par Cedric Pinatel

Petit tour en Ferrari 365 GTB/4 C Daytona : La punisseuse

Si j'avais des sous, je pense que j'achterais probablement une Ferrari 430 Scuderia en bleu azur. Parce que j'aime bien cette couleur, que cela reste le modle le plus extrme de toute la gamme Ferrari, qu'elle n'est pas trop moche et qu'en plus d'un caractre moteur extraordinaire et d'aptitudes exemplaires sur circuit, elle garde juste ce qu'il faut de docilit pour s'amuser mme en n'tant ( vraiment ) pas un as du pilotage. Oui, en plus de leurs prdispositions naturelles l'extase routire, les Ferrari sont devenues remarquablement fiables, polyvalentes et faciles. Trop? C'tait mieux avant? Frdric tait subitement frapp de nostalgie lorsqu'il essayait la belle Ferrari Daytona dans sa version routire. Mais pour aujourd'hui, la Daytona revient au Blog Auto dans une version bien plus violente en dtruisant tous les tympans autour d'elle, comme pour punir l'humanit de cder la facilit et de rouler dans des voitures de plus en plus efficaces mais toujours plus aseptises.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Si j'avais des sous, je pense que j'achterais probablement une Ferrari 430 Scuderia en bleu azur. Parce que j'aime bien cette couleur, que cela reste le modle le plus extrme de toute la gamme Ferrari, qu'elle n'est pas trop moche et qu'en plus d'un caractre moteur extraordinaire et d'aptitudes exemplaires sur circuit, elle garde juste ce qu'il faut de docilit pour s'amuser mme en n'tant ( vraiment ) pas un as du pilotage. Oui, en plus de leurs prdispositions naturelles l'extase routire, les Ferrari sont devenues remarquablement fiables, polyvalentes et faciles. Trop? C'tait mieux avant? Frdric tait subitement frapp de nostalgie lorsqu'il essayait la belle Ferrari Daytona dans sa version routire. Mais pour aujourd'hui, la Daytona revient au Blog Auto dans une version bien plus violente en dtruisant tous les tympans autour d'elle, comme pour punir l'humanit de cder la facilit et de rouler dans des voitures de plus en plus efficaces mais toujours plus aseptises.

Cheval de Troie

Petit flash-back en 1965. Depuis deux bonnes dcennies, Ferrari s'tait dj confortablement install au sommet de la hirarchie des orfvreries automobiles mais un constructeur de tracteurs plutt revanchard se faisait de plus en plus menaant. Jusqu' cette terrible anne 1966 o les ingnieurs de Lamborghini montaient un beau V12 en position centrale arrire dans une berlinette plate comme une limande et belle faire plir une 250 GTO.

Piqu dans son orgueil, Enzo Ferrari feignait l'indiffrence et rpliquait deux ans plus tard par la 365 GTB/4, dont on pardonne trs volontiers un traditionalisme aigu ( une GT au V12 mont l'avant, la formule est connue depuis la nuit des temps ) en raison de son lgance rare : La Daytona restera jamais lune des plus belles Ferrari de l'histoire de la marque.

Et comme Enzo Ferrari tait dcidment un homme vraiment ttu, il fallait attendre l'anne 1971 - soit trois ans aprs le dbut de la commercialisation du coup Daytona - pour voir enfin apparatre la belle GT et son V12 Colombo en comptition : Dans lesprit dIl Commendatore, le passage de la route au circuit tait un sens interdit alors jamais Ferrari ne s'est impliqu directement dans l'engagement d'une Daytona en course. De ce fait, ce sont simplement de valeureuses et clbrissimes quipes prives qui se chargeront de la faire courir. Le NART de Luigi Chinetti, Charles Pozzi, Filipinetti ou encore l'curie Francorchamps.

Et le succs sera au rendez-vous en course pour la GT au long capot. Ds son premier engagement aux 24 Heures du Mans lors de l'dition de 1971, l'unique GTB/4 C engage par le NART termine la cinquime place. C'tait la premire Grand Tourisme dans le classement gnral mais l'poque il fallait une production routire d'au moins 500 exemplaires pour tre homologu en catgorie GT, un seuil que la Daytona n'avait alors pas encore atteint. Du coup, la Ferrari tait engage en tant que Sport prototype.

