par La rédaction

WRC Australie Etape 1: Grönholm retardé par un tonneau

C'est par une véritable hécatombe chez les WRC que s'achève cette première étape du Rallye d'Australie. La principale victime s'appelle Marcus Grönholm qui pointe à plus de douze minutes du leader après avoir mis sa Ford Focus sur le toit dans l'ES3 puis avoir été handicapé par de la poussière qui a copieusement envahi son habitacle durant le reste de la journée. Le Finlandais peut faire la grimace car en l'absence de son grand rival convalescent il avait là une bonne occasion d'accrocher une victoire supplémentaire à son palmarès et accessoirement de conserver une petite chance au championnat. Pour Sébastien Loeb le calcul est simple: ou bien Grönholm parvient à terminer ce rallye sur le podium et dans ce cas il pourra laisser sa bouteille de champagne au frais, ou bien il termine au-delà de la troisième place, et le titre mondial est pour lui.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

C'est par une véritable hécatombe chez les WRC que s'achève cette première étape du Rallye d'Australie. La principale victime s'appelle Marcus Grönholm qui pointe à plus de douze minutes du leader après avoir mis sa Ford Focus sur le toit dans l'ES3 puis avoir été handicapé par de la poussière qui a copieusement envahi son habitacle durant le reste de la journée. Le Finlandais peut faire la grimace car en l'absence de son grand rival convalescent il avait là une bonne occasion d'accrocher une victoire supplémentaire à son palmarès et accessoirement de conserver une petite chance au championnat. Pour Sébastien Loeb le calcul est simple: ou bien Grönholm parvient à terminer ce rallye sur le podium et dans ce cas il pourra laisser sa bouteille de champagne au frais, ou bien il termine au-delà de la troisième place, et le titre mondial est pour lui.

Cette étape 1 aura vu pas moins de cinq pilotes se succéder en tête du classement. Après les deux super spéciales de jeudi soir Grönholm était leader, puis ce fut le tour du régional de l'étape, Chris Atkinson jusqu'à son abandon sur sortie de route dans l'ES6, brièvement Mikko Hirvonen, avant que Petter Solberg ne lui passe devant jusqu'à l'ES8, et enfin Hirvonen à nouveau, le pilote Ford ayant profité des problèmes de visibilité de son rival norvégien pour reprendre l'avantage. 

Chez Kronos Xevi Pons tient parfaitement son rang à la troisième place, mais est menacé par Manfred Stohl. En revanche pour Dani Sordo le rallye est terminé, la boite de vitesses de sa Xsara ayant rendu l'âme tôt ce matin.

Enfin, dernière victime de marque de cette première journée, Henning Solberg, qui a lui aussi fait un tonneau dans l'ES6.

Classement général:

1. Hirvonen

2. Solberg      à 26"2

3. Pons          à 1'24"4

4. Stohl         à 1'32'6

5. Herridge     à 5'37"0

6. Arai           à 5'40"3

7. Baldacci      à 5'53"8

8. Teiskonen  à  5'55"0

Pour résumer

C'est par une véritable hécatombe chez les WRC que s'achève cette première étape du Rallye d'Australie. La principale victime s'appelle Marcus Grönholm qui pointe à plus de douze minutes du leader après avoir mis sa Ford Focus sur le toit dans l'ES3 puis avoir été handicapé par de la poussière qui a copieusement envahi son habitacle durant le reste de la journée. Le Finlandais peut faire la grimace car en l'absence de son grand rival convalescent il avait là une bonne occasion d'accrocher une victoire supplémentaire à son palmarès et accessoirement de conserver une petite chance au championnat. Pour Sébastien Loeb le calcul est simple: ou bien Grönholm parvient à terminer ce rallye sur le podium et dans ce cas il pourra laisser sa bouteille de champagne au frais, ou bien il termine au-delà de la troisième place, et le titre mondial est pour lui.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.