par Gautier Bottet

Hyundai et Kia rejoignent Ionity

Hyundai et Kia s'apprête à lancer une nouvelle vague de véhicules électriques. Et face aux inquiétudes des clients concernant les infrastructures de charge, le groupe coréen vient de rejoindre Ionity.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

  • 282 stations Ionity en Europe

  • Consortium fondé par BMW, Daimler, VW, Ford

Après les Niro, Ioniq ou Kona, le groupe Hyundai / Kia lancera l'année prochaine sa seconde génération de véhicules électriques; avec un crossover pour chaque marque, annoncé par les concepts '45 et Imagine.

C'est dans ce cadre que le groupe coréen a annoncé son ralliement à Ionity, via une entrée au capital. Sans doute afin d'appuyer le lancement de ces nouveaux modèles par un accès facilité à un réseau de charge rapide pour ses clients. Hyundai/Kia vient donc rejoindre Ionity, réseau de charge européen fondé par BMW, Daimler, Ford et Volkswagen. Ces "pères fondateurs" ont déjà à de nombreuses reprises appelé d'autres constructeurs à venir enrichir le consortium, et Hyundai est le premier à répondre positivement à cet appel.

Le réseau de Ionity n'est pas un réseau de proximité, mais cible la charge rapide pour permettre des trajets plus longs. Il y a à ce jour 282 stations Ionity en Europe, principalement en Allemagne (90), et en France (55). Chaque station comporte de 2 à 8 bornes.

Notre avis, par leblogauto.com

Une récente étude de l'ACEA pointait l'infrastructure de charge comme principal frein à l'achat de véhicules électriques. Ce ralliement de Hyundai pourrait sembler répondre directement, même si le contrat acté ce jour a en réalité été déjà annoncé voici quelques mois. Quoi qu'il en soit, cela devrait permettre à Hyundai de proposer des accès préférentiels à ses clients dans ce réseau dont les bornes atteignent des capacités de charge allant jusqu'à 350 kW. Et ainsi de rassurer et d'accompagner le passage à l'électrique...

Pour résumer

Hyundai et Kia s'apprête à lancer une nouvelle vague de véhicules électriques. Et face aux inquiétudes des clients concernant les infrastructures de charge, le groupe coréen vient de rejoindre Ionity.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.