par Joest Jonathan Ouaknine

Shanghai 2013 Live: GAC

Parmi les constructeurs étatiques chinois, concept-car E-jet de 2012. A priori, elle repose sur une plateforme raccourcie de Trumpchi GA5 (c'est-à-dire celle de l'Alfa 166.) La ligne serait due à Torino Design (un bureau de style italien racheté par GAC.) Une réalisation très soignée (ça change des clonages de productions japonaises ou coréennes...) Notez d'ailleurs les poignées de portes arrières intégrés derrière les vitres, façon Alfa 156 ou Lancia Epsilon... Pour couronner ce tableau très transalpin, ses moteurs 1,6l et 1,4l turbo seraient d'origine Fiat.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Parmi les constructeurs étatiques chinois, GAC est celui qui s'est développé le plus récemment. Il ne possède une marque "pure" que depuis 2011. Ainsi, comme il doit croitre pour rattraper son retard, il présente des nouveautés à Shanghai.La grande nouveauté, c'est la berline Trumpchi GA3. Elle va permettre au constructeur cantonnais d'élargir son offre. Elle est l'aboutissement du concept-car E-jet de 2012. A priori, elle repose sur une plateforme raccourcie de Trumpchi GA5 (c'est-à-dire celle de l'Alfa 166.) La ligne serait due à Torino Design (un bureau de style italien racheté par GAC.) Une réalisation très soignée (ça change des clonages de productions japonaises ou coréennes...) Notez d'ailleurs les poignées de portes arrières intégrés derrière les vitres, façon Alfa 156 ou Lancia Epsilon... Pour couronner ce tableau très transalpin, ses moteurs 1,6l et 1,4l turbo seraient d'origine Fiat.

On parle d'un tarif à partir de 70 000 yuans (8 700€.) Une version 5 portes est en chantier.

GAC s'est développé par croissance externe. Il a racheté Changfeng, pour son partenariat avec Mitsubishi. Il ne reste plus grand chose de Changfeng, roi déchu du 4x4 chinois. Surprise: à Shanghai, GAC débarque avec des Liebao (Pajero produits sous licence) reliftées:

Officiellement, GAC compte bientôt lancer un Liebao équipé d'un 3,0l V6 220ch.

En pratique, Changfeng semble sur une voie de garage. La joint-venture a été renommée "GAC-Mitsubishi". Ces concept-cars seraient donc soit un moyen d'occuper des m² sur le stand, soit un rappel qu'il y a des Liebao qui trainent encore en concession...

Changfeng avait dépensé ses derniers yuans dans un projet de berline, l'Acumen. L'an dernier, elle était exposée avec un badge GAC. Cette fois-ci, c'est une Zhongxing! Pour autant, le développement semble gelé depuis la faillite de Changfeng.

Ainsi, après Changfeng et Gonow, GAC se rapproche de Zhongxing. Encore un constructeur qui a eu les yeux plus gros que le ventre. En théorie, GAC et Zhongxing n'ont signé qu'un "accord de partenariat". Néanmoins, il semble évident qu'à moyen terme, le petit constructeur de SUV et de pick-up sera absorbé.

Son modèle le plus intéressant est le crossover Urban Ark. L'an dernier, Zhongxing hésitait entre deux carrosseries. Au final, il choisit... Un troisième dessin. A croire que GAC n'en était pas satisfait. La calandre, très "concept-car", semble vouloir dire que la commercialisation est encore loin. Le moteur est un 1,5l Mitsubishi 113ch.

Crédit photos: Le Blog Auto

A lire également:

Detroit 2013 Live: GAC

Pour résumer

Parmi les constructeurs étatiques chinois, concept-car E-jet de 2012. A priori, elle repose sur une plateforme raccourcie de Trumpchi GA5 (c'est-à-dire celle de l'Alfa 166.) La ligne serait due à Torino Design (un bureau de style italien racheté par GAC.) Une réalisation très soignée (ça change des clonages de productions japonaises ou coréennes...) Notez d'ailleurs les poignées de portes arrières intégrés derrière les vitres, façon Alfa 156 ou Lancia Epsilon... Pour couronner ce tableau très transalpin, ses moteurs 1,6l et 1,4l turbo seraient d'origine Fiat.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.