Accueil General Motors General Motors, 3 systèmes hybrides d’un coup

General Motors, 3 systèmes hybrides d’un coup

29
0
PARTAGER

GmhybridNonobstant les boys de Dodge qui font les malins, c’est de bonne guerre, General Motors se décide à monter dans le train hybride. L’annonce vient quelques semaines après celle de Ford, et, sans être Toyota-esque dans son ampleur, montre bien que Detroit a finalement commencé à sentir que le vent de l’histoire avait tourné et que l’étape hybride est incontournable. Ce sont donc 12 modèles du groupe qui vont recevoir dans les années qui viennent pas moins de trois systèmes hybrides différents, plus ou moins méritants du label:
– BAS (Belt Alternator System) est un système d’assistance qui permet la coupure/redémarrage moteur durant les arrêts et la récupération d’énergie lors des décélérations. On le verra en 2006 sur la Saturn Vue « Green Line ».
– FAS (Flywheel Alternator System), autre implémentation de la même idée, sera proposée sur les Chevrolet Silverado et Sierra.
– Enfin, le vrai système hybride bi-mode développé avec le concours de Daimler Chrysler doit équiper les Chevrolets Yukon et GMC Tahoe, des SUV, dès 2007. Ce système est une version plus petite dérivée de celui que GM a développé pour les autobus, et devrait pouvoir se marier avec tous types de transmission et de carburants.

Le nom bi-mode vient des deux moteurs électriques qui sont employés selon les conditions d’utilisation. Le premier est destiné aux basses vitesses, de type trafic urbain, comme dans les hybrides japonaises. Le second est équipé de démultiplications différentes qui le rend plus efficace à vitesse autoroutière, point faible des hybrides actuelles vis à vis des moteurs diesels. L’un ou l’autre moteur sont mis en ligne en fonction des conditions. La transmission devient complexe et la gestion efficace des moteurs pour la génération/recharge et les différentes combinaisons nécessite un logiciel pas simple. Attendons nous donc à des bugs, mais le principe est séduisant et fait avancer le schmilblick.
Gm_dualmode_hybrid_drivetrain
Bon courage aux équipes d’ingénieurs GM et Daimler Chrysler, qui en plus des difficultés techniques elles-même auront sur le dos les avocats des deux groupes chargés de la protection des brevets, qui avaient fait échouer les négociations avec Toyota. Ils pourront toujours se défouler le week-end avec leurs Charger R/T.

Source: Greencarcongress.com
Source images: GM

Lire également:
GM et Daimler Chrysler vers un véhicule hybride
Ford découvre les motorisations hybride
Fusions propres

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz