Accueil Actualités Entreprise Maybach : prix cassés et 100 000$ de ristourne

Maybach : prix cassés et 100 000$ de ristourne

310
5
PARTAGER

Maybach… Symbole de luxe, d’excellence, de raffinement, d’exclusivité mais aussi de four commercial et de disparition d’ores et déjà dans les tuyaux… Totalisant peu ou prou un milliard de pertes depuis son retour il y a une dizaine d’années, la marque Maybach, condamnée sur l’autel de ses performances commerciales anémiques, va ainsi tenter de survivre jusqu’à l’année prochaine avec la volonté d’écouler au maximum les stocks. Attention, prix cassés…

Entre 2002 et 2012, sur ensemble des marchés, ce sont quelques 3 000 autos frappées du blason Maybach qui auront été écoulées au niveau international, un bide clair et net.

Très loin de pouvoir taquiner d’autres marques en forme sur ces modèles de niche, Rolls-Royce et Bentley en têtes de gondole, Maybach a continuellement coulé. Jusqu’ici protégée par Daimler, la marque a finalement et logiquement fais les frais de ce bilan : et d’anticiper en 2013 sa disparition pure et simple, une seconde mort dans les cartons (et celle-ci définitive après, par exemple, qu’un accord avec Aston Martin a échoué).

D’ici là, il faut tant bien que mal écouler les stocks. AOL Autos rapporte ainsi le dernier geste commercial pratiqué sur le marché américain. Une ristourne à la hauteur du prix de vente et une remise de 100 000 dollars sur l’ensemble des modèles de la gamme, 57, 62 et Landaulet. De quoi enfin permettre de signer quelques bons de commande ? Notons qu’avec ce rabais, une Landaulet s’échange encore contre 1,3 million de dollars. Quant à l’avenir de Maybach, il se déclinera autour d’une Classe S encore plus premium que premium. Sans le nom Maybach. Point.

A lire également. Maybach sacrifiée en 2013 ? Et Quel avenir pour Maybach ?

Source : AOL Autos.

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Maybach : prix cassés et 100 000$ de ristourne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
CaptainBigleux
Invité

Dommage. Mercedes n’a pas donné les moyens de se créer une vraie image moderne et de luxe. Il y a bien eu le concept Exelero, mais globalement cette aventure s’est plutôt résumée à du tuning de luxe sur base de classe S. Difficile dès lors de justifier de tel prix pour un produit qui ressemble à un autre que l’on peut croiser presque tous les jours.

panama
Invité

Intérieur somptueux, avec des prestations bien supérieures à la concurrence, tout ça avec la techno Mercedes. Hélas, elle est bien trop banale de l’exterieur.

Maybach va devenir une execution ultra luxueuse de Mercedes, sans doute

Centlivre
Invité

Le retour de la Classe S Pullman !

Detroit Iron
Invité

De futurs collectors ! Mais bonne chance aux collectionneurs en cas d’avarie électronique !

Blague à part, ces Maybach n’avaient pas les arguments pour séduire. Déballage de luxe clinquant, moteurs standards, esthétique de grosse W-220, Mercedes a du trop cibler les marchés émergents, et manquer de finesse au passage.

Au fait, la marque Daimler a une excellente image, idéal pour du super-luxe…

rumin
Invité

@ Detroit Iron : oui, Daimler pourrait être relancée, mais ce ne pourrait être que par l’indien TATA, car c’est lui qui détient tous les droits sur cette marque anglaise, la plus vieille et la plus prestigieuse qui soit ! Le groupe allemand Daimler AG n’a pas le droit de commercialiser une automobile sous la marque Daimler.

wpDiscuz