Accueil Actualités Entreprise Shell s’associe avec Gordon Murray

Shell s’associe avec Gordon Murray

77
3
PARTAGER

Gordon Murray a trouvé un nouveau partenaire pour l’utilisation du concept iStream : Shell. Le géant de l’industrie pétrolière et la société du célèbre ingénieur vont ainsi concevoir ensemble une petite voiture citadine… et pas électrique.

Gordon Murray continue à promouvoir son concept de production iStream. Après la confirmation par Yamaha de son ambition de produire un véhicule utilisant cette technologie, c’est à présent Shell qui s’y intéresse. Le groupe pétrolier et Gordon Murray vont ainsi concevoir ensemble un petit véhicule urbain, dont les premiers détails seront dévoilés en novembre prochain.

Le but de Shell est de proposer à des habitants de grandes mégalopoles une très petite voiture dédiée à un usage urbain, profitant de la possibilité offerte par le concept iStream de rapprocher les lieux de production des lieux de consommation. Avec pour but de montrer que le moteur à explosion et le pétrole ne sont pas morts…

Donc pas d’électricité à l’ordre du jour pour ce « Projet M », mais un petit moteur thermique. Pour la conception de ce dernier, Shell s’est offert les services de Osamu Goto. Ce dernier était responsable des moteurs F1 Honda à la fin des années 80, tandis que Gordon Murray était directeur technique de McLaren au même moment.

Illustration : Gordon Murray Design T25

Source : Gordon Murray Design

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Shell s’associe avec Gordon Murray"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

J’ai toujours trouvé cette auto intelligente par son architecture.
Une sorte de Twizy triplace thermique avant l’heure.
Pas électrique pour le moment ! of course le baril est à moins de 50 $
En 2020 à plus de 150 $ on en reparlera !

Thibaut Emme
Admin

Sauf que pour le moment les voitures (thermiques et électriques) ne sont pas vendues (ou en tout cas pas officiellement).
Il s’agit du principe iStream qui permet de « compacifier » la ligne de production et ainsi faire des économies sur les petites séries.

Nullos
Invité

On en parle depuis 10 ans, mais on ne voit toujours rien venir (même avec Yamaha on n’aura rien avant 2019 au plus tôt il semble).

Moi je serais client, mais bon, voilà, d’ici là il y aura tellement d’eau qui aura coulé sous les ponts que je roulerai sûrement en Tesla…

wpDiscuz