Accueil F1 F1 : Renault Sport F1 racheté par Red Bull ?

F1 : Renault Sport F1 racheté par Red Bull ?

89
12
PARTAGER

Comme bien souvent, l’été va être le théâtre de toutes les rumeurs en Formule 1. Pour le moment on ne parle pas de transfert de pilote mais de moteurs. Et si Renault Sport F1 était à vendre ? Et si Red Bull Racing s’en portait acquéreur ?

Red Bull pressé de revenir au sommet 

Après des années à dominer le championnat de Formule 1 avec l’écurie Red Bull Racing, Renault est en train de vivre une saison cauchemardesque. Si Red Bull Racing est toujours second du championnat constructeur 45 points devant Ferrari, cela ne suffit pas à Christian Horner, Helmut Marko ou même le grand patron Dietrich Mateschitz. Entre petite phrases assassines et déclaration « à la Hemult », la relation entre l’écurie et son motoriste semble très tendue. Une autre écurie qui a pourtant un très long passé avec Viry-Châtillon, Lotus F1, serait même tenté d’aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte.

Il n’en faut pas plus pour lancer différentes rumeurs sur la volonté de Renault de se défaire de Renault Sport F1 pour tourner la page de ce qui devait pourtant être une nouvelle ère triomphante… Selon ces rumeurs, Red Bull Racing rachèterait le département moteur F1 de Renault Sport pour devenir un constructeur à part entière, châssis et moteur, comme l’a souvent évoqué en rêve Mateschitz. Ces rumeurs vont même très loin puisqu’elles placent à la tête de ce département moteur de Red Bull, un ancien de la maison RSF1, Cyril Abiteboul, qui est désormais aux commandes de l’écurie Caterham F1 (écurie proche de Red Bull).

Newey et Illien à la tête de ce nouveau motoriste ?

Certains vont même encore plus loin en disant que le recul pris par Newey pour les saisons à venir serait pour mieux s’occuper…de ce nouveau département moteur. Il y retrouverait un ami de longue date, Mario Illien qui était le « Ill » du motoriste Illmor, devenu depuis….Mercedes AMG HPP qui est la partie motoriste de l’étoile. Comme quoi en F1 sans doute plus qu’ailleurs, on fait du neuf avec du vieux. Illien est d’ailleurs proche de Cosworth qui a dans ses cartons un projet mort-né de V6 turbo hybride pour la F1…

Reste que l’on voit mal Renault baisser les bras aussi facilement après seulement une petite (demi) année avec les nouveaux moteurs hybrides. Pour le moment, Renault, accompagné par Ferrari, essaie de pousser la FIA à lâcher du lest sur le gel des moteurs. Si Renault ne réussit pas dans cette entreprise, la seule solution sera(it) de vendre RSF1 et de revenir avec un bloc corrigé (ou un nouveau). Dernièrement certains ont suggéré que Renault pourrait transmettre le bébé à Nissan (Infiniti ?) qui revient en LM P1 l’an prochain au Mans avec une motorisation hybride, ou même à sa filiale roumaine Dacia (qui est déjà évoqué avec le projet roumain Forza Rossa).

Lors de l’introduction du V8 en 2006, Renault fut champion (avec sa propre écurie) mais il faudra attendre ensuite 2010 pour voir de nouveau une écurie motorisée par Renault devenir championne du monde. N’ayant pas baissé les bras à ce moment là, pourquoi Renault le ferait-il maintenant ? A moins que chez Renault on veuille lancer un nouveau programme sportif, mais lequel ? La F1 est tellement dans l’adn de la marque.

