Accueil Editorial Le scandale des hybrides rechargeables PHEV

Le scandale des hybrides rechargeables PHEV

0
254
PARTAGER

Depuis le nouveau « coup de pouce » de l’Etat Français aux hybrides rechargeables, les PHEV, ce genre de véhicule bénéficie désormais de trop de niches fiscales et de complaisance.

Un véhicule hybride rechargeable ou PHEV pour « plug-in hybrid electric vehicle » c’est quoi ? C’est un véhicule avec un moteur thermique, essence ou diesel, aidé pour mouvoir le véhicule par un moteur électrique. Ce moteur électrique est alimenté par une batterie, généralement lithium-ion. Et dans un PHEV, contrairement à un « mild hybride » MHEV, ou hybride léger, on peut recharger cette batterie.

Jusque ici, rien de scandaleux. Les PHEV ont une batterie, d’une capacité entre 15 et 20 kWh, qui permet de parcourir de 40 à 60 km en 100% électrique, en ville. En soit là non plus, rien de scandaleux, à première vue.

Des émissions officielles à 20 ou 30 g/km

Là où le scandale fiscal commence, c’est avec la procédure d’essai mondiale harmonisée pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers (aka WLTP). En effet, le parcours, qui se veut plus représentatif d’une conduite réelle, a un énorme « trou » dans lequel les constructeurs de PHEV s’engouffrent. Avec la batterie et les kilomètres en 100% électrique, ces véhicules affichent fièrement, et le plus légalement du monde hélas, des émissions de 20 à 30 grammes de CO2/km !

C’est évidemment totalement erroné puisque ce n’est valable que sur les premières dizaines de kilomètres parcourus, à condition d’avoir chargé la batterie avant de partir. Une fois la batterie déchargée, un PHEV se comporte comme un véhicule thermique, comme un très lourd véhicule thermique. En effet, les 15 kWh de batterie ajoutent de 120 à 150 kg de batterie, sans compter le moteur électrique et la gestion électronique. C’est comme avoir en permanence 200 kg de bagages dans le véhicule. Le véhicule consomme en fait bien plus que son homologue thermique, mais l’administration fait comme s’il était très vertueux.

Des émissions masquées

En outre, on pourra ajouter que la batterie li-ion ajoute une pollution à la production de la voiture par rapport à une « simple thermique ». Et que les constructeurs mettent de « gros » moteurs thermiques pour accompagner ces PHEV. Ils n’ont rien de vertueux.

A 250 ou 300 Wh/km, un PHEV a une consommation électrique énorme par rapport à un véhicule électrique classique. L’Europe produit une électricité qui génère en moyenne 350 g de CO2eq/kWh. Les 15 kWh de batterie vont donc représenter 5,25 kg de CO2 et ils s’évanouissent environ en 50 km soit 105 g de CO2/km qui disparaissent de l’équation. Magie !

Désormais, l’administration généreuse ajoute également 2000 euros de « bonus écologique » pour l’achat d’un PHEV. A l’absence, inepte, de malus pour surconsommation on ajoute donc un coup de pouce de 2000 €. Ces véhicules sont plus chers que leurs homologues thermiques et ces aides vont surtout cibler des foyers fiscaux fortunés qui peuvent se payer un véhicule neuf à 50 000 €. Ce cadeau fiscal va directement dans la poche des constructeurs automobiles.

Quel véhicule PHEV peut bénéficier du bonus de 2000 € ?

Le véhicule doit remplir les conditions suivantes :

  • Être un véhicule neuf
  • Être acheté ou loué pour une durée d’au moins 2 ans
  • Taux de CO2 compris entre 21 et 50 g/km
  • Être immatriculé en France dans une série définitive
  • Prix ⩽50 000 €
  • Autonomie supérieure à 50 km
  • Ne pas être vendu dans les 6 mois suivant son achat, ni avant d’avoir parcouru au moins 6 000 km

Intéressants pour les entreprises

Mais, il n’y a pas que ce « bonus » et le WLTP « faussé » pour les PHEV. Il y a également des incitations fiscales pour les entreprises. En effet, les véhicules hybrides électrique-essence qui émettent officiellement moins de 60 g de CO2/km sont totalement exonérés de Taxe sur les Véhicules de Société (TVS).