Mais ds l'anne suivante, le minima de production tait atteint et la 365 GTB/4 C pouvait enfin tre classe comme GT. Les Daytona se multipliaient et elles allaient se chamailler avec beaucoup de russite contre les Porsche RSR et autres De Tomaso Pantera dans les preuves les plus prestigieuses jusqu' la toute fin des annes 70. Lors des 24 Heures de Daytona 1979 lune d'entre elles terminait seconde au classement gnral de l'preuve, soit cinq ans aprs l'arrt de la production de la 365 GTB/4 !

La Daytona des Ardennes

La Daytona qui nous intresse aujourd'hui est donc lune des 15 GTB/4C qui furent construites par Ferrari. Celle-ci fut engage aux 24 Heures du Mans en 1975 sous la bannire de la clbre curie Francorchamps chre Jacques Swaters, qu'on peut largement considrer comme le Charles Pozzi de la Belgique.

Pilote par Jean-Claude Andruet accompagn des Belges Teddy Pilette et Hugues de Fierlandt, cette Daytona jaune terminait la course en douzime position au classement gnral ( et premire Ferrari ) aprs avoir dmarr de la 36me position.

Aprs sa premire carrire et une petite priode d'hibernation au fond d'un garage, ses douze cylindres allaient de nouveau se mettre en branle grce un grand amateur franais de la marque au Cheval Cabr, bien trop exigeant et connaisseur pour se contenter d'une Ferrari d'aujourd'hui qui ne tombe plus en panne, ne fait plus de bruit et se conduit aussi facilement qu'une berline diesel.

Ainsi, plutt que de flner sur la Croisette cheveux au vent au volant d'une 430 Spider, il prfre sillonner les circuits les plus prestigieux casqu et gant dans sa Daytona. A l'ancienne.

Si vous suivez de prs les comptitions historiques, vous avez sans doute dj observ la Daytona jaune Luchard jouant les quilibristes au sommet du Raidillon de l'Eau Rouge ou pied au plancher vers les Hunaudires.

Elle participait d'ailleurs rcemment l'dition 2008 du Mans Classic et se retrouvait pour l'occasion oppose notre monstrueuse Dodge Charger du Blog Auto pilote ( et maltraite ) par Christophe Schwartz.

Quarantaine rugissante

Mme si le gros V8 culbut de la pony car chre au Blog Auto sait se faire entendre et effrayer les petites enfants dans un rayon de 15 kilomtres, peut-tre est-il un peu dpass par l'effusion de dcibels s'chappant des entrailles douze sorties de la machine italienne. Les deux doivent dpasser allgrement la barre des 100 dcibels lorsqu'ils sont plein rgime, ce qui est normal pour des voitures de course strictement dpourvues de tout quipement visant limiter leur volume sonore, mais celui de la Ferrari a quelque chose de malfique en plus.

C'tait par une agrable matine - bien qu'un peu froide - que miss Daytona se retrouvait dans le paddock du Paul Ricard pour s'y dgourdir un peu les ( douze ) pattes le temps d(une belle journe de dimanche, au milieu de nombreuses Ferrari plus contemporaines. Parfois presque aussi prestigieuses qu(elle comme ces F40 ou cette MC12, mais toutes moins exigeantes que la diva au niveau pilotage. Pour piloter une F430, il faut juste savoir pousser les palettes et tourner un volant. Pour piloter une F40, il faut dj possder un certain bagage. Mais pour piloter une 365 GTB/4 C, il faut tre un virtuose du talon pointe, matriser sa prise de roulis naturelle ( il y a quarante ans, les suspensions des voitures de course taient autrement plus types souple qu'aujourdhui ) mais aussi rester en permanence l'coute de l'auto : Les stars sont souvent capricieuses et la Daytona Comptition ne droge pas la rgle.

Lorsque la GTB/4C dmarrait enfin, nous prenions la direction de la voie des stands pour entrer en piste. Le son du ralenti - un peu irrgulier - ne laissait pas prsager de l'orage qui attendait de frapper mes tympans quelques secondes plus tard. L'auto reste confortable, elle est entirement dans son jus de 1975 et le seul anachronisme bord se trouve au niveau des siges baquets course standard FIA, obligatoires pour prendre part une comptition historique homologue sur circuit. Bien videmment par rapport une Daytona de route, la finition intrieure est largement dconsidre pour ne garder que ce qui est utile la comptition.

