par Elisabeth Studer

Tesla / Allemagne : la KBA examine en détail l'Autopilot

Tesla fait l’objet d’un examen minutieux par les régulateurs allemands de la fonction d’Autopilot présente sur ses véhicules alors que l'examen réglementaire de la technologie d'assistance à la conduite du constructeur américain s'intensifie.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

La KBA enquête sur le changement automatisé de voie de Tesla

L'office fédéral allemand des véhicules à moteur - KBA - enquête sur la fonction de changement de voie automatisé du constructeur automobile et son approbation pour une utilisation en Europe, a rapporté le journal Bild am Sonntag.

Risque pour la commercialisation du système de conduite autonome de Tesla

La KBA est également en contact avec l'agence néerlandaise des véhicules, qui est chargée d'approuver les voitures Tesla en Europe, indique le journal. La surveillance accrue du système d’Autopilot de Tesla pose un risque pour la commercialisation par le constructeur automobile de sa technologie de conduite autonome.

2eme enquête de la NHTSA sur un éventuel défaut de l’Autopilot

La semaine dernière, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA / USA)) a ouvert sa deuxième enquête sur un éventuel défaut d’Autopilot des véhicules Tesla. Le constructeur de voitures électriques suscite de plus en plus de critiques sur des questions telles que la façon dont il a dénommé le système de conduite autonome du véhicule et s'il s’est assez prémuni contre l'inattention et l'utilisation abusive de la fonctionnalité.

Tesla confronté à des obstacles réglementaires en Allemagne

La dernière enquête des régulateurs allemands ne fait qu'ajouter aux obstacles réglementaires auxquels est confronté le constructeur de voitures électriques outre Rhin. L’avancé du projet de la première usine européenne de Tesla, sur un site près de Berlin, a été plus lent que prévu en raison de la réaction des groupes environnementaux qui s'inquiètent de l'utilisation de l'eau et des problèmes liés à la faune.

Tesla sous le feu du régulateur en Corée du Sud

Tesla est parallèlement sous les feux des autorités réglementaires de Corée du Sud où le régulateur antitrust a lancé une enquête sur des informations selon lesquelles le constructeur automobile pourrait exagérer les performances de ses véhicules dans des publicités. Citant un responsable de la Korea Fair Trade Commission (KFTC), Reuters a indiqué que Tesla pourrait être retenu coupable d'avoir gonflé l’autonomie de certains des modèles de véhicules électriques qu'il propose dans le pays.

Tesla affirme ainsi que sa Model 3 peut parcourir une distance d'environ 528 km par charge. Si les revendications du constructeur s'avéraient exagérées, il s’agirait alors d’une violation de la loi sur l'étiquetage et la publicité équitables.

Notre avis, par leblogauto.com

L’ Autopilot de Tesla semble être de plus en plus dans le collimateur des différences instances réglementaires. Et le fait de dénommer - et donc implicitement de qualifier - le système de conduite autonome « pilote automatique » n’arrange rien à l’affaire en rajoutant de l’ambigüité.

Reste tout de même que ce sont deux pays – l’Allemagne et la Corée du Sud - dotés d’une industrie automobile d’une importance vitale pour l’économie du pays qui s’inquiètent tout particulièrement d’un tel sujet.

Sources : Bloomberg, Reuters, Bild am Sonntag

Pour résumer

Tesla fait l’objet d’un examen minutieux par les régulateurs allemands de la fonction d’Autopilot présente sur ses véhicules alors que l'examen réglementaire de la technologie d'assistance à la conduite du constructeur américain s'intensifie.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.