Essai BMW X3 xDrive30e
par Pierrick Rakotoniaina

Essai BMW X3 xDrive30e

Le BMW X3 a droit à sa déclinaison hybride rechargeable, baptisée xDrive30e. Nous avons pris le volant de ce PHEV originaire de Munich et assemblé aux Etats-Unis, en région parisienne.

Zapping Le Blogauto Essai du Renault Espace - 200 chevaux

Un X3 esthétiquement comme les autres

Comme souvent, ce BMW X3 ne se distingue pas esthétiquement du reste de la gamme. Mais pour ne pas tromper les meilleurs observateurs, on ne peut pas cocher l’option « omission des sigles ». Encore faut-il savoir ce que le petit « e » signifie. Jantes, calandre, appendices aérodynamiques, il n’y a strictement rien de différent par rapport à un X3 100% thermique.

Ce ne sera pas le cas du iX3 électrique, qui lui a droit à un physique spécifique, pour optimiser son autonomie. En outre le pack M Sport brouille définitivement les pistes pour le quidam qui serait surpris de le voir démarrer en silence au feu vert. Sur notre PHEV, la trappe de recharge située sur l’aile avant-gauche est un autre indice.

Moins de coffre

À bord il s’agit également d’un X3 comme les autres. Il y a bien sur quelques petites spécificités au niveau de l’instrumentation et des commandes. Pour le reste, on se trouve à l’intérieur d’un des SUV premiums les mieux finis de son segment. Il ne manque strictement rien en termes d’équipements, avec les toutes dernières technologies pour agrémenter le quotidien.

Toutefois, à cause de l’emplacement de la batterie, on perd notamment 100 litres en termes de capacité de coffre. Pas de regret concernant la banquette non coulissante, c’est déjà le cas sur les autres X3. Cela se ressentira au moment de charger toutes les affaires de la famille au moment des départs en vacances. Néanmoins, on se sent très bien dans ce confortable habitacle.

Une autonomie convaincante

Sous le capot du X3 xDrive30e on trouve un 4 cylindres suralimenté de 184 chevaux. À ses cotés un moteur électrique de 109 chevaux. Ce dernier (accolé à la boite de vitesses) propulse seul la voiture dans les phases où le thermique est en veille, jusqu’à une allure autoroutière. Une batterie de 12,4 kWh l’alimente. On peut en forcer la marche via le mode Max eDrive.

Notre début de parcours d’environ 60 kilomètres mixait agglomération pour un tiers, puis routes de campagne de la vallée de Chevreuse comptant nombre de cotes. Nous sommes arrivés au bout de la recharge à la 42ème borne, soit un chiffre plutôt favorable et conforme à l’homologation. On peut ainsi largement imaginer faire ses parcours quotidiens domicile-travail sans consommer une seule goutte de carburant.

Un GPS bien utile!

Pour le retour, nous avons d’abord utilisé le programme automatique qui gère tout seul l'exploitation des deux moteurs. N’hésitez pas à utiliser le GPS, qui aide la voiture à optimiser les phases entre les deux blocs. Enfin, si besoin, on peut choisir le pourcentage de batterie que l’on désire maintenir, et la voiture s'occupe de tout.

Le moteur électrique a suffisamment de puissance pour tous les jours. Ainsi cela ne fruste pas vraiment au quotidien et le poids conséquent n’a pas d’incidence dans la plupart des situations. Sauf si vous adoptez une conduite sportive en ville. En anticipant au maximum, la conduite gagne même en « zenitude ». Consommation finale après 95 km: 5,5l !

Pas de bonus possible...

Le X3 xDrive30e ne peut pas disposer de la suspension pilotée. L’économie de ce dispositif aide à limiter l’embonpoint. Pour autant, quand on hausse le rythme sur ces routes que nous connaissons bien, les 120 kg de la batterie notamment se font ressentir. Il freine bien, se montre stable et plutôt bien équilibré. Toutefois les pneus crient leur difficulté quand ton titille ses limites. Sur autoroute, consommation mis à part, on ne note pas vraiment de différence.

Côté recharge, il faut compter 6 heures sur une prise classique, comme le font la plupart des utilisateurs de PHEV et électriques selon une récente étude. Un câble de type 2 est fourni pour utiliser les bornes publiques ou les wallbox pour récupérer 100% en 3h40. Ce X3 hybride se montre plutôt convaincant, du moment qu’on l’utilise comme il faut pour profiter de son autonomie électrique. Il faut compter au moins 59 599,99 € pour se l’offrir, dont on ne peut pas déduire de bonus selon la réglementation actuelle, puisqu’il dépasse les 50 000 €.

+ON AIME

  •  autonomie électrique
  • douceur de fonctionnement
  • polyvalence

-ON AIME MOINS

  •  poids
  • coffre réduit
  • un peu cher

BMW X3 xDrive30e
Prix (à partir de)59 599,99 €
Prix du modèle essayé71 249,99 €
Bonus / Malus0 €
Moteur
Type et implantation4 cylindres en ligne - Injection directe turbo essence + élec.
Cylindrée (cm3) 1 998
Puissance (ch/kW)292 / 214
Couple (Nm) 420
Transmission
Roues motrices intégrale
Boîte de vitessesautomatique
Châssis
Freins à disques
Jantes et pneus 245/45 R20
Performances
Vitesse maximale (km/h) 210
0 à 100 km/h (s) 6,1
Consommation
Cycle mixte (l/100 km) 1,9 à 2,6
CO2 (g/km) 44 à 59
Dimensions
Longueur (m) 4,71
Largeur (m)1,89
Hauteur (m) 1,68
Empattement (m)2,86
Volume de coffre (l) 450
Poids (kg) 2 065

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

Le BMW X3 a droit à sa déclinaison hybride rechargeable, baptisée xDrive30e. Nous avons pris le volant de ce PHEV originaire de Munich et assemblé aux Etats-Unis, en région parisienne.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.