par Elisabeth Studer

Biden demande aux pétroliers US d'augmenter leur production

Le président des Etats-Unis, Joe Biden, a appelé mercredi les entreprises US à augmenter leur production de pétrole, confirmant parallèlement que les USA allaient continuer de puiser dans leurs réserves stratégiques pour tenter de stabiliser les prix du carburant.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Une annonce très politique

Cette annonce voit le jour dans un contexte électoral pour le moins tendu. Les propos de Biden interviennent en effet deux semaines après la décision de l’Opep+ - réunissant le cartel pétrolier et ses alliés, emmenés par la Russie - de baisser leurs quotas de production de pétrole. Une politique du cartel aux allures de camouflet pour Joe Biden, lequel a fait usage - en vain - de moult diplomatie avec l’Arabie saoudite pour tenter d’obtenir une hausse de production.

Or, le locataire de la Maison Blanche redoute que la décision de l’Opep+ entraîne une nouvelle flambée des prix des carburants – et donc une nouvelle hausse de l’inflation - juste avant le scrutin du 8 novembre, crucial pour la fin de son premier mandat.

Urgent d’accroitre la production US de pétrole selon Biden

Il est urgent d'"augmenter de façon raisonnable la production américaine de pétrole", a lancé le président. Sans oublier toutefois de se montrer respectueux de l’environnement, en ajoutant que la hausse de la production intérieure devait s'opérer "sans retarder » la « transition des Etats-Unis vers les énergies propres".

Raffineurs et distributeurs pointés du doigt

Joe Biden a par ailleurs renouvelé ses critiques à l’encontre de certains acteurs industriels de la filière des hydrocarbures. "Les profits des raffineurs sont le double de d'habitude. Et les marges des distributeurs dépassent de plus de 40% la norme", à la suite de sa conférence de presse.

Les Etats-Unis vont puiser à nouveau dans leurs réserves stratégiques

Autre annonce majeur des États-Unis : la confirmation que 15 millions de barils supplémentaires seront puisés dans ses réserves stratégiques. Objectif affiché : pour tenter de soulager les cours du pétrole brut.

Le déblocage sera réalisé en décembre, il constitue la dernière tranche du programme annoncé au printemps dernier par Biden, qui prévoyait de libérer 180 millions de barils au total pour faire face à la flambée des prix liée à l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Mécanisme pour remplir à nouveau les réserves

Parallèlement, Washington prévoit de mettre en place un mécanisme visant à reconstituer, à long terme, les réserves stratégiques. Dans cet optique, le gouvernement américain rachètera du pétrole brut lorsque le cours du baril de WTI (West Texas Intermediate), référence américaine, sera contenu dans une fourchette comprise entre 67 et 72 dollars.

Selon un responsable gouvernemental, l'administration Biden prévoit de négocier des contrats de rachat à prix convenu à l'avance, moyennant un processus d'enchères, ce qui devrait limiter les aléas liés à la volatilité des cours.

Depuis début septembre 2021, les États-Unis ont extrait plus de 212 millions de barils des réserves stratégiques, lesquelles n’avaient pas connu un niveau aussi bas depuis juin 1984. Jamais un président n'avait libéré de telles quantités depuis la création de ces réserves, en 1975.

Notre avis, par leblogauto.com

S'il a baissé de 22% depuis son pic de mi-juin, le prix de l'essence ordinaire reste supérieur de 16% à son niveau d’octobre 2021 aux Etats-Unis.

Parallèlement, le gazole ne s'est que modérément replié depuis juin, du fait de stocks très bas, et coûte 50% plus cher en moyenne qu'il y a un an.

De quoi faire « galoper » l’inflation, au plus grand dam des consommateurs US : un contexte économique pour le moins « délicat » pour Joe Biden avant de cruciales élections.

Sources : AFP

 

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Le président des Etats-Unis, Joe Biden a appelé mercredi les entreprises US à augmenter leur production de pétrole, confirmant parallèlement que les USA allaient continuer de puiser dans leurs réserves stratégiques pour tenter de stabiliser les prix du carburant …
Le tout sur fond d’élections de mi-mandat. Le cours du pétrole devenant un enjeu politique majeur …

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.