L'effet papillon

Puis nous arrivions la fin de la pit-lane et au feu vert, le pilote mettait brusquement les douze papillons d'admission la verticale. A cet instant prcis, je comprenais tout d'un coup pourquoi avant de monter bord, il avait pris un soin prcieux se munir de ses boules quis. Le casque intgral qui recouvrait ses oreilles n'tait t-il pas de toute faon suffisant pour supporter le bruit du V12?

Non, en fait le casque n'est pas du tout, mais alors du tout suffisant. Je suis dj mont dans quelques voitures de courses assez bruyantes auparavant, mais jamais je n'ai vcu un truc aussi terrifiant sur le plan acoustique. Je croyais tord que j'tais en scurit l'intrieur mais que nenni : Pourtant crases par mon casque ( aurais-je dj pris la grosse tte? ), c'est presque comme si mes oreilles taient colles contre les tubulures d'chappement du moteur ! Mes pauvres petits tympans criaient grce sitt les 4000 tours passs ( la zone rouge n'est d'ailleurs pas trop leve et reste au dessous des 7000 tours / minutes ), mais comme je fais aussi preuve d'une certaine dose de masochisme, je serai volontiers rest bord jusqu' l'anantissement total de mes facults auditives si cela n'avait tenu qu' moi ( aprs tout, mme sans tympans on peut tenter de s'amuser en Tesla Roadster ).

Cette 365 GTB/4C pue l'essence. Elle est infiniment dlicate faire fonctionner, se fait dposer par une Ferrari de srie actuelle sur circuit, elle doit rejeter plus de CO2 dans l'atmosphre que 25 Twingo runies et en plus, elle est extrmement difficile conduire. C'est un dfi que de la piloter. Bref, elle est fascinante. D'ailleurs vu son pedigree, elle vaut presque le prix de deux Bugatti Veyron.

Lorsqu'elle tourne sur circuit en mme temps que ses descendantes, elle vient rappeler tous que mme si une Ferrari n'a jamais t aussi efficace qu'aujourd'hui, il manque quelque chose aux autos de maintenant pour atteindre un certain niveau. Un niveau de quoi? Je suis incapable de le dire, mais je crois que j'ai enfin compris comment une 250 GTO a pu atteindre la somme de 28 millions de dollars la revente.

Ci-dessous, la vido au son compltement satur par l'overdose de dcibels. Je tiens fliciter le pilote compte tenu de l'tat de l'embrayage, qui ne marchait qu' moiti et qui rclamait un mollet en bton arm.

http://www.dailymotion.com/swf/video/k1SVsPKFuTLMjoR1MU

Ferrari 365 GTB Daytona au Paul Ricard

envoy par leblogauto

Galerie : La Daytona Ecurie Francorchamps de 1975

A lire galement : Essai de la Daytona routire

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Si j'avais des sous, je pense que j'achterais probablement une Ferrari 430 Scuderia en bleu azur. Parce que j'aime bien cette couleur, que cela reste le modle le plus extrme de toute la gamme Ferrari, qu'elle n'est pas trop moche et qu'en plus d'un caractre moteur extraordinaire et d'aptitudes exemplaires sur circuit, elle garde juste ce qu'il faut de docilit pour s'amuser mme en n'tant ( vraiment ) pas un as du pilotage. Oui, en plus de leurs prdispositions naturelles l'extase routire, les Ferrari sont devenues remarquablement fiables, polyvalentes et faciles. Trop? C'tait mieux avant? Frdric tait subitement frapp de nostalgie lorsqu'il essayait la belle Ferrari Daytona dans sa version routire. Mais pour aujourd'hui, la Daytona revient au Blog Auto dans une version bien plus violente en dtruisant tous les tympans autour d'elle, comme pour punir l'humanit de cder la facilit et de rouler dans des voitures de plus en plus efficaces mais toujours plus aseptises.

Cedric Pinatel
Rédacteur
Cedric Pinatel

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.