par Aurélien Matysek

Une amende d'1,5 millions de dollars pour Volvo

La NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) ne rigole pas avec les marques automobiles qui font preuve de négligence volontaire ou non. L'organisme américain vient de donner une amende d'1,5 millions de dollars à Volvo pour avoir oublié de déclarer certains défauts sur des modèles de la marque avant rappel.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Les règles sont strictes, si une marque s'apperçoit d'un problème sur l'un de ses modèles, elle a exactement cinq jours pour le déclarer à la commission. Dans le cas contraire, sanction il y aura et c'est ce qui est arrivé à Volvo Cars North America. L'enquête porte sur des rappels effectués en 2010 et 2012, sept exactement, qui ont prouvé que la marque suédoise avait omis de les informer de quelques détails. Près de 30 000 véhicules étaient visés sur des problèmes d'assemblage, d'airbags et de pression de pneus. Toyota et BMW ont eux aussi eu la joie de payer, il y a peu, des millions d'euros d'amende à cet organisme qui brasse donc énormément.

A lire également :

Affaire Toyota, la NHTSA n'a pas trouvé de fantômes dans les accélérateurs

Plus de 5 millions de Jeep dans le collimateurs de la NHTSA

Source : autonet.ca

Pour résumer

La NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) ne rigole pas avec les marques automobiles qui font preuve de négligence volontaire ou non. L'organisme américain vient de donner une amende d'1,5 millions de dollars à Volvo pour avoir oublié de déclarer certains défauts sur des modèles de la marque avant rappel.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.