par Joest Jonathan Ouaknine

Interview Lionel Regal: 3, passé, présent et futur

Après avoir évoqué sa saison et son sport, Lionel Regal nous parle de son équipe.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Après avoir évoqué sa saison et son sport, Lionel Regal nous parle de son équipe.

Ensuite, nous revenons sur son parcours. Comment est-il devenu pilote? D'autant plus qu'à l'instar de Jacques Villeneuve ou de Nicolas Prost, Lionel est un "fils de". Son père, Marc Regal, fut un brillant pilote de course de côte (le premier à s'imposer avec une F3000.)

Enfin, nous parlerons de ses projets...


Parlons de ton équipe. Le team Regal, cest combien de personnes ? Combien de budget ?

L'équipe Regal se compose d'une dizaine de bénévoles.

Vous courrez sur une Reynard/Mugen de Formule Nippon. Or, cela fait 3 ans que le constructeur a fait faillite. Ce nest pas difficile pour trouver des pièces ?

Toutes les pièces de carrosserie sont refaites. Tout le reste provient dautres fournisseurs : les boites de Hewland, les frein de AP, etc.

Question bateau : à quel age avez-vous décidé de devenir pilote de course ?

J'ai toujours aimé conduire. J'aime la côte pour plein de raisons : la vitesse, le dépassement de soit, la technique; les montée d'adrénalines. Le décès de mon père a accéléré mes ambitions. Je pensais alors que le seul moyen de me sortir du mauvais tour que me jouait la vie était de faire ce que j'aimais le plus: piloter.

Quels ont été vos débuts ?

Kart en loisirs et tout de suite après de la côte: 2 ans de protos en 96 et 99, puis la 3000.

Votre père, le regretté Marc Regal, était un grand pilote de course de côte. Doù une deuxième question bateau : est-ce difficile dêtre le « fils de » lorsque lon débute ?

Difficile ? Non, plutôt un avantage.

Quel est votre programme pour 2007 ?

Le championnat de France en entier et en Europe, cela dépendra du calendrier et de mes moyens.

Jimmy Mieusset (NDLA : cinq fois champion de France de courses de côte) a déclaré : « quand on a gagné huit ou dix fois la même épreuve, il est de plus en plus difficile de trouver la motivation. » Ne craignez-vous pas la même chose ?

Moi, j'aime trop conduire pour être démotivé. Et je pense que ce qui est le plus difficile, c'est de perdre pour la huitième ou la dixième fois.

La course de côte la plus célèbre, cest Pikes Peak, aux Etats-Unis. Comptez-vous vous y engager un jour ?

C'est dans ma tête

Un grand merci Lionel Regal pour avoir répondu à mes questions avec franchise et spontanéité. C'est un pilote chaleureux et disponible qui ne rentrera jamais dans la catégorie "égocentrisme exacerbé"!


Lire également:

Interview Lionel Regal: 1, bilan de la saison

Interview Lionel Regal: 2, courses de côte et médias

Site officiel: Equipe Regal

Pour résumer

Après avoir évoqué sa saison et son sport, Lionel Regal nous parle de son équipe.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.