par La rédaction

MONTAGNY: Du tout à rien

Si la courbe hivernale de Franck MONTAGNY était ascendante, la printanière s'avère particulièrement désespérante pour le Français.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Si la courbe hivernale de Franck MONTAGNY était ascendante, la printanière s'avère particulièrement désespérante pour le Français.

Favori pour, d'abord, au moins deux volants dans un Champcar qui semblait lui ouvrir toutes grandes ses portes, positionné près du baquet d'une Super Aguri rétive dont on pouvait espèrer qu'il aiderait concrétement à son développement, voilà que toutes ces belles opportunités se sont évanouies au fil du temps qui passe.

La F.1 y compris...

    

Car Super Aguri l'a annoncé, son troisième pilote, ce sera James ROSSITER, le pilote junior HONDA. Franck se trouve donc clairement hors-jeu.

En Champcar, l'écurie PKV est au complet et l'espoir Rocketsport vient de s'évanouir avec l'engagement de PIZZONIA qui devrait amener sponsors et équipier brésiliens. Toutes les pistes se trouvent ainsi bouchées pour l'ex-sociètaire RENAULT F1.

Son seul espoir pour sauver ce qui peut l'être, c'est un volant au MANS, si possible avec un proto. Ce à quoi il s'emploie; faut dire que, maintenant, il n'a plus que ça à faire...   

Pour résumer

Si la courbe hivernale de Franck MONTAGNY était ascendante, la printanière s'avère particulièrement désespérante pour le Français.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.