par Elisabeth Studer

ZFE Métropole du Grand Paris : verbalisation reportée en 2023

Cadeau de Noël ! la Métropole du Grand Paris - la plus grande Zone à faibles émissions de France (ZFE) - vient de confirmer à la Ligue de Défense des Conducteurs que la verbalisation des véhicules circulant à l’intérieur de l’autoroute A86 en violation des restrictions d’une Zone à faibles émissions (arborant une vignette Crit’Air 4 et plus), qui devait démarrer dès la fin de 2021, est reportée sine die !

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

La mise en œuvre de la verbalisation automatisée de la Métropole du Grand Paris prend du retard

Ce n’est certes pas volontairement que ! la Métropole du Grand Paris nous offre ce cadeau de Noël pour le moins original ! c’est contrainte et forcée qu’elle a dû se résoudre à reporter la la verbalisation. En effet, la mise en œuvre du contrôle sanction automatisé a pris du retard. A noter toutefois que les PV pour défaut de vignette lors d’un contrôle physique, eux, sont maintenus.

244 000 propriétaires de véhicules concernés

244 000 propriétaires de véhicules sont, depuis le 1er juin dernier, interdits de circulation à l’intérieur du périmètre de l’autoroute A86, lequel délimite la Zone à faibles émissions de de la Métropole du Grand Paris (qui regroupe 79 communes).

Même s’ils arborent une vignette Crit’Air, 4, 5 ou « non classé », ils ne seront pas encore verbalisés … .

En attente de l’Etat

La Métropole du Grand Paris a confirmé à la Ligue de Défense des Conducteurs qu’elle « reste en attente, de la part de l’État, […] de la mise en œuvre du contrôle sanction automatisé initialement programmé en 2022, finalement annoncé pour courant 2023. »

Cette décision est directement liée à l’impossibilité de mettre en place la vidéo-verbalisation en temps et en heure pour sanctionner les conducteurs circulant au bord de ces véhicules que la législation bannit désormais.

La Métropole du Grand Paris conclut : « […] dans l’attente des réponses de l’État, les dispositions actuelles restent en vigueur, les contrôles pédagogiques seront donc maintenus au-delà du 31 décembre 2021. »

Absence totale de sanction jusqu’en 2023 ?

Le site internet www.zonefaiblesemissionsmetropolitaine.fr indique toujours quant à lui qu’ « aucune sanction ne sera appliquée dans la ZFE métropolitaine avant fin 2021. »

Il semblerait donc qu’il ne devrait pas y avoir de PV avant 2023, mais le flou demeure …

Reste que le « défaut de vignette lors d’un contrôle physique par exemple, que leur véhicule bénéficie ou non d’une dérogation », reste sujet à sanction (amende forfaitaire de 68 € pour les véhicules légers, 135 € pour les poids lourds).

Notre avis, par leblogauto.com

"Cela semble utopique de placer des caméras sur tous les parcours possible en Ile de France à l’intérieur du périmètre de l’A86", avions-nous écrit en janvier 2021. Indiquant parallèlement, "que cela ne concernait qu’une poignée de véhicules Crit’air 5 ou non classés".

"Avec l’entrée en vigueur de l’interdiction pour les CRit’air 3 en 2022, on sera alors sur 20% du parc roulant d’Ile de France", avions-nous ajouté. Estimant de ce fait le « potentiel » de véhicules « verbalisables » plus conséquent.

Le report serait-il lié au final à une question de "rentabilité » ?

Sources : Métropole du Grand Paris, Ligue de Défense des Conducteurs

Pour résumer

Cadeau de Noël ! la Métropole du Grand Paris - la plus grande Zone à faibles émissions de France (ZFE) - vient de confirmer à la Ligue de Défense des Conducteurs que la verbalisation des véhicules circulant à l’intérieur de l’autoroute A86 en violation des restrictions d’une Zone à faibles émissions (arborant une vignette Crit’Air 4 et plus), qui devait démarrer dès la fin de 2021, est reportée sine die !

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.