Accueil Electriques De nouveaux constructeurs intéressés par Ionity

De nouveaux constructeurs intéressés par Ionity

856
2
PARTAGER
Ionity

Le développement du véhicule électrique en tant que véhicule principal dans les foyers européens s’accompagnera d’un réseau de charge rapide. Ionity a de grandes ambitions, et attire de nouveaux partenaires, dont la plupart des constructeurs automobiles.

Ionity reste encore peu connu, mais pourrait rapidement devenir un ténor sur le marché de la recharge rapide en Europe. Il s’agit en effet d’une coentreprise unissant les efforts de Volkswage, Audi, BMW, Daimler, Porsche et Ford. Le but ? Déployer en Europe un réseau d’au moins 400 stations de charge avant fin 2020, avec des bornes capables de charge allant jusqu’à 350 kW. L’objectif final étant d’avoir à terme une station tous les 120 km sur les autoroutes du continent complet. Le tout avec l’aide d’opérateurs locaux, Engie en France, Enel en Italie, Eon en Allemagne, mais aussi des partenaires pouvant mettre des espaces à disposition. Comme Shell, Q8…

Lancé donc par les constructeurs allemands, Ionity reste toutefois ouvert à d’autres. A toutes les bonnes volontés, et portefeuilles, pourrait on dire. Ainsi, des discussions sont engagées avec Volvo, Jaguar Land Rover, PSA… et Tesla. Dans le cas de l’américain, ce serait une première, puisqu’il a jusqu’à présent uniquement concentré ses efforts sur son propre réseau de Supercharger. Mais l’arrivée de la Model 3 change l’échelle, et donc la donne.

Tesla compatible CCS ?

Un obstacle reste néanmoins encore à franchir : la norme. Ionity se base en effet sur des prises de type CCS, non compatibles avec les modèles Tesla. Rappelons néanmoins que Tesla est membre du consortium CharIn, qui assure la promotion du standard de charge CCS (Combo Chargin System). Le constructeur américain étudie donc assurément la question de la compatibilité de ses voitures, avec ce qui devient peu à peu un standard, en particulier en Europe.

Avec cette évolution, en discussion rappelons le, le cas des Supercharger sera aussi posé. Elon Musk n’a jamais interdit d’autres constructeurs d’utiliser les Supercharger, moyennant finances. Ce réseau propriétaire pourrait-il via Ionity s’ouvrir ? De quoi assurément accélérer le développement européen de la nouvelle entité…

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "De nouveaux constructeurs intéressés par Ionity"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Anonyme
Invité

Et si l’avenir de la VE ce n’était pas plutôt ça :

Thibaut Emme
Admin

Argh !! Bonjour le rendement ! Et donc le gaspillage !
Tout gaspillage est une pollution.

wpDiscuz