Accueil Breaks Le 4Motion débarque sur la VW Golf Variant

Le 4Motion débarque sur la VW Golf Variant

160
5
PARTAGER

Apparue au dernier salon de Genève, la déclinaison break, appelée Variant, de la Volkswagen Golf profite maintenant de la technologie 4Motion. Cette transmission intégrale sera disponible sur deux motorisations TDI.

Déjà programmée lors de la présentation de la Golf Variant à Genève, la technologie 4Motion est maintenant accessible au catalogue du break. En Suisse, cette transmission intégrale été déjà présente sur ce petit break Volkswagen mais sur le concept Variant R-Line. Il sera possible d’opter pour les 4 roues motrices sur deux moteurs diesel à savoir le 1,6l de 105 ch (consommation moyenne de 4,5l/100km) et le 2,0l de 150 ch pour 320 Nm de couple (consommation moyenne de 4,8l/100km). Ces deux versions seront alors équipées d’une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports.

Les tarifs allemands ont également été dévoilés et il faudra compter repsectivement 24 400 euros et 29 075 euros. Pour rappel, si la Variant bénéficie maintenant des 4 roues motrices, elle ne profitera en revanche pas des versions sportives GTI et GTD de la Golf « classique ».

2013_VW-Golf-Variant_022013_VW-Golf-Variant_012013_VW-Golf-Variant_03

Volkswagen

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Le 4Motion débarque sur la VW Golf Variant"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nicolas
Invité

Elle est moins moche que les précédentes, mais l’ensemble reste d’allure pataude quand même! On est loin du dynamise affichée par d’autres break de même catégorie comme le V40 ou la Mégane!

Après le 4 Motion, pourquoi pas, pour les habitants de zones montagneuses. Je serais curieux de connaître la proportion des ventes de 4Motion pour la Golf.

Un chance un jour de les voir sur les TFSI?

fredragon
Membre
pas que dans les zones montagneuse : entre une traction et un 4 roues motrices, y a pas photo! j’ai testé ce week-end une octavia traction et une altea freetrack 4wd, ben rien à voir et ce, alors que le freetrack en bien plus haut! et on habite à la campagne, donc c’est plutôt plat, mais niveau trajectoire sur les petites routes l’avant est paresseux ou simplement passer un rond point sans être happé vers l’extérieur, la traction, non merci! Donc si on change de voiture ce sera l’octavia combi mais en 4 roues motrices (faute de propulsion, la série… Lire la suite >>
leelabradaauto
Invité
c’est une bonne chose que de décliner des petites et moyennes berlines en 4 RM; des rumeurs trompeuses courent en région campagne, montagne, qu’il faut à tout prix un 4 x 4 pour rouler en hiver. et d’une un 4 x 4 , c’est à l’antipode de la bonne auto ! une traction moderne avec les roues de gds diamètres aujourd’hui se débrouillent plutôt bien et c’est même ultra performant sur terrain glissant en général. c’est la raison pour laquelle, nous, en France, on est assez, voire trop timoré pour les 4 RM Ensuite oui une berline 4 RM EST… Lire la suite >>
yann
Invité
C’est dommage que nos constructeurs ne se lancent pas sur ce type de créneau, surtout avec les hivers de ces dernières années. Mais même le break, ils délaissent de plus en plus: Chez citron, aucun dans cette gamme C4; Peugeot, y’a la 308 mais c’est moche et pénalisé par le toit en verre ; Reste Renault qui vends pas mal de Mégane Estate mais ne propose pas de version intégrale… et pourrait déjà commencer par mieux les chausser d’origine même si c’est globalement une bonne bagnole. Il y a bien, en simili intégrale, peugeot et sa 508SW RXH (hybridation aux… Lire la suite >>
Panama
Invité

+1 avec les commentaires précédents. 4 roues motrices sur la neige, c’est vraiment ce qu’il faut.

Bon juste pour aller au ski on peut se contenter de bons pneus neige, ou de rien du tout et jouer à l’équilibriste (et rester planté à 50 m du chalet comme votre serviteur noël dernier).

Pour l’absence de DSG, c’est dommageable en ville mais moins à la montagne, où l’utilité d’une BVM me parait plus évidente.

wpDiscuz