par Elisabeth Studer

Hydrogène : accord Faurecia-Air Liquide pour réservoir PL

Les groupes Air Liquide et Faurecia viennent d'annoncer un accord de développement pour produire des systèmes de réservoirs embarqués d'hydrogène liquide destinés aux poids-lourds.  Le tout pour favoriser "la mobilité zéro émission".

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Accord pour production de réservoirs d'hydrogène liquide

"Particulièrement adaptés aux longues distances, les réservoirs d'hydrogène liquide pour les véhicules à pile à combustible ont un rôle clé à jouer dans l'accélération de la transition vers la neutralité carbone", mettent en avant Air Liquide - spécialiste des gaz industriels - et l'équipementier automobile Faurecia.

Capacité de stockage d'hydrogène embarqué x 2

Les deux partenaires indiquent que cette technologie "permet de doubler la capacité de stockage d'hydrogène embarqué par rapport à la quantité d'hydrogène stockée sous forme gazeuse. Par conséquent, les camions bénéficiant de la technologie de stockage d'hydrogène liquide ont deux fois plus d'autonomie, tout en bénéficiant d'un temps de rechargement rapide et d'une charge utile inchangée".

Estimations : 2,5 millions de véhicules d'ici 2030

Faurecia et Air Liquide estiment que d'ici à 2030, la production de véhicules à pile à combustible pourrait représenter 2,5 millions de véhicules, "dont 20% pourraient être des poids lourds. Grâce à leur usage intensif, ceux-ci pourraient représenter près de 60% des besoins du marché de la mobilité".

Complémentarité Air Liquide / Faurecia

Air Liquide apportera son savoir-faire sur toute la chaîne de valeur de l'hydrogène liquide, "y compris dans la cryogénie extrême, les technologies de stockage, les interfaces de rechargement", et Faurecia son expertise des architectures et de l'intégration de systèmes, ses compétences en matière de tests et simulations et son implantation dans l'industrie automobile mondiale".

L'hydrogène porté par le marché poids lourds

Ce partenariat "vise à accélérer le développement de la mobilité hydrogène en se concentrant sur le marché des poids lourds, pour lequel l'hydrogène est particulièrement adapté", a résumé Benoît Potier, PDG d'Air Liquide.

Pour Patrick Koller, PDG de Faurecia, cet accord "permettra de développer des technologies de pointe en matière de stockage d'hydrogène liquide pour la mobilité lourde, avec une mise sur le marché rapide".

Notre avis, par leblogauto.com

Rappelons qu'en février 2021, Faurecia a acquis la majorité des parts de CLD, l’un des principaux fabricants chinois de réservoirs d’hydrogène à haute pression.

Cette acquisition permettra à l’équipementier d’intensifier sa présence sur le marché chinois.

Doté d’une équipe de 200 personnes et de deux usines, CLD affiche une capacité de production de 30 000 réservoirs par an.

Alors que la mobilité hydrogène prend rapidement de l’ampleur, Faurecia développe quant à lui des systèmes de stockage d’hydrogène et des services de distribution, ainsi que des systèmes de piles à combustible (par l’intermédiaire de Symbio, une coentreprise détenue avec Michelin). Ce périmètre représente 75 % de l’ensemble de la chaîne de valeur complète du système.

A lire également :

. Faurecia : 1er centre R&D mondial pour hydrogène en France

Pour résumer

Les groupes Air Liquide et Faurecia viennent d'annoncer un accord de développement pour produire des systèmes de réservoirs embarqués d'hydrogène liquide destinés aux poids-lourds.  Le tout pour favoriser "la mobilité zéro émission".

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.