avec la dsg.

Après dessus on peut espérer un bon 8-10% de rabais en concession.

Dcomdim
Invité

Il y a encore des acheteurs pour ça?

beniot9888
Invité

Les sièges ne sont pas très flattzurs, je trouve, pour une version GT.

alfa155
Invité

Dommage que ça ne soit « qu’une simple Golf 5 GTI camouflée », sans parler du vieil intérieur et du prix de vente délirant, car l’idée de base était bonne.

wpDiscuz