Côté TVA, les PHEV qui dépassent les 40 km WLTP en électrique peuvent prétendre à une récupération à 100% de la TVA sur l’électricité ! Pour l’essence, la récupération est de 60% comme pour n’importe quel véhicule thermique. Les entreprises elles aussi se ruent sur les PHEV pour leurs voitures. Ce n’est pas pour rien que les constructeurs s’engouffrent dans ce segment. Il sera générateur pour eux de grosses marges dans les prochaines années.

Le paradoxe écologique ultime ? Ces PHEV sont surtout installés sur des SUV, carrosserie que l’on fustige pour leur côté lourds, pas aérodynamiques, polluants. Mais avec la magie d’une motorisation PHEV, des véhicules comme le Porsche Cayenne Turbo S E-Hybrid Coupé de 680 chevaux est homologué à 122-111 g de CO2/km et échappe au malus. Pour comparaison, un Cayenne Turbo c’est plus de 300 g/km ! Le Cayenne Turbo S E-Hybrid Coupé c’est 2,5 tonnes à vide…

A près de 180 000 €, il n’est pas éligible au bonus de 2000 euros. Ouf !

Le PHEV est-il le nouveau Diesel ?

L’administration Française a longtemps – et encore maintenant – privilégié le gazole. Il ne faudrait pas refaire les mêmes erreurs stratégiques et surtout écologique pour se réveiller dans 5, 10, 15 ans avec un nouveau scandale sanitaire d’une motorisation avantagée.

Surtout que des études montrent que les possesseurs de PHEV ne les rechargent pas forcément (voire pratiquement jamais). Or un PHEV déchargé est un thermique très lourd. Cela consomme et fait exploser les émissions polluantes, tant à l’échappement que la pollution aux particules d’abrasion et de frein.

Mais, les PHEV sont aussi très intéressants pour les constructeurs pour faire baisser leur moyenne d’émission de CO2 de leur gamme et ainsi éviter les sanctions prévues par l’Europe. La loi CAFE (Corporate Average Fuel Economy) prévoit que tous les constructeurs passent en moyenne sous les 95 g/km dès 2021 (cela prend en compte les ventes de véhicules particuliers 2020). Avec un véhicule affichant 30 g/km la moyenne va drastiquement, mais artificiellement, baisser. Un scandale de plus.

 

Poster un Commentaire

254 Commentaires sur "Le scandale des hybrides rechargeables PHEV"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Si vous voulez (vraiment) que les PHEV se rechargent régulièrement en électricité… il « suffit » de taxer plus lourdement les carburants fossiles.
Et comme par « magie » les PHEV seront très régulièrement rechargées en électricité.
…mais il y a les GJ ! 😉

Klogul
Invité

On a deja un carburant fortement taxe pas besoin d en rajouter pour des delires ecolos…

SGL
Invité

Qui parle d’écologie ? @Klogul 😯
Il faut savoir, après, ce que l’on veut !

beniot9888
Invité

Ce qu’on veut, c’est pouvoir dire du mal des autres pour justifier qu’on ne fasse aucun effort à titre personnel.

Klogul
Invité

moi je veux pas d escrologie punitive… il y ren a marre on est le pays avec la plus forte depense publique pour un resultat minable donc l argent coule deja a flot a eux d optimiser

DiZeL
Invité

@Klogul : on est aussi en démocratie. Tu es libre de voter et de faire campagne pour un candidat dont les vues correspondent mieux aux tiennes, voir de te présenter pour voir si tu es capables de faire mieux. Et si ça ne marche pas, nos frontières sont en train de rouvrir.

