Accueil Electriques Wanxiang décroche sa licence pour produire les Karma en Chine

Wanxiang décroche sa licence pour produire les Karma en Chine

91
1
PARTAGER
Karma Revero

La production de la Karma Revero n’a pas encore repris aux Etats-Unis. Mais le constructeur vient d’obtenir le feu vert des autorités chinoises pour débuter sa production en Chine.

10 licences. Pas une de plus. Telle est la limite fixée par Pékin en terme de nouveaux constructeurs autorisés à produire des véhicules électriques, hybrides rechargeables ou dotés d’une pile à combustible. Ces licences nécessaires pour produire en Chine sont donc très convoitées. D’autant que le nombre de prétendants est largement supérieur.

Wanxiang, qui a racheté Fisker, renommé depuis Karma, vient donc d’obtenir ce sésame chinois. Le projet prévoit l’implantation d’une usine dimensionnée pour une production de 50000 véhicules par an. La  Revero, ex-Fisker Karma donc. Mais aussi un modèle baptisé Atlantic. Curieusement, ce modèle est présenté comme un véhicule à 2 portes. Et devrait représenter près de 80% de la production.

Les six licences ont donc été accordées à :

Source : NDRC

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Wanxiang décroche sa licence pour produire les Karma en Chine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
klm
Invité

plus que 4a distribuer.

wpDiscuz