par David Christian Koskas

Pour ou contre l'interdiction des avertisseurs de radars?

La les radars, durcissement de l’arsenal des sanctions et interdiction des avertisseurs. Cette dernière mesure a suscité une réaction immédiate des 3 acteurs du secteur qui nous ont réuni pour une conférence de presse ce matin. Ainsi les PDG des 3 fabricants d’avertisseurs (Coyote, Inforad, Wikango) se sont adjoints un panel d'utilisateurs, un poil démagogique, en arrière-plan pour s’exprimer au nom de la communauté des 4.7 millions d’utilisateurs.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

La hausse de 20% du nombre de tués sur nos routes en avril est à l’origine des mesures annoncées par le gouvernement hier : suppression des panneaux annonçant les radars, durcissement de l’arsenal des sanctions et interdiction des avertisseurs. Cette dernière mesure a suscité une réaction immédiate des 3 acteurs du secteur qui nous ont réuni pour une conférence de presse ce matin. Ainsi les PDG des 3 fabricants d’avertisseurs (Coyote, Inforad, Wikango) se sont adjoints un panel d'utilisateurs, un poil démagogique, en arrière-plan pour s’exprimer au nom de la communauté des 4.7 millions d’utilisateurs.

Bénéficiant d'un soutien massif sur le net, Ils ont notamment souligné que nombre de professionnels ambulanciers, taxis, chauffeurs ont un réel besoin de ces dispositifs. Ils appellent les utilisateurs à se manifester lors d’une action le 18 mai à 13 heures  à Lille, Bordeaux, Lyon, Marseille, et Paris. Les détenteurs des produits recevront les détails directement sur leurs avertisseurs… Les trois acteurs ont également annoncé la création de l’A.F.F.T.A.C, Association Française des Fournisseurs et utilisateurs de Technologies d’Aide à la Conduite pour promouvoir les technologies embarquées permettant l’aide à la conduite.

Sur les traces de l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse, la France considère donc désormais les avertisseurs comme nuisibles  à la sécurité. Selon les fabricants, les avertisseurs au contraire contribuent à la sécurité de nos routes en affichant les vitesses, les zones accidentogènes, et en luttant contre la somnolence par leurs sonneries intempestives : qu’en pensez-vous ?

Pour résumer

La les radars, durcissement de l’arsenal des sanctions et interdiction des avertisseurs. Cette dernière mesure a suscité une réaction immédiate des 3 acteurs du secteur qui nous ont réuni pour une conférence de presse ce matin. Ainsi les PDG des 3 fabricants d’avertisseurs (Coyote, Inforad, Wikango) se sont adjoints un panel d'utilisateurs, un poil démagogique, en arrière-plan pour s’exprimer au nom de la communauté des 4.7 millions d’utilisateurs.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.