par Joest Jonathan Ouaknine

Indycar 2012: Bourdais à mi-temps

Deux monoplaces sous l’auvent de Dragon Racing. Une image qu'on ne verra plus. Décidément, les mauvaises nouvelles s'enchainent pour Sébastien Bourdais. Alors qu'il s’apprête à prendre le départ du Grand Prix de Belle-Isle, à Detroit, son équipe annonce qu'elle n'engagera plus qu'une voiture.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Ainsi, comme l'an dernier chez Dale Coyne, le Manceau ne viendra plus que sur les "routiers". Katherine Legge prendra son baquet pour les ovales. Après Detroit, l'Indycar va justement se rendre au Texas, à Milwaukee, puis dans l'Iowa.

Du coup, le tricolore passera un mois entier sans Indycar et il ne retrouvera sa Dallara/Chevrolet qu'à Toronto, le 8 juillet.

La raison officielle est qu'Illmor est débordé. Avec les soucis de Lotus, il se retrouve avec 3 nouveaux clients pour le Chevrolet (Bourdais, Legge et Oriol Servia -Dreyer&Reinbold-.) A Indianapolis, il avait en plus 2 intérimaires (Sebastian Saavedra et Ana Beatriz.) Soit un total de 16 monoplaces pour une structure calibrée pour en fournir 11!

Illmor veut revenir à 11 voitures et il y aura donc un jeu de chaises musicales lors des prochaines manches...

Source:

Autosport

Crédit photos: Dragon racing

A lire également:

Indycar 2012: 500 miles d'Indianapolis

Pour résumer

Deux monoplaces sous l’auvent de Dragon Racing. Une image qu'on ne verra plus. Décidément, les mauvaises nouvelles s'enchainent pour Sébastien Bourdais. Alors qu'il s’apprête à prendre le départ du Grand Prix de Belle-Isle, à Detroit, son équipe annonce qu'elle n'engagera plus qu'une voiture.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.