Klogul
Invité

desole mais cette argumentaire ne tiens deja aucun politique ne tiens sa parole et deuxiement lors de la presidentiel le president est elu par la majorite de personne votant pour un candidat…
Et clairement rien n empeche d avoir du bon sens et d exiger une examplarite sur les depenses au vu des 54% de prelevements… mais bon tu sors la reponse facile tu peux toujours partir…

DiZeL
Invité

@Klogul : « je ne veux pas », « il y en a marre », « c’est à eux de »… c’est plutôt ça la réponse facile ?

SGL
Invité
@Klogul, même si j’étais Anti « écolos » je dirais toujours, il y en a marre de notre dépendance énergétique aux dictatures et monarchies pétrolières. Il y en a marre de la facture pétrolière qui parfois est la première facture nationale… Jusqu’à 70 milliards €. Après, si l’on est un peu sensible du côté environnement et de ses conséquences. Il y en a marre des problèmes de santé liés à la pollution. Dixit wiki : la pollution coûte chaque année un peu plus de 100 milliards d’euros à la France, soit 30 % de plus que le déficit de L’État.… Lire la suite >>
C Ghosn
Invité

Le tabac coute 120milliards € par an à la société, on ferme tout les debits de tabacs ?

SGL
Invité

Euh… Oui, si tu imposes ta pollution aux autres !
Bonne idée @ C Ghosn

SGL
Invité

Aux 7 (qui, si cela se trouve n’est qu’un !)… Vive les dictatures, vive la soumission aux producteurs de pétrole, la France sera bientôt une colonie économique totalement dépendante des lobbies étrangers.

Klogul
Invité

ah bon et avec vos eoliens ou pannezux solaire ca sera mieux?

l uranium c est pareil bref arreter de rever il n y aucune solution a part de l ethanol de 3eme generation

SGL
Invité

Tout est mieux dans la mesure que cela réduit notre dépendance au pétrole.
Les EnR de nouvelle génération sont maintenant très rentable et productive !
Les milieux, qui s’en battent les C….lles de l’écologie l’ont bien compris….

SGL
Invité

Mais l’éthanol de 3ème génération comme L’huile de jatropha comme carburant sont une bonne chose.

retrouvé le retour
Invité

Et le gazogen !! Chinois

SGL
Invité
Remy
Invité

Et bien entendu les voitures hybrides vont tout régler 😁😁 le paysan va labourer son champ avec sa Toyota hybride pendant que les routiers troquerons leurs camions pour des tesla flambantes neuves… L électrique est ineptie sur le plan écologique tant qu on aura pas fait un pas de géant dans le stockage de l énergie. Les Allemands eux qui ne sont quand même pas en reste en matière d écologie commencent à miser sur l hydrogène devant la complexité de l équation du tout électrique.

SGL
Invité

Euh @Remy, les autos à PAC hydrogène sont des VE à la base.

Nighthawk
Invité
Sauf que pour produire de l’hydrogène il faut une quantité d’énergie électrique énorme. Donc est-ce réellement miraculeux ? Et les Allemands sont certes bons en écologie, mais il n’empêche qu’ils ont toujours besoin de leurs vieilles centrales au charbon pour passer l’hiver, malgré les champs d’éoliennes qui peuplent le pays ! Ou alors ils achètent notre énergie nucléaire (ou comment lustrer son bilan énergétique en prenant chez les autres). Dans tous les cas il faut bien se dire qu’aucune solution n’est 100% écologique. A ce jour on ne peut que choisir la moins pire. Le thermique semble condamné à terme… Lire la suite >>
Gg93
Invité

De nouvelle batteries sans terres rares commence à sortir avec de grande autonomie et des durée de vie décuplé. Ce n’est pas encore la solution pour les extra urbain mais cela peu arrivé vite (plusoeur année quand même). Il n’est jamais facile de changé une économie axé sur une seule énergie.

SGL
Invité

Sauf que pour produire de l’hydrogène cela peut se faire UNIQUEMENT avec des EnR (Made in Europe) aussi.
Évidemment @Nighthawk F-117 😉
SI c’est pour faire comme les boomers de l’hydrogène comme aujourd’hui à 96 % avec du pétrole des dictatures pétrolières… Je ne vois pas trop l’intérêt de faire de l’hydrogène… Brulons du fioul directement pour faire de l’électricité dans ce cas.

Philippe
Invité

Le problème est le stockage de l’électricité qui doit être utilisée « en direct ». Les éoliennes produisent en appoint et sont sous exploitées. Il serait possible d’utiliser les énergies électriques éolienne, hydraulique, solaire pour fabriquer de l’hydrogène qui elle pourrait être stockée…

wizz
Membre

non Philippe
Les éoliennes ne sont pas sous exploitées.
Les éoliennes et solaires ont la priorité sur le marché électrique. C’est à dire quand le soleil brille, quand le vent souffle fortement, alors on demande aux autres (les centrales classiques) de diminuer voire arrêter leur production

Sosteb
Invité

Pour faire un pas de géant, il faut d’abord piétiner un peu ! Le progrès en matière de batterie son déjà spectaculaire depuis 5 ou 6 ans.. Rien ne sera jamais abouti, il restera toujours quelque chose à améliorer, ce qui donnera sans fin du grain à moudre aux réfractaires de tout poil !

SGL
Invité

Oui @Sosteb, PAC Hydrogène et PHEV et VE sont complémentaires, ils évoluent tous !
Que les meilleurs des technologies gagnent !
Pour le moment, elles sont complémentaires.

JCB
Invité

il n’y a pas de terre rares. dans les batterie, elles sont composées de 6% et10% de combat, 5% manganèse, 6% nickel, 2% litihim, ne pas confondre avec thulium et le luretium, qui font partie de terre rares il faut s’ informer avant de dire de fausses information

Olgo
Invité
Discours completelent hors d’âge aujourd’hui. Triste de lire de telles inepties encore maintenant. Pour rappel le bilan écologique global du véhicule électrique est amorti par rapport à une thermique euro 6 en seulement 30000km. En France encore moins puisque l’éltricité est decarbonnee.. Et admirer l’Allemagne qui produise une électricité à base de charbon hyper polluant, c’est exactement le discours que lesobbyistes pétroliers essayaient de nous inculquer pendant des années. L’article lui même est de mauvaise foi en comparant l’émission d’un véhicule électrique en Europe alors qu’il s’agit d’aides en France et de décisions françaises, pays où l’électricité est la plus… Lire la suite >>
SGL
Invité

Essayez de donner des contre-arguments à ce que dit @Olgo ,plutôt que de mettre des dislikes anonymes. 😉

Klogul
Invité

c est faux 10000 euros d ecart ne se compenseront pas en 30000km il faut au moins 80000km soit la fin de vie du vehicule…

SGL
Invité
SGL
Invité

« 80000km soit la fin de vie du vehicule » 😯
Ils font des autos Kleenex !?

BARRAL GUY
Invité

il n’y a pas 10000€ d’écart. On trouve le Mistubishi outlander à 28000€

Hervé
Invité
A l’heure actuelle l’hybride rechargeable est très intéressant pour ceux, comme moi qui font 70% de parcours en ville et donc ne pollue pas en ville D’autre part si on se contente d’un modèle peut puissant on consomme moins qu’une voiture essence sur route, car on récupère toute l’énergie à chaque ralentissement Je consomme moins de 5 litres sur route et maxi 6.5l sur autoroute à 130 et en ville 0 litre Tout ça sur 15000km la moyenne générale s’affiche a 3.5l certe la voiture n’est pas sportive, mais est ce nécessaire pour rouler à 80 sur route et 30… Lire la suite >>
retrouvé le retour
Invité

Oui c’est la seule application possible pour transférer la pollution à l’extérieur des zones urbaines. Vers des zones où vivent les sauvages !!

Christophe
Invité

@Hervé
« comme moi qui font 70% de parcours en ville et donc ne pollue pas en ville », ce qui est FAUX.
Sur les thermiques récents 85 % des particules émises par un véhicule ne proviennent pas de la combustion. On les retrouve bien sur les VE et les PHEV avec en plus la problématique que les véhicules étant plus lourds leur production est augmentée.

BARRAL GUY
Invité

et j’ai un 4×4 de 1t9 qui a fait, l’autre jour, une 5.5l d’essence/100km entre le 69 et le 43, plus 2 charges à 0.75€ à domicile

retrouvé le retour
Invité

Ya ya

Lusenge
Invité

En abandonnant le nucléaire ils ont réouvert les centrales à charbon…
Et lâ c pas beau, il n y a pas de solution… Sauf peut être l hydrogène

wizz
Membre

l’hydrogène obtenu par l’électrolyse avec l’électricité des éoliennes et panneaux solaires, soit

et s’il n’y a pas assez de vent pendant plusieurs jours, et pas assez de soleil non plus, alors le stock d’hydrogène finira par s’épuiser. Dès lors, il faudra rallumer les centrales à charbon pour fabriquer l’hydrogène, avec encore la moitié de l’énergie perdue à cause du rendement du processus

youpi…
surement de l’hydrogène….
yapluka…

SGL
Invité

Pour cela qui n’a pas de limite à mettre en œuvre plus d’EnR… Si la production de l’hydrogène est derrière pour stocker l’énergie.

wizz
Membre

la limite est le cout

il faudra 4 fois plus d’installation ENR pour produire 4x plus ‘électricité si on doit passer par la filière d’hydrogène, à cause de DEUX pertes de rendement (et une grosse perte en plus)

Crésus peut se permettre
un pays croulant sous des excédents commerciaux peut se permettre
mais pour la plupart, c’est un grand luxe pas faisable

Klogul
Invité

Quelle pollution? les particules dommage avec votre ve et phev ca ne changera rien… et les voitures ne sont pas non plus le seul contributeur bref arrete de tout melanger pour justifier des taxes.

Joubert
Invité

D’accord globalement, sauf que le véhicule hybride rechargeable utilisé Principalement en région parisienne Par un particulier qui utilise la recharge Va réduire la pollution de l’air.

mol
Invité

je suis à 2,4L de moyenne aux 100km avec un Outlander PHEV sur 12000km. 2,4*27= 64g/CO2 aux 100km donc. La recharge c’est quand même difficile de trouver des bornes quand on sort de Paris.

RICHARD
Invité

Bonjour
Le outlander est vraiment merveilleux, je possède une prius plugin pour ma part.
Dans le Calvados vous avez énormément de bornes de recharges installées par le SDE14 regardez sur la côte entre Cabourg et Trouville.
Vous pouvez y passer vos vacances en roulant uniquement en electrique avec les 50km e autonomie du outlander
Salutations

retrouvé le retour
Invité

Comme l’étymologie de son pseudo de « Richard » l’indique cherche des pingouins pour se bronzer au soleil du Calvados avec sa Prius !! Publicité gratuite ?? Un petit bénef tout de même pratiquement pas de cancers de la peau sous ce soleil très tamisé !!

retrouvé le retour
Invité

Interdiction de sortir du périph justement !! Sorties uniquement en vélo et encore juste pour chercher de la nourriture !!

BARRAL GUY
Invité

travaillant en période de confinement, j’ai effectué 1400 km sans une goutte d’essence. C’est parfait quand on roule modestement chaque jour

Bob
Invité
Non SGL, il n’y a pas que les GJ, il ya aussi les Français, les pauvres qui ne peuvent pas se payer des PHEV ou véhicules électriques. Taxer lourdement l’essence et le diesel pour punir les propriétaires des PHEV ne sera qu’une mesure injuste de plus pour les plus pauvres, vu que les riches et sociétés qui peuvent se payer ces PHEV ont les moyens, eux, de faire face à une énième augmentation des prix à la pompe. Par ailleurs, lorsque vous pointez du doigt les GJ, vous oubliez que grâce à eux, votre président est redescendu sur terre, et… Lire la suite >>
SGL
Invité

D’accord @Bob, pardon de systématiser le GJ, mais dans le tas il y a beaucoup de profiteurs du système français.
Mais juste une question… à qui profite la consommation du pétrole ?
Les EnR et le nucléaire profitent à l’emploi français et Européen.
Les deux cumulées… moins pétrole et plus d’EnR, nous rendra plus riche avec des emplois à la clé, une meilleure santé, un meilleur environnement, etc.
Peut-on être contre cela ?
Quand c’est possible, prenons systématiquement les alternatives possibles au pétrole qui nous affaiblisse.
Cela va bien au-delà qu’a des considérations purement écologiques.

wizz
Membre
non SGL Les ENR, ça profite surtout à l’emploi des Chinois J’ai un magasin. J’importe des fruits et légumes espagnols pour garnir les rayons de mon magasin. Est ce que ça profite aux emplois français???? Pourtant, ça me permet d’embaucher 3 caissières françaises… C’est pareil pour les ENR qu’on importe de Chine. Tu embauches des Français pour installer ces PV, tout comme j’ai embauché mes 3 caissières Voilà. La France est en surproduction électrique. Toute importation de ENR chinois se traduira par une réduction de la production nucléaire, donc au détriment des emplois français https://www.latribune.fr/entreprises-finance/la-tribune-de-l-energie-avec-enedis/2019-2023-plus-de-38-milliards-d-euros-pour-financer-les-energies-renouvelables-800067.html j’aurai préféré voir ces 38… Lire la suite >>
Klogul
Invité

sgl ils s enfichent des autres… il est a nous vider notre porte monnaie mais il roulent en diesel

SGL
Invité

Ah ouais @Klogul !?
Parce que l’argent est plus important que la santé ?
… Là, il faut m’expliquer !
Je roule en diesel… pour ainsi dire, JAMAIS en ville !
Et je pense, droit dans mes chaussures, que cela est le meilleur compromis entre finance efficience énergétique et environnement.
Mais c’est certain, pour autant que je ne suis pas une référence… l’on peut faire beaucoup mieux que moi, mais déjà arrêtons de prendre un diesel pour faire moins de 20 km…

amiral_sub
Invité

SGL surtout financier… Parce qu’énergétiquement parlant tout moteur à combustion est minable

Vegeta
Invité

Il faudrait également se poser la question si la TICPE (ex-TIPP) ne devrait pas être due pour l’électricité à usage des véhicules !

Riri
Invité

Sachant que plus du tiers de la facture d’électricité est déjà composé de taxes… Ce pays va s’étouffer sous le poids de sa taxation punitive

Baldodo
Invité

L’électricité est déjà plus chère que le diesel ou l’essence. 1L de gazole c’est 9,5kWh d’énergie à 1,22 euro le litre. Ça fait moins de 13 centimes du kWh de gazole contre 15 pour l’électricité à la prise hors abonnement.
Ce qui sauve l’électricité c’est un rendement très supérieur qui n’est pas dilapidé à 65 % en chaleur contrairement au gazole

BARRAL GUY
Invité

je ne recharge qu’à domicile, et en tarif de nuit à 98%, une charge coûte moins de 0.75€ pour 50 km sans essence

Beauzob
Invité

Discount de quelqu’un qui habite en ville et ne possède pas de voiture.

Vlad
Invité
SGL, On voit que vous n’avez pas le permis .. Qui se permettent d’acheter un hybride neuf, il as de l’argent pour tous les prix des carburants. Sauf que la recette des carburants c’est les pauvres qui font et la plupart de cas inconsciemment. Pourquoi personne ne parle de la vraie probable automobile, pollution.. mais on va chercher a taxer les fabricants et les voitures neuves..? Marche sur la tête ! Quand vous achetez une neuve écologique, même thermique, ou il va vôtre REPRISE de l’ancien..? .. Pas en Afrique car elle est destinée pour la casse. Elle retourne bien… Lire la suite >>
SGL
Invité

Vais-je battre un record au nombre de votes ? 🙂

labradaauto
Invité
..Les mots encore ! On peut tout dire et son contraire dans une explication justifiée. ça c’est l’adage des politiciens ( sont allés des années durant pour ce faire en cours ). l’hybride rechargeable : C’est comme une sorte d’engin poli pour rentrer en ville, au même titre que les autres engins tout électrique , qui eux, ne parfument pas les gourmets aux terrasses des restaurants des agglomérations. Là : je traduis l’honnêteté à « subventionner » par une législature écologique l’achat d’un engin dit vertueux. Donc oui les gros engins lourds rentrent dans la catégorie. Par contre , et comme j’ai… Lire la suite >>
wizz
Membre
labradaauto pour la fiscalité, il suffit de baser sur l’efficacité du moteur, sur son rendement énergétique. on a la courbe de puissance du moteur on y rajoute la courbe de consommation (réelle) associée puis on fait le ratio un petit moteur aura un bon rendement à faible puissance sollicitée, mais un rendement déplorable à forte charge, à régime élevé, puisqu’il se mettra à fonctionner en mode dégradé pour se protéger (avec notamment sur le retard d’allumage, voire une sur-injection de carburant pour refroidir) un gros moteur (atmo) aura un faible rendement à faible régime, mais un rendement optimal à forte… Lire la suite >>
SGL
Invité

La fiscalité doit être basée sur l’impact plus ou moins fort sur notre balance commerciale ainsi que sur l’impact de la santé des gens.

wizz
Membre

« La fiscalité doit être basée sur l’impact plus ou moins fort sur notre balance commerciale… »

bonne raison alors pour ne plus subventionner les panneaux solaires chinois pour commencer, puis de les taxer au max ensuite.

SGL
Invité

OK @Wizz, mais dans ce cas, on ferme les frontières européennes et on consomme Européen. (aller si possible français chez nous)

amiral_sub
Invité

c’est le but des droits de douane

Alan Each
Invité

Un PHEV dont la batterie n’est pas rechargée régulièrement devrait se mettre en mode dégradé automatiquement… D’ailleurs des problèmes apparaissent si ce n’est pas le cas. Et comme l’historique de recharge est tracé, le constructeur ne prend pas les problèmes en charge.
Pour ma part, si j’en achète un, c’est pour rouler électrique la plupart du temps (boulot, courses) en zone urbaine et péri- et pouvoir partir avec les 3 enfants en vacances et à l’improviste (qu’une loc ponctuelle ne permet pas) jusqu’à la mer ou chez les grands-parents sans posséder deux véhicules, deux parkings etc.

Glouton
Invité
99% des trajets sont plutôt courts donc le phev est tout à fait une solution si on veut n’avoir qu’un seul véhicule aussi bien pour le quotidien que pour les départs en vacances. Là où cet article est tendancieux c’est sur le CO2 par kWh produit. La France -merci les 70% de nucléaire- est à 50g environ alors que l’Allemagne est à 500! Baser ses calculs sur une moyenne européenne est trompeur. https://www.lemonde.fr/blog/huet/2019/05/06/electricite-et-co2-le-tableau-europeen/ Comment ce fait-il que l’Allemagne soit si mauvaise malgré un développement des énergies renouvelables ? Tout simplement parce que l’éolien et le solaire sont des énergies intermittentes.… Lire la suite >>
Foudry
Invité

Sauf à avoir une vision mondiale de la production de l’énergie, dans ce cas la notion « d’hiver » aurait moins d’impact pas où beaucoup moins.
Après cela reste et restera toujours une volonté économique (plus que politique).

Christophe
Invité

Mais on peut fabriquer de l’hydrogène l’été avec cette électricité, ou mieux, faire de la methanisation pour transformer des déchets verts en gaz utilisable par les bus de ville, et pourquoi pas les véhicules individuels

wizz
Membre
christophe il n’y a pas assez de déchet verts pour alimenter les bus, camions et voitures particulières dans le tonnage des déchets verts et ordures ménagères, il y a déjà beaucoup d’humidité. Sur la matière sèche, il y a des matières qui ne se fermentent pas (la poussière, verre, ferraille…). Ensuite, il faut voir la proportion de carbone. La France consomme environ 50 MTEP, millions de tonnes équivalent pétrole, pour le secteur transport. Ces 50MTEP contiennent environ 40 millions de tonnes de carbone. Rien ne se créer, rien ne se perd: si on veut méthaniser une quantité équivalente en consommation… Lire la suite >>
BARRAL GUY
Invité

vous avez présenté un joli tour de la question. Je suis d’accord

Destination142
Invité

Un PHEV non rechargé est forcément en mode dégradé, en moyenne un PHEV de 200 CV, ne fait plus que 130CV en mode essence, ce qui fait peu pour une voiture alourdie, et la rend presque désagréable à conduire

JES
Invité

Vous confondez les chevaux fiscaux (CV) et les chevaux vapeur (ch).

BARRAL GUY
Invité

même raisonnement que vous, et j’ai acheté un 4×4 car je roule sur neige, et j’ai besoin de volume. Durant le confinement, en travaillant, j’ai réalisé 1400 km sans une seule goutte d’essence, avec un Mitsubishi Outlander PHEV qui ne coûte pas plus cher qu’une Wolkswagen thermique de taille identique. Sur 130 km A/R, soit 250 km, elle a consommé 5.5l/100 km pour 1t9 . Il n’y a que sur de longs trajets que ça monte vraiment, mais toujours moins de 9.5l/100, et je préfère alors le train ou l’avion

nouh
Invité
Tout cela n’est pas nouveau, mais l’administration européenne le favorise et les gouvernements suivent comme des moutons. Mais pire ces contrôles procéduriés, soi-disant vertueux, le WLTP celui qui devait donner les vrais consommations, les vrais rejets est en faites un nouveau mensonge mondial…… Je n’ai jamais cru qu’en alourdissant nos voitures thermiques l’on pouvait les rendre vertueuse. L’hybride simple avec peu de batterie donc peu de poids rajouté, est le compromis le plus logique à condition d’alléger la voiture thermique qui le reçoit. Mais en faites, c’est tout le contraire, nos voitures au nom de la sécurité, non jamais été… Lire la suite >>
supercante
Invité
A législation scandaleuse, produits hypocrites. Évidemment que le PHEV est un scandale passé la fourchette de 30 à 50 km, en plus d’être une aberration technique. Mais la taxation des carburants à 160% et les malus CO2 sont également des scandales notoires. Logiquement l’escroquerie au CO2 devrait être prochainement contournée par l’essor de la production de carburants neutres en carbone. Quel plaisir ce sera d’avoir à nouveau de purs VT ne rejetant pas plus de CO2 qu’il n’en a été capté pour la fabrication de leur plein d’essence ! On peu même s’attendre à du bonus pour un bon gros… Lire la suite >>
wizz
Membre
supercante faire passer la limite de 30 à 50km pour les PHEV, il y a une vraie explication : le comportement de l’automobiliste Par exemple une voiture bi-carburant essence-GPL ou mieux encocre essence-GNV, c’est une bonne idée. Ce serait encore mieux si on a une filière méthanisation avec le traitement de nos déchets et autres résidus. Et pour inciter les gens d’en acheter, alors on y met une prime de 2000€, met en place une fiscalité moindre pour les entreprises. Chaque recharge de bio-GNV permettra à la France de réduire sa consommation d’essence, de réduire ses importations de pétrole, etc….… Lire la suite >>
wizz
Membre

-en revanche, si l’autonomie en mode GNV ou GPL est de 500km, vu le prix de ces carburants, alors ça vaut vraiment le coup de faire un détour une fois par semaine, ou deux fois par MOIS, et faire son plein de GNV ou de GPL

BONNI Jean -Pierre Bonni
Invité

Bonsoir , pas de panique ! Rien ne se crée , rien ne se perd , tout se transforme .

BARRAL GUY
Invité

je ne constate aucune aberration technique avec mon PHEV car il est choisi et adapté à mes pratiques, peu de kilomètres chaque jour, une charge à 0.75€ pour 2 à 3 jours de travail

wpDiscuz