Et si Alpine F1 Team était vendue à Andretti ?
par Thibaut Emme

Et si Alpine F1 Team était vendue à Andretti ?

Le retour de Renault, désormais Alpine F1 Team en tant que constructeur en Formule 1, est loin d'être un succès. Luca de Meo voulait faire de l'écurie une grande publicité mondiale pour la marque, mais pourrait décider de couper les budgets et de vendre à Andretti.

Zapping Le Blogauto Essai Peugeot 408 Hybrid 225

Andretti a annoncé depuis quelques saisons son intention d'entrer en Formule 1. Et le partenaire motoriste a déjà été trouvé : Renault. Sauf que depuis, cela patine et que les autres écuries ne veulent pas forcément d'une 11e écurie. Cela obligerait à partager le gâteau financier en un peu plus de part. Et même si la FIA se montre intéressée par le projet et en voudrait peut-être même d'autres, il faut se rendre à l'évidence, la F1 avec plus de 10 équipes, c'est terminé depuis 2015 (et même bien avant si on remonte aux plateaux avec 13 écuries ou plus).

Une solution pourrait convenir à tout le monde, ce serait que Renault/Alpine vende l'écurie à Andretti. Cela correspondrait à Enstone en Angleterre pour les installations, tandis que Viry-Châtillon (ex-fief de Gordini puis Renault Sport) serait conservé pour la partie motorisation.

Cette solution est-elle envisagée par le patron du groupe Renault ? Surtout après la Berezina de certaines courses cette saison ? Alpine ne progresse plus, et régresse même dans la hiérarchie mondiale depuis le retour en forme de McLaren. Cela permettrait à Alpine de rester en F1 via la fourniture du moteur, et à Andretti de rentrer en F1 sans se heurter à un refus catégorique des autres écuries. Ce ne serait pas la première fois que Renault ferait cela puisque Enstone a déjà changé plusieurs fois de mains, Renault rachetant l'usine à Gérard Lopez après l'échec Lotus F1.

Crédibilité ?

Quel crédit accorder à tout cela ? Les rumeurs parcourent régulièrement le paddock, et en F1 comme ailleurs, il n'y a pas de fumée sans feu. Pour autant, Luca de Meo se montre ferme : "Nous ne sommes pas là où nous devrions être. Nous devons procéder à une remise à zéro, pièce après pièce. Et toutes ces histoires que je voudrais vendre l'équipe ne sont que foutaises. La F1 fait partie du projet Alpine, au même titre que l'endurance".

Il est vrai qu'une telle vente signifierait un échec personnel de de Meo qui voit en Alpine le potentiel pour devenir une grande marque automobile sportive, en s'appuyant sur l'endurance avec Signatech et Oreca, mais aussi la F1. La fourniture du moteur à Andretti sera un plus. Sauf qu'on ne peut s'empêcher de penser que c'est "la dernière chance" pour Alpine. De Meo a viré Laurent Rossi et a confié à Bruno Famin la partie opérationnelle du sport auto.

La F1 change de règlement en 2026. Que se passera-t-il si au début 2025 aucune amélioration n'arrive pour l'écurie ? La F1 coûte certes moins cher depuis le plafonnement des budgets et coûte surtout moins cher qu'une année de publicité dans le monde. Mais, il va aussi falloir en vendre des Alpine pour justifier les dépenses. Et sans retour (victoires, titre, etc.) ce sera difficile à faire. Pourtant, on n'y croit pas à ces rumeurs de vente, et on soupçonne même la F1 elle-même de les orchestrer.

Le but serait de montrer à Andretti qu'on a "tout tenté" pour qu'ils viennent en F1, mais qu'il n'y a pas de place. Domenicali a promis une réponse en septembre pour Andretti. Nous y sommes ! Les rumeurs ont été attisées par Helmut Marko qui a là la solution au problème Andretti. Tiens "Tonton Helmut", et si Red Bull vendait AlphaTauri et l'usine de Faenza à Andretti ? Cela arrangerait tout le monde, non ?

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Depuis une déclaration d'Helmut Marko indiquant qu'Alpine devrait vendre son écurie à Andretti pour arranger tout le monde, la rumeur ne cesse de courir. Sauf que cela serait un échec personnel pour Luca de Meo et il ne peut se le permettre. Le projet Alpine c'est SON projet et il a de l'ambition pour la marque.

Mais, il faudra que les résultats reviennent rapidement sous peine de soufflantes.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.