par Christophe Labedan

Pas de contradiction entre eux...

Dominique Perben a t certainement secou, et on le comprend,  par les dclarations du champion de la scurit Nicolas Sarkozy ainsi que par la remonte de bretelles inflige par son nouveau premier ministre sur  ses dclarations de la semaine dernire. Il s'tait peu tre un peu trop avanc en annonant une pause des installations de radars fixes pour 2006, et cela quelques jours des grands dparts en vacances. Nanmoins, on n'arrive pas en politique sans une certaine dose de langue de bois, peu importe si celle-ci est utilise avec talent ou pas...

Zapping Le Blogauto Essai Jeep Avenger de 156 chevaux

Dominique Perben a t certainement secou, et on le comprend,  par les dclarations du champion de la scurit Nicolas Sarkozy ainsi que par la remonte de bretelles inflige par son nouveau premier ministre sur  ses dclarations de la semaine dernire. Il s'tait peu tre un peu trop avanc en annonant une pause des installations de radars fixes pour 2006, et cela quelques jours des grands dparts en vacances. Nanmoins, on n'arrive pas en politique sans une certaine dose de langue de bois, peu importe si celle-ci est utilise avec talent ou pas...

Il n'y a pas de contradiction entre nous. Il y a vendredi un comit interministriel sur

la scurit routire et vous verrez qu'il n'y a pas de contradiction

entre nous. Les choses sont tout fait claires.


Les choses sont effectivement trs claires, Dominique Perben est de toute vidence en parfait accord avec Nicolas Sarkozy. En tout cas si ce n'tait pas le cas la semaine dernire, a l'est maintenant.

Lire galement:
Sarkozy tous azymuts
Assez de radars

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Dominique Perben a t certainement secou, et on le comprend,  par les dclarations du champion de la scurit Nicolas Sarkozy ainsi que par la remonte de bretelles inflige par son nouveau premier ministre sur  ses dclarations de la semaine dernire. Il s'tait peu tre un peu trop avanc en annonant une pause des installations de radars fixes pour 2006, et cela quelques jours des grands dparts en vacances. Nanmoins, on n'arrive pas en politique sans une certaine dose de langue de bois, peu importe si celle-ci est utilise avec talent ou pas...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.