par Elisabeth Studer

Volkswagen/PHEV:commandes/ livraisons gelées en Allemagne

Volkswagen va cesser de prendre des commandes pour plusieurs de ces modèles plug-in hybrides à compter de mercredi, indique un communiqué du constructeur. Lequel précise que l’invasion de l’Ukraine par la Russie déstabilise sa chaîne d’approvisionnements, alors même que les perturbations sur les puces électroniques tendaient à s’estomper.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Commandes et livraisons de plusieurs modèles hybrides rechargeables de Volkswagen gelées en Allemagne

Les commandes de versions hybrides rechargeables des modèles Golf, Tiguan, Passat, Arteon et Touareg seront interrompues en Allemagne jusqu'à nouvel ordre a annoncé mardi la société. Ajoutant que livraison des commandes déjà passées pourrait ne pas avoir lieu cette année.

La forte demande et la pénurie de puces impacte le carnet de commandes

"Nos hybrides rechargeables sont très recherchés, ce qui entraîne un carnet de commandes important sur lequel nous travaillons", a déclaré un porte-parole.

"En raison de cette demande et des limitations de l'offre de semi-conducteurs, nous ne pouvons plus prendre de commandes de modèles de véhicules électriques hybrides rechargeables en Allemagne", a-t-il ajouté, précisant que le conflit entre la Russie et l’Ukraine avait également joué un rôle.

Un environnement réglementaire sur les PHEV incertain

Mais ne nous leurrons pas, ce qui a pu avant tout peser dans la balance, c’est l’environnement réglementaire incertain envers les hybrides rechargeables. Volkswagen indiquant lui-même que cela avait également influencé la décision.

Précisons que, d’ici la fin du mois de mars, l'Allemagne doit  débattre du maintien de subventions, pour le moins élevées, pour ce type de motorisation, destinées à encourager l'adoption des voitures électrifiées.

Les ventes de PHEV Volkswagen en hausse de 61 % en 2021

Les ventes de Volkswagen d'hybrides rechargeables, considérées par certains comme une technologie de transition vers des voitures entièrement électriques, ont augmenté de 61 % l'an dernier pour atteindre 309 500 véhicules, contre 452 900 véhicules électriques.

Les hybrides rechargeables montrés du doigt

Reste que les références écologiques des hybrides rechargeables (PHEV) font l'objet d'un examen de plus en plus minutieux de la part des groupes environnementaux et des régulateurs qui soulignent des études montrant que de telles motorisations polluent davantage qu'on ne le pensait et ne devraient pas être traitées de la même manière que les véhicules électriques dans le cadre de la conception d'une politique visant à encourager l'électrification.

Une pénurie de semi-conducteurs persistante

Volkswagen a déclaré en février que ses carnets de commandes étaient pleins, mais que les pénuries persistantes d'approvisionnement en puces signifiaient qu'il lui faudrait réduire certains quarts de nuit dans son usine principale de Wolfsburg.

Pourtant, le directeur général Herbert Diess a déclaré qu'il voyait les problèmes d'approvisionnement en semi-conducteurs s'atténuer et espérait augmenter la production d'ici le second semestre.

Mais l'invasion de l'Ukraine par la Russie a introduit une nouvelle donnée dans les activités des constructeurs automobiles européens, lesquels s'appuient sur des matières premières russes et des faisceaux de câbles ukrainiens pour produire leurs véhicules.

Volkswagen a déjà annoncé des arrêts temporaires de production dans plusieurs usines en Allemagne et en Pologne et une suspension indéfinie de la production en Russie en raison de la crise.

Notre avis, par leblogauto.com

Comme le dit lui-même Volkswagen, le contexte réglementaire incertain autour des hybrides rechargeables a largement pesé sur la décision. Le constructeur étant visiblement tenté de temporiser ses activités dans le domaine. Reste tout de même que des commandes sont en cours … et ne seront malheureusement pas honorées avant 2023 … à moins qu’elles soient « transformées » en d’autres types de motorisation, moyennant l’accord du client ?

Affaire à suivre.

Sources : Reuters, Volkswagen

Pour résumer

Volkswagen va cesser de prendre des commandes pour plusieurs de ces modèles plug-in hybrides à compter de mercredi, indique un communiqué du constructeur. Lequel précise que l’invasion de l’Ukraine par la Russie déstabilise sa chaîne d’approvisionnements, alors même que les perturbations sur les puces électroniques tendaient à s’estomper.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.