Accueil Fiat L’EuroNCAP teste les freinages automatiques d’urgence et distribue les bons points

L’EuroNCAP teste les freinages automatiques d’urgence et distribue les bons points

117
20
PARTAGER

L’EuroNCAP intégrera au 1er janvier prochain les systèmes automatiques de freinage d’urgence dans sa notation des « aides à la sécurité ». En attendant, l’organisme vient de tester plusieurs véhicules et donne son verdict.

La généralisation des AEB pour pallier au manque d’attention des conducteurs

Selon les données des différentes études, généraliser les systèmes AEB (Automatic Emergency Braking) permettrait d’éviter 25% des accidents impliquant un choc par l’arrière et est donc un enjeu important, tant pour les constructeurs que pour les organismes tels que l’EuroNCAP.

Globalement il existe deux types de systèmes. Le premier (dit AEB City/Ville pour l’EuroNCAP) évite les collisions urbaines, principalement contre des piétons ou lors d’un bouchon, le deuxième (dit AEB Interurbain) concerne des vitesses supérieures où une alarme peut se déclencher avant le freinage d’urgence à proprement parler. Ce dernier cas se rencontre lors d’un ralentissement soudain sur la route.

Mercedes et Volvo, champions des AEB

Huit véhicules au total ont été testés, 6 pour le « AEB Ville » et 5 pour le « AEB Interurbain ». Certains ayant les deux systèmes apparaissent dans les deux classements. Au final l’EuroNCAP a noté sur 3 points chaque test et donne ainsi une échelle de valeurs sur lesquels les constructeurs peuvent désormais s’appuyer pour développer et améliorer leurs systèmes.

AEB Ville
Good (3 pts)
Mercedes Benz E-Class – PRE-SAFE Brake
Good (2,9 pts)
Volvo V40 – City Safety & Collision Warning with Full Auto-Brake
Good (2,1 pts)
Mitsubishi Outlander – Forward Collision Mitigation
Adequate (1,9 pts)
Volvo XC60 – City Safety
Adequate (1,8 pts)
Fiat 500L – City Brake Control
Adequate (1,7 pts)
Ford Focus – Active City Stop
AEB Interurbain
Good (2,7 pts)
Mercedes Benz E-Class – PRE-SAFE Brake
Good (2,6 pts)
Volvo V40 – City Safety & Collision Warning with Full Auto-Brake
Good (2,2 pts)
Volkswagen Golf VII – Front Assist
Adequate (1,9 pts)
Mitsubishi Outlander – Forward Collision Mitigation
Marginal (0,44 pts)
Honda Civic – Collision Mitigation Brake System

Deux constructeurs sortent grands vainqueurs de ce premier test, Mercedes pour sa classe E (5,7 points sur 6 possibles) et Volvo pour son V40 (5,5 points). Le Mitsubishi Outlander obtient pour sa part 4 points sur 6. On peut même ajouter que pendant les tests sur la Mercedes, les accidents ont été évités automatiquement jusqu’à 60 km/h !

Une plus grande déresponsabilisation des conducteurs ?

Ces 6 points devraient à partir du 1er janvier prochain se rajouter aux 9 points déjà attribués pour la note d’aides à la sécurités. Autant dire que les constructeurs n’ayant pas ces systèmes verront leur précieuse 5ème étoile s’envoler…Une manière de généraliser ses systèmes autonomes sans les imposer.

Bien sur l’EuroNCAP met en avant la nécessité d’avant tout bien protéger les occupants en cas de choc (ouf !) mais cette multiplication des « aides à la sécurité » ne pousse-t-elle pas plus avant la déresponsabilisation des conducteurs ?

Source et photo : EuroNCAP

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "L’EuroNCAP teste les freinages automatiques d’urgence et distribue les bons points"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Manchu
Invité
D’un pur point de vue technologique, c’est fabuleux. L’automobile a acquis un niveau de technicité hallucinant, une bonne bangole peut tout faire elle même ou presque pour quelques dizaines de milliers d’euros. Elle peut éviter les accidents, se garer, rouler sans que le conducteur (crevé/bourré/inattentionné) n’ai à agir. Sinon la déresponsabilisation du conducteur est une connerie sans nom. On a déjà un taux de mortalité routière extrêment faible, généraliser des systèmes coûteux sur des petits véhicules vu le trajet moyen en France est quasi de l’enculage de mouche (et qui coûte un burne). Je préfère une tôle un peu plus… Lire la suite >>
Johann Rouchaussée
Membre

Tout à fait, si vous ne voulez pas agir sur la route : prenez les transport en commun.

