par Patrick Garcia

WRC: Atkinson à l'année chez Subaru

Le tout dernier fauteuil officiel potentiellement gagnant du WRC 2006 vient d'être attribué à l'australien prometteur, Chris Atkinson. Déjà dans les murs de Subaru Prodrive avec qui il a découvert le championnat cette année, il obtient la confiance et porte les espoirs de ses dirigeants qui voit en lui un futur grand. Seulement agé de 25 ans, l'homme se montre déjà très rapide sur la terre (3eme au Japon et 4eme en Australie) et apprend humblement aux côtés de Petter Solberg comment être vite sur asphalte. Stephane Sarrazin qui était en concurrence pour l'obtention du contrat à l'année devra donc se contenter de participations épisodiques sur goudron. A charge contre lui, ses piètres résultats sur terre et ses sorties de route un peu trop nombreuses dans les quelques rallyes asphalte 2005.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Le tout dernier fauteuil officiel potentiellement gagnant du WRC 2006 vient d'être attribué à l'australien prometteur, Chris Atkinson. Déjà dans les murs de Subaru Prodrive avec qui il a découvert le championnat cette année, il obtient la confiance et porte les espoirs de ses dirigeants qui voit en lui un futur grand. Seulement agé de 25 ans, l'homme se montre déjà très rapide sur la terre (3eme au Japon et 4eme en Australie) et apprend humblement aux côtés de Petter Solberg comment être vite sur asphalte. Stephane Sarrazin qui était en concurrence pour l'obtention du contrat à l'année devra donc se contenter de participations épisodiques sur goudron. A charge contre lui, ses piètres résultats sur terre et ses sorties de route un peu trop nombreuses dans les quelques rallyes asphalte 2005.

Les déclarations de David Lapworth, tête pensante mais aussi chercheuse du team Prodrive parlent en ces termes de son poulain:

Cet engagement de Chris fait partie d'un partenariat à long terme en vue de développer son potentiel afin d'en faire un pilote de classe mondiale. Il marche sur les traces des precedents champions de Subaru, Colin McRae (1995), Richard Burns (2001) et Petter Solberg (2003). Chris a une attitude très professionnelle et s'il continue à s'améliorer au même rythme, il sera à l'avenir un prétendant au titre mondial.

C'est ce qui s'appelle une belle preuve de confiance.
L'échiquier 2006 est dorénavant bien en place même s'il manque encore de belles pièces, comme François Duval, Markko Martin, Toni Gardemeister sans parler d'unColin McRae toujours désireux de faire son retour.

Lire également: Gronholm signe chez Ford
                         Loeb chez Kronos
                         Ford choisit Hirvonen

                         

Pour résumer

Le tout dernier fauteuil officiel potentiellement gagnant du WRC 2006 vient d'être attribué à l'australien prometteur, Chris Atkinson. Déjà dans les murs de Subaru Prodrive avec qui il a découvert le championnat cette année, il obtient la confiance et porte les espoirs de ses dirigeants qui voit en lui un futur grand. Seulement agé de 25 ans, l'homme se montre déjà très rapide sur la terre (3eme au Japon et 4eme en Australie) et apprend humblement aux côtés de Petter Solberg comment être vite sur asphalte. Stephane Sarrazin qui était en concurrence pour l'obtention du contrat à l'année devra donc se contenter de participations épisodiques sur goudron. A charge contre lui, ses piètres résultats sur terre et ses sorties de route un peu trop nombreuses dans les quelques rallyes asphalte 2005.

Patrick Garcia
Rédacteur
Patrick Garcia

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.