par Elisabeth Studer

Subaru serein face au ralentissement éco US, record de ventes

Subaru n’est pas inquiet. Enfin, c’est ce que le constructeur japonais affirme alors que les analystes redoutent quant à eux les impacts économiques du ralentissement de la demande observé à l’heure actuelle aux Etats-Unis.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Subaru s’attend à une forte demande des acheteurs US

Subaru s'attend à ce que la forte demande des acheteurs américains de ses véhicules se poursuive, a déclaré un cadre supérieur du constructeur japonais mercredi.

La confiance du directeur financier de Subaru Katsuyuki Mizuma met en ainsi évidence le fossé entre les consommateurs qui luttent pour se procurer des produits de première nécessité dans un contexte d'inflation record et ceux qui ont les moyens de continuer à dépenser pour des achats d’une valeur plus conséquente.

Avertissement sur la santé de l’économie US

Ces propos interviennent alors que la semaine dernière, Walmart (société US) spécialisée dans la grande distribution) a lancé un avertissement clair sur la santé de l'économie américaine alors que ses clients concentrent leurs dépenses sur la nourriture et d'autres produits essentiels, mais délaissent des articles comme les vêtements et les articles de sport.

Subaru n’arrive pas à suivre la demande

Subaru a des commandes en souffrance d'environ 50 000 véhicules, tandis que les détaillants ne disposent que de 4 à 5 jours de stock aux États-Unis, a déclaré quant à lui Mizuma, à contre courant total de la tendance générale.

Au premier trimestre 2022, le constructeur automobile a vendu 19 % de voitures en plus aux États-Unis en valeur glissante annuelle. Il s’agit de la région ayant enregistrée la plus forte croissance. Mieux encore, Subaru s'attend à ce que les ventes aux États-Unis augmentent d'environ 25 % au cours de cet exercice, pour atteindre 636 000 unités.

Les constructeurs japonais ont le vent en poupe aux US

Avec son SUV Forester, Subaru n'est pas le seul constructeur automobile japonais à être relativement optimiste quant à la demande nord-américaine ces derniers temps. Mitsubishi a ainsi déclaré avoir constaté une forte demande de nouvelles voitures pour le deuxième trimestre 2022 et n'a pas pu lui non plus satisfaire la demande.

Nissan s'est également montré confiant quant à ses perspectives aux États-Unis et a déclaré que l'augmentation des volumes de vente compenserait les facteurs négatifs tels que l'inflation ou la hausse des taux d'intérêt.

Notre avis, par leblogauto.com

Subaru occupe une place spécifique dans le secteur automobile : en 2021, sur 860.000 véhicules produits par le constructeur, 640.000 unités ont été vendues aux Etats-Unis.

A la différence de nombreuses autres marques, la clientèle Subaru est composée en grande majorité de clients privés,  le plus souvent des passionnés de la marque. Ce lui qui permet notamment de disposer d’ un taux de fidélité très élevé.

Actuellement, la gamme se compose de trois SUV : l’Outback, le Forester et le XV. Ce dernier représente environ 37% des ventes de la marque tandis que les deux autres modèles avoisinent 30%.

Sources : Subaru, Reuters

 

Pour résumer

Subaru n’est pas inquiet. Alors que les analystes redoutent les impacts économiques du ralentissement de la demande en biens de grande consommation, observé à l’heure actuelle aux Etats-Unis, les ventes du constructeur s'envolent outre Atlantique.
Tant et si bien que la société japonaise n'arrive pas à suivre la demande.
Vous avez dit "fossé" ?

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.