par Pierre-Laurent Ribault

WEC 2014 : Porsche nomme son prototype et complète son effectif

On a vu le prototype Porsche LM P1 sous toutes les coutures depuis l'été, on sait depuis quelques jours qu'il embarque un quatre cylindres et un système hybride sophistiqué, mais il manquait encore quelques pièces au puzzle. A l'occasion de sa soirée de fin d'année traditionnelle, la Nuit des Champions, Porsche en a dévoilé deux importantes : le nom de la voiture et les deux derniers pilotes de l'effectif des six qui s'attaqueront au WEC et aux 24 heures du Mans la saison prochaine.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

On a vu le prototype Porsche LM P1 sous toutes les coutures depuis l'été, on sait depuis quelques jours qu'il embarque un quatre cylindres et un système hybride sophistiqué, mais il manquait encore quelques pièces au puzzle. A l'occasion de sa soirée de fin d'année traditionnelle, la Nuit des Champions, Porsche en a dévoilé deux importantes : le nom de la voiture et les deux derniers pilotes de l'effectif des six qui s'attaqueront au WEC et aux 24 heures du Mans la saison prochaine.

La voiture est dénommée 919 hybrid, un nom qui renvoie à la lignée de la 917 et fait la jonction avec la nouvelle reine de la gamme, la 918. Ce lien au passé s'inscrit dans l'approche cultivée par Porsche ces dernières années, notamment avec l'exercice répété plusieurs fois d'habiller la 918 spyder dans des livrées faisant directement références à celles, devenues légendaires, des 917. Les deux pilotes à compléter l'effectif de l'équipe P1 sont Marc Lieb et Brendon Hartley.

Marc Lieb, 33 ans, est un pur produit de la filière Porsche qui a piloté des 911 un peu partout en tant que pilote officiel, terminant quatrième du championnat pilotes GT WEC cette année avec la victoire aux 24 heures en catégorie GTE Pro dans la 911 RSR du team Manthey. Brendon Hartley est à 24 ans la plus jeune recrue des pilotes LMP1. Le Néo-Zélandais est un ancien de la filière Red Bull, contemporain de Daniel Ricciardo. Mais contrairement à ce dernier, il a plafonné en monoplace et a été remercié sans autre forme de procès par Red Bull en 2010. Ses tentatives par la suite en FR 3.5 et en GP2 n'ont pas été concluantes et Hartley s'est orienté avec plus de bonheur vers le sport-prototype chez Murphy Prototypes. Il s'est particulièrement mis en évidence cette saison en ELMS où il s'est régulièrement montré parmi les pilotes les plus rapides. En parallèle, il a fait pas mal de simulateur pour le compte de AMG Mercedes F1. Cette prédilection pour l'endurance et ce bon feeling mécanique ont attiré suffisamment l'attention de Porsche pour lui ouvrir le baquet de la 919. Rappelons que les quatre autres pilotes déjà désignés sont Romain Dumas, Timo Bernhard, Neel Jani et Mark Webber.

Un autre pilote fait son entrée dans la famille des pilotes d'usine Porsche en 2014 : Frédéric Makowiecki. Le pilote français, déjà auréolé d'une excellente réputation à l'orée de 2013, a fait la démonstration cette saison qu'il faisait définitivement partie des très bons. Ultra-rapide chez Aston Martin en WEC, dans le coup au point de disputer le titre dès sa première saison en Super GT chez Honda et faisant partie des pilotes dont le feedback est particulièrement apprécié chez Michelin, Mako a exactement le type de profil que Porsche apprécie d'autant qu'il connaît très bien la 911. Rappelons qu'il a remporté la Carrera Cup France en 2010. Il se consacrera exclusivement au WEC et sera au volant d'une 911 RSR en 2014. Porsche profite d'ailleurs de ce communiqué pour indiquer avoir pris une part majoritaire dans l'entreprise d'Olaf Manthey, le Manthey Racing, qui continuera à jouer le rôle d'écurie officielle en WEC pour le compte du constructeur de Stuttgart.

Source : Porsche

Crédit images : Porsche (1,2), le blog auto (3)

Pour résumer

On a vu le prototype Porsche LM P1 sous toutes les coutures depuis l'été, on sait depuis quelques jours qu'il embarque un quatre cylindres et un système hybride sophistiqué, mais il manquait encore quelques pièces au puzzle. A l'occasion de sa soirée de fin d'année traditionnelle, la Nuit des Champions, Porsche en a dévoilé deux importantes : le nom de la voiture et les deux derniers pilotes de l'effectif des six qui s'attaqueront au WEC et aux 24 heures du Mans la saison prochaine.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.