Accueil Assurance EuroNCAP : Un Nissan Qashqai 5 étoiles

EuroNCAP : Un Nissan Qashqai 5 étoiles

153
20
PARTAGER

Le nouveau Nissan Qashqai vient d’avoir l’insigne honneur d’être le premier véhicule à être testé par l’EuroNCAP en 2014. Malgré le durcissement des tests, le dernier né de Nissan récolte les 5 étoiles si importantes d’un point de vue commercial.

Pour 2014, l’EuroNCAP a rajouté des critères de notation. Sur la protection des passagers adultes, il y a désormais non seulement la protection anti-coup-du-lapin à l’avant mais aussi à l’arrière. De plus, l’organisme prend en compte la présence (ou non) de « l’AEB City ». Ce freinage d’urgence autonome (autonomous emergency brake) ici dans la configuration ville (en dessous de 50 km/h) n’a pourtant pas grand chose à voir avec la protection des passagers !

Autres points ajoutés, la présence d’une alerte de changement de file mais également le freinage autonome (le fameux AEB) mais cette fois-ci dans sa version « interurban » avec une vitesse de déclenchement typée route. Autant d’élémentsqui peuvent désormais coûter des points et des étoiles.

Le nouveau Nissan Qashqai s’en sort donc avec 5 étoiles avec dans le détail une très bonne protection des adultes à 88% (merci la présence d’AEB ville en option uniquement sinon la note serait de 94%…) avec quand même une remarque sur la protection anti-coup-du-lapin à l’avant. La protection des enfants ne relève pas de remarque particulière. En choc piéton, le Qashqai « paie » un dessin un peu anguleux qui occasionne immanquablement certaines blessures notamment au niveau du bassin.

Coté « assistance électronique », le Qashqai s’en tire avec 79% (10 points) quand encore en 2013 il s’en serait tiré avec 93% (8 points). Ses équipements optionnels que sont l’alerte de changement de file et un AEB inter-urbain plaisent à l’EuroNCAP. Avec ces changements de notation, il est une nouvelle fois difficile de comparer stricto sensu ce nouveau Qashqai et ses 5 étoiles avec ses concurrents directs, mais au final il faut retenir le bon niveau de protection de ce nouveau Qashqai.

Source et illustration : EuroNCAP

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "EuroNCAP : Un Nissan Qashqai 5 étoiles"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nicolas
Invité

et quid de la Twingo qui arrive en face ???

maudit SUV!!

Allegra
Invité

La Twingo qui arrive en face est aussi sûre que ce SUV (je parle pour les Twingo 2 et 3 par contre hein), pas plus dangereux au passage qu’un monospace voir un gros monospace qu’on ne dénigre pourtant pas à longueur de journée. 😉

wizz
Membre
Malheureusement non Cas 1: La Twingo (2 ou 3) roule à 60km/h, à côté de ce Qashqai. Au jeu idiot « le premier qui freine est une lopette », alors tous les deux se prennent un mur. Dans ce cas là, les passagers sont aussi bien protégés dans la petite Twingo que dans le gros Qashqai Cas 2: Les 2 véhicules roulent sur route ouverte, venant en face. Au jeu idiot ‘ »le premier qui change de direction est une lopette », alors ils finissent par se percuter. Dans ce cas là, il vaut mieux être dans le gros et lourd véhicule Cas 3:… Lire la suite >>
AZZURRA
Invité

Foutaise ces tests crash, surtout à une vitesse de 60km/h je voudrais bien voir un choc frontal de deux voitures identiques à la même vitesse ça ne fait pas les même dégâts n’est ce pas monsieur l’ingénieur en chef wizz?
J’ai regardé le test crash de la smart, la caisse n’absorbe presque rien, c’est sûr l’habitacle est encore intact mais quand est- il du conducteur (même avec l’airbag) subissant 5 ou 6 g de décélération vous me corrigez si je me trompe monsieur l’ingénieur?

Jurassix
Invité

Les crash tests ne sont pas la pour courir les cas les plus defavorables, mais les cas les plus courants. Dans la majorite des cas, les conducteurs se plantent tout seuls comme ds grands sans avoir besoin de l’aide d’une autre voiture…

AZZURRA
Invité

40% ce n’est pas un choc frontal pur, disons qu’ON EST en phase d’ évitement et qu’on impacte sur 40% dans notre cas vaut mieux donc avoir une conduite à droite 🙂
Mais dans un choc frontal pur on sort avec de graves blessures, car les vitesses s’additionnent donc ces tests c’est juste pour rassurer l’acheteur potentiel du dit véhicule, une seule chose est certaine, plus le véhicule est haut et mieux on s’en sort.

wizz
Membre
erreur en cas de choc frontal entre 2 véhicules (identique, pour simplifier), les vitesses ne s’additionnent pas, parce que chaque véhicule se déformera de la même manière, chaque véhicule absorbera son énergie cinétique. Et comme les 2 vecteurs quantité de mouvement sont égaux, alors le point de contact entre les 2 voitures sera immobile pendant le choc, parce que la somme de ces 2 vecteurs quantité de mouvement est nulle On additionne les vitesses que si une voiture (donc déformable) roulant à vitesse V va rencontrer un bloc de béton (donc indéformable) de même masse roulant dans le sens inverse.… Lire la suite >>
wizz
Membre

thibaut m’a quelque peu devancé, pour expliquer partiellement pourquoi les vitesses ne s’additionnent pas

bonne intervention…

wizz
Membre
Suite de la discussion, pour que l’on puisse cerner un peu mieux les différents cas de chocs entre véhicules Pour simplifier, on dira que toute l’énergie cinétique de la voiture est absorbée par la partie avant de la voiture, lors du choc homologué à 64km/h. Et aussi pour simplifier, on dira que les ingénieurs ont conçu au plus juste, c’est à dire que la déformation s’arrête pile au niveau de l’habitacle On a une petite voiture, 1000kg. Son énergie cinétique est donc de 158kJ. La partie avant de cette voiture a donc été dimensionnée pour encaisser 158kJ. Pas 1 de… Lire la suite >>
wizz
Membre
Suite, encore et encore… Cette fois, on va aborder la quantité de mouvement. Elle détermine le comportement de l’ensemble après le choc La voiture, c’est aussi les passagers En roulant à 90km/h, si je mets 60m de m’arrêter, alors c’est un simple freinage. Aucun bobo. La voiture a mis 60m pour s’arrêter, et donc à l’intérieur, mon corps a eu 60m de s’arrêter Je suis dans une voiture compétition, avec des pneus de compet super adhérents. Il m’en a fallu 30m pour m’arrêter. Mon corps a eu moins de distance pour s’arrêter, et c’est donc je vais subir une décélération… Lire la suite >>
wizz
Membre
Excellente vidéos qui illustrent parfaitement ces choses En observant les roues de la 500, on constate que la voiture s’est immobilisée sur 20cm à tout casser après le choc avant de rebondir en arrière alors que la Q7 a continué à avancer sur un bon mètre. Ceci illustre bien le phénomène poids qui joue sur la quantité de mouvement lors d’un choc http://www.youtube.com/watch?v=emtLLvXrrFs ici, c’est un choc entre une Renault Modus et une Volvo 940 (et non 740…) bien que d’époque différente et de conception différente, ces 2 voitures ont une masse similaire, même quantité de mouvement. On voit bien… Lire la suite >>
wizz
Membre

effectivement
deux véhicules identiques, ce sont donc:
même résistance mécanique
même loi de déformation
même masse
et même quantité de mouvement

de ces faits, cela annule

AZZURRA
Invité

ok merci de vos explications .

wpDiscuz