Source : Adam Cooper, Autoweek, AMUS, illustration : F1 (Vettel en 2010 en Corée du Sud)

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "F1 : Renault Sport F1 racheté par Red Bull ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ozzzzz14
Invité
Bcp de rumeurs qui me paraissent toutes bien peu probables…. Même si la F1 nage dans une ambiance de passion, elle se composent d’éléments pour qui la raison prime. Et aucun des scénarios énoncés ne l’ai vraiment…. Rachat par Red Bull…. Quel intérêt?! Le but principal de RB est d’avoir une vitrine pour la marque. C’est déjà le cas aujourd’hui puisqu’ils ont leur propre écurie sur le devant de la scène. La conception, le développement et la mise au point des moteurs ne leur apporterai rien en termes d’image. (Contrairement à Renault). Si ils ne sont vraiment pas content de… Lire la suite >>
gabriel
Invité

un programme Andros ou Pikes Peak ne me parait pas comparable en terme de cout, à un motoriste de formule 1.
d’ailleurs, ces 2 programmes n’ont pas été développés par Dacia mais pour Dacia. il me semble que c’est Tork Engineering qui s’y est collé pour les 2. le duster de pikes peak a du rempiler l’année suivante avec une autre carrosserie, de mini je crois.

wizz
Membre
Dans le développement d’un moteur ou tout autre chose, il y a des choses qu’on aurait dû faire, et des choses qu’on n’aurait pas dû faire. Souvent, jusqu’à récemment, lorsqu’on vient de découvrir qu’on n’aurait pas dû faire ceci mais aurait dû faire cela, alors on fait marche arrière, on recommençait et repartait dans l’autre direction. Aujourd’hui, Renault s’est rendu compte de ce qu’il ne fallait pas faire, et dans ses labo, a surement déjà fait ce qu’ils auraient dû faire. Le seul soucis, c’est que le règlement gel des moteurs n’autorise pas Renault à faire les modifications nécessaires, et… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

Il y a un précédant pour Renault, et ça nous rajeunit pas !
Lorsque Renault voulut (et réussit) à imposer leur premier moteur turbo, la première année fut catastrophique. L’unique voiture étant régulièrement en fond de grille (la fameuse Yellow tea pot).
Renault n’a pas abdiqué pour autant, et après deux années de vaches maigres, on sait ce qu’il advint … même s’il fallu attendre 2005 pour la consécration suprême.

wizz
Membre

il y a quand même une différence: le gel des moteurs…

BabaO'Rum
Invité
@Gigi4lm : Ils étaient seuls à l’époque, et ont exploité un règlement vieux de près de 30 ans, chose que personne n’avait fait auparavant. Ils ont été vite rejoints, notamment par Ferrari, et faut-il rappeler que malgré cette précocité ils n’ont jamais connu la consécration : BMW a été le premier moteur turbo champion du monde de l’histoire (pour la 7ème saison de Renault), en trichant certes, mais c’est pas ce que la plupart des gens retiennent. Heureusement pour Renault, ils ont un titre prestigieux acquis autour d’un GP de légende : Dijon 1979, la première victoire d’un turbo, 100%… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

Pas faux, et même plutôt vrai je dois l’admettre.

wizz
Membre
Redbull est aussi responsable des problèmes de Renault. Avant, au moment de présenter la voiture au public, elle a déjà fait des dizaines de milliers de km. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Et comme c’est un nouveau moteur, alors on peut presque dire que les premiers essais intersaisons furent les premiers km de roulage du moteur en condition réelle. Ce moteur a déjà fait des dizaines de milliers de km sur banc, et surement en présence de RB (ce n’est pas un particulier qui va acheter une M3RS ou une GT3, mais le partenaire sportive de Renault). Si le… Lire la suite >>
leelabradaauto
Invité
On a tous traduit que l’ingéniérie Française qui reste la meilleure quoiqu’en pensent certains, Ce sont bien les absurdes et égémoniques réglements « dirigés » qui mettent à mal l’industrie Française. La f1 a vécu ses heures de gloire en termes éllaborations technologiques intéressantes. ( je sais une nouvelle vague d’ingénieurs ne relèvent même pas tant je suis ringard), mais… Si demain on insert des panneaux solaires , des moteurs électriques ds les moyeux etc. ça ne sera pas forcément intéressant sur le plan symbiose Pilotage/Bolide/Performance, course en somme Les critère de consommations introduits, on en pense ce qu’on veut , mais… Lire la suite >>
r.burns
Invité

La théorie du complot il ne manquait plus que ça, on va t’appeler Caliméro tiens

wpDiscuz