par Elisabeth Studer

Tesla : exportation aux US de VE produits en Chine ?

Qui croire ? Reuters et ses sources « bien informées » ou Elon Musk, l’impétueux patron de Tesla ?
Réagissant à des informations de Reuters - l’Agence de Presse citant des sources proches des services de planification de Tesla - Musk, a démenti que le constructeur américain envisageait d'exporter vers les Etats-Unis des véhicules Tesla produits en Chine.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Tesla envisagerait d’exporter des VE de Chine vers US

Deux personnes bien au fait de la planification de Tesla ont indiqué à Reuters, que le constructeur envisagerait d'exporter vers les États-Unis ses véhicules électriques produits en Chine.

Tesla aurait d’ores et déjà étudié si les pièces fabriquées par ses fournisseurs basés en Chine sont conformes aux réglementations locales en Amérique du Nord. Le cas échéant , le constructeur pourrait y exporter des Model Y et Model 3 fabriquées en Chine dès l'année prochaine.

Une stratégie pourrait également ouvrir une voie pour les exportations vers le Canada.

Giga-factory de Shanghai : plus grande capacité de production de Tesla

Après un ajustement intervenu cette année, la Gigafactory de Tesla à Shanghai est dotée désormais d’une capacité de production de 1,1 million de véhicules électriques par an, ce qui en fait le plus important centre de production du constructeur en terme de volumes.

L'usine de Shanghai fabrique des berlines Model 3 et des SUV Model Y destinés à l’heure actuelle à être vendus localement en Chine et à être exportés vers des marchés tels que l'Europe, l'Australie et l'Asie du Sud-Est.

Hausse importante des stocks de l’usine de Shanghai

Jusqu'à récemment, Tesla vendait localement ou exportait l’ensemble des véhicules qu'il était en mesure de produire à Shanghai, mais en octobre les niveaux des stocks ont grimpé à un rythme inégalé, selon les données de la société de courtage CMBI (China Merchants Bank International).

Et ce, alors que constructeurs automobiles et investisseurs se préparent à un ralentissement du plus grand marché automobile mondial que représente la Chine.

En octobre, Tesla a ainsi produit 87 706 Model 3 et Model Y à Shanghai, mais a livré 71 704 véhicules, laissant un écart de 16 002 voitures fabriquées en Chine en stock, selon les données de CMBI.

Un contexte économique et financier qui favorise la Chine

En outre, des facteurs tels qu'un yuan moins cher par rapport au dollar américain, la baisse des prix des matières premières en Chine et la hausse des tarifs de Tesla et des véhicules neufs aux États-Unis sont autant de facteurs rendant les exportations de la Chine vers les États-Unis potentiellement compétitives, si l’on en croit les deux sources.

Quand la loi sur la réduction de l'inflation (IRA) de Biden rentre en jeu

Reste que si Tesla s’oriente vers une telle stratégie d’exportation vers les US, la mise en place par Joe Biden d'un nouveau plan de subventions et d'incitations à produire véhicules électriques et batteries sur le territoire US devrait quelque peu complexifier la situation.

Tesla a été largement considéré comme l'un des principaux bénéficiaires de la loi sur la réduction de l'inflation (IRA) de l'administration Biden, qui offre des rabais allant jusqu'à 7 500 $ sur les achats de véhicules électriques dans le cadre d’un texte visant à pousser les constructeurs automobiles à réduire leur dépendance à l'égard de la Chine.

Le mois dernier, le directeur financier de Tesla, Zachary Kirkhorn, a aux investisseurs que le constructeur automobile était "très bien placé pour capturer une part importante" des incitations offertes dans le cadre de l'IRA.

Shanghai, Austin, Fremont, Berlin : 4 Giga-factories

Jusqu'à présent, la stratégie de Tesla consistait à produire dans ses usines de Fremont, en Californie, et d'Austin, au Texas les voitures qu'il vend en Amérique du Nord. L'usine californienne, la première de Tesla, produit la Model S, les berlines Model 3 et les SUV Model X et Model Y. L'usine du Texas, qui a ouvert ses portes plus tôt cette année, fabrique le Model Y et devrait y produire le Cybertruck de Tesla.

Tesla accélère également la production dans sa Giga-factory de Berlin, ouverte cette année. La production de l'usine de Berlin réduira le besoin de certaines exportations en provenance de Chine, a déclaré l'une des sources.

Démenti de Elon Musk

Si Tesla n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire, après la publication de l’article de Reuters, Musk a indiqué sur Twitter "Faux" sans donner plus de détails.

Notre avis, par leblogauto.com

L’hypothétique plan de Tesla pourrait être la résultante de deux facteurs principaux : une demande chinoise qui régresse mais un contexte économique et financier en faveur d’une production chinoise.

Dans le même temps, l'écart de prix entre les véhicules Tesla vendues en Chine et ceux vendus aux États-Unis s'est creusé, reflétant à la fois des tarifs américains plus élevés et de nouvelles remises en Chine.

Au final , compte-tenu de la nouvelle loi promulguée par Biden, pour que les tarifs des véhicules Tesla exportés de Chine soient compétitifs sur le marché US, ils devraient être inférieurs de près de 7 500 $ aux tarifs des véhicules produits aux Etats-Unis. Le tout en se basant sur le montant de l’incitation accordée en cas de production locale. Un « calcul » (dans tous les sens du terme) « financier » qui pourrait susciter la controverse …

 

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Réagissant à des informations de Reuters - l’Agence de Presse citant des sources proches des services de planification de Tesla - Musk, a démenti que le constructeur américain envisageait d'exporter vers les Etats-Unis des véhicules Tesla produits en Chine.
Au final , compte-tenu de la nouvelle loi promulguée par Biden, pour que les tarifs des véhicules Tesla exportés de Chine soient compétitifs sur le marché US, ils devraient être inférieurs de près de 7 500 $ aux tarifs des véhicules produits aux Etats-Unis. Le tout en se basant sur le montant de l’incitation accordée en cas de production locale. Un « calcul » (dans tous les sens du terme) « financier » qui pourrait susciter la controverse …

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.