Personnellement j’ai déjà une sainte horreur de la plupart des ESP en conditions extrêmes. La voiture a ses limites, j’ai les miennes, on apprend à se connaître et on vit une relation saine elle et moi. Si elle sur corrige, le conducteur va surconduire et va juste sortir plus vite et plus fort de la route quand la limite sera atteinte

Manchu
Invité
Bien sûr que le train est autrement plus restricitf que l’automobile. Quoique, dans les grandes villes c’est faux, dans les villes moyennes c’est supportable de prendre le bus, il n’y a que dans les villes de moins de 10000 habitants où cela commence à devenir galère. Pour les gens qui roulent très peu il y a aussi le taxi ou la location (assez accessible avec les distributeurs type Leclerc). J’ai la chance d’étudier dans une grande école avec un labo qui travaille beaucoup sur la coopération de véhicule. C’est assez génial. Mais dans cette même école j’ai aussi appris l’analyse… Lire la suite >>
Manchu
Invité
Pareil, je vous rejoins sur l’idée de la segmentation de la notation EuroNCAP. J’ai eu la chance d’aller voir les véhicules testés l’année dernière, et je trouve assez inconcevable qu’une Clio IV ait la même note qu’une Volvo V40 (faut voir l’état des bagnoles après le crash latéral). Après c’est sûr, la démcratisation des équipements fait baisser les prix. M’enfin ça reste un surcoût non justifié selon moi. Ceci dit pour les personnes manquant d’autonomie (handicapés et personnes âgées), en effet c’est un gros plus. Mais malgré tout le respect que j’ai pour nos aînés (et mon papy qui roulait… Lire la suite >>
Manchu
Invité
« L’état de la voiture ne signifie pas que les occupants s’en sortent (ou pas). En l’occurrence sur le choc poteau, la Clio 4 montre des faiblesses mais pas assez pour justifier une différence de note globale. Et c’est là le problème. En protection adulte la Clio obtient 31,8 points et la V40 35,2 points (sur 36 possibles). De petits points qui traduisent des blessures possibles et une moins bonne protection mais globalement on est vivant et peu blessé dans les deux cas. » C’est en très rapide le point que je soulevais. Exemple concret: mon mètre 91 fillette aurait mal dans… Lire la suite >>
Manchu
Invité

Hum, pourtant c’est tellement plus facile de faire passer ses idées ainsi! C’est noté pour les prochaines fois…

johnjohn
Invité
ces systèmes sont demandés par les assurances et rien d ‘autre. Il faut savior qu’en Belgique 70% des accidents sont des accidents de ce type (joyeuse en…ade entre autos) et donc obliger les constructeurs à poser ce genre de technologie va les alléger encore plus dans leur frais.En gros, une assurance va sournoisement et via les généralistes, nous faire acheter à nos frais ce système (puisqu’il sera compris dans la facture finale de notre véhicule) pour qu’ils puissent avoir moins d’argent à dépenser en évitant ce genre de collision sans nous faire payer moins cher nos cotisations! Et nous, pauvres… Lire la suite >>
JiFa
Membre
Tout à fait, je dirai même que le fait de voir des nouveauté tellement fade et difformes vient en grande partie du fait des normes et des assurances. J’ai halluciné quand j’ai appris l’importance du seuil de coffre, que le dimensionnement de ce dernier reposait sur le cahier des charges des assurances oO’ En gros, le style est de plus en plus dirigé par des facteurs extérieurs au développement et ça, c’est vraiment scandaleux! Après il y a la solution de la 508, mais du coup ça oblige à Peugeot de mettre une fausse contre porte de coffre en plastique… Lire la suite >>
nouh
Invité

Ces techniques abêtissent le conducteur
.
PS Pour Thibault Emme :Co***rie est sur le dictionnaire et à le mérite de bien vouloir dire ce que l’on pense. Dans le cas présent il était utilisé sans mauvaise intention. Il ne faut pas confondre à l’avenir grossièreté et insulte.

Milton
Invité

Bienvenue dans le monde merveilleux de l’euroncap.

Dans le monde réel, le vieillissement du parc est la norme, et le succès de Dacia et l’arrivée d’autres modèles low cost l’autre réalité du marché auto.

Avec la baisse du pouvoir d’achat qui s’annonce pour quelques années (décennies ???), les délires technophiles font sourire.

wpDiscuz