par Elisabeth Studer

Pékin autorise Tesla à vendre le Model Y produit à Shanghai

Tesla vient d'obtenir l'autorisation des autorités chinoises de débuter la commercialisation de son SUV Model Y fabriqué à Shanghai en Chine.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

La Chine autorise la commercialisation du Model Y de Tesla sur son territoire

Le ministère chinois de l'Industrie et des Technologies de l'information a publié l'approbation lundi sur son site Web l'approbation.

Premières livraisons de véhicules produits en Chine en décembre 2019

Tesla vend désormais ses Model 3 en Chine et a construit une nouvelle capacité de production de véhicules à Shanghai en vue de fabriquer ses SUV Model Y.

Au début du mois de novembre, le constructeur américain dirigé par Elon Musk a demandé l'autorisation de commercialiser son SUV Model Y fabriqué à Shanghai.

Tesla a commencé à livrer des véhicules fabriqués dans son usine de Shanghai en décembre dernier et a vendu plus de 13 000 véhicules en Chine en octobre.

Exportations de Model 3 de Chine en Europe

La société a commencé à exporter vers l'Europe des Model 3 fabriquées en Chine et a annoncé la semaine dernière qu'elle prévoyait également de commencer à fabriquer des batteries pour véhicules électriques en Chine en 2021.

Des bras, du chocolat pour Tesla

La politique menée par la Chine « en faveur » de Tesla est emblématique d’une intégration élargie de l’entreprise dirigée par Elon Musk dans le système économique chinois.

Le milliardaire a en effet mené une offensive de charme auprès des autorités chinoises depuis qu’il a décidé de construire sa première usine en dehors des États-Unis, en Chine. Une stratégie pour le moins payante à l’heure qu’il est : il a ainsi été récompensé par le soutien de responsables chinois alors même que la guerre commerciale tendait les relations entre Chine et États-Unis.

Cet appui est crucial pour la politique de Musk de faire de la Chine une pièce maîtresse de ses ambitions automobiles, mais sert également un objectif pour Pékin, la nouvelle usine de Tesla au sud de Shanghai devenant un symbole des efforts du gouvernement pour ouvrir l’économie chinoise à la concurrence mondiale et devenir pionnier du marché des véhicules électriques.

Notre avis, par leblogauto.com

L'autorisation accordée à Tesla est loin d'être une surprise, Pékin se servant de Tesla comme d'un outil marketing (voire de propagande ? …. ) permettant de vanter les "mérites" de l'Empire du Milieu …. Et sa volonté d'attirer les investisseurs ....

Le fait que Tesla ait décidé de produire le Model Y sur le territoire chinois avant même d'obtenir l'approbation de le commercialiser dans l'Empire du Milieu pourrait laisser supposer que tout comme la Model 3, Le concurrent envisagerait d'offrir une "carrière européenne" aux unités produits en Chine …

Depuis le mois d’octobre 2020, Tesla exporte en effet vers l’Europe des véhicules produits à Shanghai. Ces véhicules  - des Model 3  pour le moment - seront destinés à « plus d’une dizaine de pays européens, dont l’Allemagne, la France, l’Italie et la Suisse », a précisé Tesla dans un communiqué. Ajoutant que « cette décision » du constructeur démontrait « l’excellence de la fabrication chinoise dans le monde ».

Pékin vaut bien une messe ...

Sources : Reuters, Tesla

Pour résumer

Tesla vient d'obtenir l'autorisation des autorités chinoises de débuter la commercialisation de son SUV Model Y fabriqué à Shanghai en Chine.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.