Accueil Actualités Entreprise Magna : Volkswagen voudrait rompre les liens

Magna : Volkswagen voudrait rompre les liens

42
10
PARTAGER

La triple casquette concurrent/fournisseur/constructeur nuit de plus en plus sur le groupe austro-canadien. Magna déjà dans le viseur de Porsche ou encore victime des choix industriels de Chrysler affronte désormais des difficultés avec le géant tentaculaire Volkswagen (en sus de son compatriote allemand BMW). Désormais considéré comme un concurrent dangereux depuis le rachat d’Opel (dont l’officialisation définitive devrait intervenir dans les prochains jours), Magna pourrait perdre intégralement ou partiellement ses contrats auprès de Volkswagen.

Le géant de Wolfsbourg n’entend pas, ou plus, collaborer avec Magna via la fourniture d’équipements. Volkswagen craindrait notamment qu’à travers certaines commandes, Magna puisse en déduire les spécificités et caractéristiques de modèles actuels ou futurs véhicules proposés par le constructeur.

En clair, la peur du pillage via le secret industriel. Cette démarche envisagée par le groupe VW suivrait logiquement la voie de celle initiée par Porsche il y a quelques jours seulement. Ceci s’ajoute en plus de l’annonce du tandem Chrysler/Fiat de ne pas renouveller les contrats entre les groupes ce pour la fourniture d’équipements de modèles destinés au marché européen.

Le co-directeur général de Magna, Donald Walker, indique une prochaine réunion avec les responsables de VW afin de clarifier la situation. En jeu et enjeu ? Une colossale somme d’argent. Chaque année, le groupe Volkswagen achète pour deux milliards de composants divers à l’équipementier Magna dont les plus importants clients sont encore aujourd’hui VW, General Motors, Ford, Chrysler, Daimler et BMW. Une réaction en chaîne à attendre ?

A lire également. GM a choisi : Magna reprendra Opel, Magna reprendra Opel et Porsche/Magna : le contrat en danger ?

Source : AFP.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz