Accueil Actualités Entreprise Toyota, pied sur le frein Russie et en Thaïlande

Toyota, pied sur le frein Russie et en Thaïlande

42
0
PARTAGER

Toyota_Russia.jpg

Alors que  l’on entend les premières rumeurs évoquant la première perte financière de l’histoire de Toyota, le constructeur nippon lève le pied sur ses nouvelles implantations industrielles. Premières victimes, la Russie et la Thaïlande.

Peu de temps après l’ouverture de sa première usine russe à Saint-Pétersbourg fin 2007, Toyota annonçait son intention d’en ouvrir une seconde en 2010. Les difficultés financières, ainsi que la non atteinte en 2008 de l’objectif de produire 20.000 Camry sur place ont conduit le constructeur revoir ses intentions : pas de seconde usine pour l’instant.

En Thaïlande, c’est une usine de moteurs diesel, destinée à alimenter les usines d’assemblage de SUV et pick-ups de la région qui est aussi remise en cause. L’usine devait ouvrir en 2010 et aurait couté 155 millions de dollars à Toyota.

Source : Bloomberg

Lire aussi :
Toyota, numéro 2 au Canada
Le rouge est mis pour Toyota

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz