Lancer le diaporama
Vanwall Vandervell S et S Plus
+6
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme
Mais crédible ?

Vanwall Vandervell S et S Plus : pourquoi pas

Attention, numéro d'équilibriste...Vanwall présente la Vandervell S et S Plus. Mais, ce n'est pas le Vanwall historique qui lui refabrique la Formule 1 VW5/11 de 1958 (celle qui a permis à Vanwall de décrocher le tout premier titre constructeur mondial de F1). C'est le Vanwall de Colin Kolles.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Pour continuer dans le brouillage des pistes, Vanwall a décidé de nommer ses voitures par le nom de Tony Vandervell. Vous suivez toujours ? Nous non. Mais on va faire comme si Vanwall et Vanwall avaient trouvé un terrain d'entente pour que le nouveau Vanwall produise ses voitures. Déjà, Vanwall Racing (le nouveau donc) va courir en endurance avec un prototype hypercar, la Vanwall 680 Hypercar.

Avec Jacques Villeneuve au volant

En théorie, on devrait la voir en WEC et même aux 24 heures du Mans. Ce prototype de course est disponible à vente en modèle de route, légèrement modifié, comme à la grande époque du GT1 en endurance. C'est la Vanwall Vandervell 1000.

Podcast Men's Up Life
 

Un nouveau chapitre pour la marque Vanwall

Lancer le diaporama
Vanwall Vandervell S et S Plus
+6

Mais, ici, c'est la Vandervell S qui est présentée, un véhicule de route 100% électrique. Une grosse nouveauté donc car Vanwall (l'historique) n'a jamais fait de voiture de route. Ah si...pour ajouter à la confusion, Vanwall (l'ancien) est anglais, alors que Vanwall (le nouveau) est allemande (PMC GmbH). On s'y perd, non ?

La Vanwall Vandervell S est une voiture compacte 100% électrique dite sportive. Pour le côté sportif, Vanwall annonce quatre roues motrices et 320 chevaux pour la S, 580 chevaux pour la S Plus. De quoi théoriquement faire un 0 à 100 km/h en 4,9 secondes ou 3,4 secondes respectivement.

Une Lancia Delta mal dessinée

Lancer le diaporama
Vanwall Vandervell S et S Plus
+6

Esthétiquement, les rendus 3D montre un véhicule qui pourrait s'apparenter à un mauvais modelage (sans licence) d'une Lancia Delta de la grande époque. Ou d'une manière plus moderne à une Hyundai Ioniq 5 recarrossée. Le véhicule présente de larges ailes, des appendices aérodynamiques un peu partout comme des guides d'air, des jupes latérales, un béquet arrière et un gros diffuseur.

Bien que sise en Allemagne, la société proposera la Vanwall Vandervell S en "classic green", comme une voiture de sport anglaise qui respecte la tradition. Les jantes dorées sont en 22 pouces avec des pneus taille basse.

Quel crédit accorder à Vanwall ?

Pour l'intérieur, il faut se contenter du laïus de Vanwall qui parle d'une attention spéciale porté à une incroyable ergonomie (!) et des références au monde du sport motorisé. Evidemment sans sacrifier le confort avec les matériaux de la qualité la plus élevée comme du cuir fin et du carbone.

Techniquement aussi il va falloir s'en remettre à Kolles avec la promesse d'une "légèreté" sans que l'on sache vraiment le poids visé par cette nouveauté. On sait seulement la puissance et le 0 à 100 km/h, mais en électrique, cela ne veut pas dire grand chose.

Ah si, Vanwall promet 450 km d'autonomie. La Vandervell S Plus ne devrait être produite qu'à 500 exemplaires à un prix "extrêmement compétitif" : 128 000 euros TTC en prix de départ et à peu près tout ce que le client voudra en couleur de carrosserie.

Notre avis, par leblogauto.com

Lancer le diaporama
Vanwall Vandervell S et S Plus
+6

Quel crédit accorder à cette annonce ? Franchement, on est dubitatif. Mais Kolles a déjà prouvé par le passé qu'il pouvait tenir certaines promesses. La preuve, la Vanwall 680 Hypercar est théoriquement alignée en WEC. Mais, il nous a aussi fait des "barbecue parties" en endurance avec ses protos.

Alors un véhicule de route ? 100% électrique ? Ce qui intrigue le plus, c'est que Vanwall promet des livraisons qui débuteront au troisième trimestre 2023. Et tout ce que l'on aurait à se mettre sous la dent ce serait des vues 3D assez moches ? Et rien de l'intérieur ? A cette étape des rendus on parle souvent de 2 à 3 ans avant la concrétisation du projet. Là ? Six mois à peine. Mais soit, laissons la chance à Vanwall. On verra d'ici la fin de l'année.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Kolles relance Vanwall et présente un véhicule de route 100% électrique. Promise pour la fin de l'année 2023, la voiture devrait développer 320 et 580 chevaux selon la version. L'autonomie serait entre 420 et 450 km. Quant au prix de départ, "seulement" 128 000 euros pour un véhicule de petite série.

Est-ce crédible ? On vous laisse juge...

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos